musicologie

Actualités   Biographies  Encyclopédie   Textes   Livres   Cédés   Annonces   Recherche

Commémorations de 2017, il n'y a pas que Monteverdi…

27 août 2016, par Eusebius ——

La fièvre commémorative qui s'est emparée de notre société n'épargne aucun domaine, la musique en particulier. En témoigne, par exemple, cette nouvelle intégrale — véritablement monumentale — de l'œuvre de  Mozart, à propos de laquelle les producteurs invoquent le 225e anniversaire. Ainsi ne se contente-t-on plus des chiffres « ronds ».

« Tous les arts se souviennent… c'est le propre de l'espèce humaine d'élever des monuments qui ne servent à rien qu'à barrer les rues. Les morts encombrent les vivants » écrivait Alain dans deux de ses Propos1.

2017 étant déjà annoncée comme l'année Monteverdi, j'ai balayé mes fichiers pour appeler, à ses côtés, les bataillons de compositeurs nés ou disparus durant les années s'achevant en 17 ou 67, illustres ou non, sans compter les innombrables œuvres alors composées ou créées. Le résultat donne le vertige : plus de 1 200 données, après avoir éliminé les « géants »2, et nombre d'œuvres mineures. Cette plongée dans le temps est l'occasion de s'interroger sur le tri, sur la mémoire sélective, la nôtre comme celle de l'histoire. Mais c'est surtout l'occasion de découvertes ou de redécouvertes étonnantes, stimulantes. À l'égal de Monteverdi, Isaac, Froberger, l'immense Telemann, Porpora et Méhul, méritent ainsi d'être revisités l'année prochaine.

Point n'est question de reproduire les dizaines de pages issues de l'extraction, car trop fastidieuses, mêlant indistinctement des personnages ou des œuvres anecdotiques à des grands maîtres et à des chefs-d'œuvre incontestés. Millésime par millésime, nous signalerons donc les disparus, puis leurs successeurs les plus importants, et enfin les œuvres essentielles écrites ou créées. Pour faire bonne mesure, seront ajoutés les éléments — personnages ou œuvres — qui méritent à notre sens d'y figurer. L'arbitraire est évidemment discutable, mais comment y échapper ?

1317

Marchettus de Padoue achève son traité (Lucidarium in arte musicae planae)

1517

Disparus : Heinrich Isaac (le 26 mars).

Œuvres  publiées (nous sommes au tout début de l'impression musicale !) : deux livres de frottole (Marco Cara, Tromboncino et des anonymes), Rome et Naples ; puis un de Canzone (…) e frottole, enfin un autre de frottole « intabulate da sonare organi », ces deux derniers à Rome (Antico). Capirola achève sa Tablature manuscrite de luth.

1567

Jean-Baptiste Bésard (1567-1617).

Disparus : Pierre Cléreau, Jacobus Vaet (le 8 janvier).

Naissance de : Giovanni Francesco Anerio, Jean-Baptiste Bésard, Thomas Campion,  Christoph Demantius, Nicolas Formé (le 26 avril), Claudio Monteverdi (baptisé le 15 mai).

Œuvres : Animuccia (Giovanni), 1er livre de messes à 4-6 v. ; Arcadelt (Jacques), chansons, dont En ce beau mois ; Bell'Haver (Vincenzo), 1er livre de madrigaux à 5-6 voix ; Lassus (Roland de), 4e livre de madrigaux à 5 voix ; Merulo (Claudio), Ricercare pour orgue ; Palestrina (Giovanni Pierluigi da), 2e livre de messes dont la Messe du pape Marcel ; Riccio (Teodoro), 2 livres de madrigaux, le premier à 5 voix, le second à 6, 7, 8 et 12 voix ; Striggio (Alessandro I), Il Cicalamento delle donne al bucato et la Caccia… con un Lamento di Didone ad Enea per la artenza di Cipriano Rore  (Venise, Scotto).

1617

Étrangement, aucun compositeur « important » ne semble avoir disparu, ou être né, cette année.

Œuvres : Gagliano (Marco da), Livre VI des madrigaux à 5 voix ; Guédron (Pierre), Mauduit (Jacques), Boesset (Antoine) et Bataille (Gabriel), La délivrance de Renaud, ballet de cour ;  Monteverdi (Claudio), prologue pour la Maddalena, sacra rappresentazione ; Schein (Johann Hermann), Banchetto musicale  … et évidemment d'innombrables madrigaux, messes, motets, et ouvrages lyriques.

1667

Disparus : Johann Jakob Froberger (le 6 ou le 7 mai), Franz Tunder.

Naissance de : Johann Christoph Pepusch ; Michel Pinolet de Montéclair ; Johann Gottfried Reiche.

Œuvres : Cesti (Antonio), La Disgrazie d'Amore (9 juin); Kerll (Johann Kaspar), Missa pro defunctis ; Lully (Jean-Baptiste), La pastorale comique, le Sicilien ou l'Amour peintre ; Sartorio (Gasparo), La caduta de Elio Seiano (5 janvier).

1717

Disparus : Daniel Purcell, et nombre de petits maitres.

Naissance de : Georg Matthias Monn, Christoph Nichelmann,  Johann Stamitz

Œuvres : Caldara (Antonio), 3 oratorios, dont Gesu Cristo condamnato, et plusieurs opéras ; Campra (André), Camille, reine des Volques, tragédie lyrique ; Couperin (François), 2e Livre de pièces de clavecin ;Desmarets (Henry), Domine ne in furore, grand motet ; Keiser (Reinhart),  au moins 4 opéras et sa Passion selon saint Marc ; Lotti (Antonio ), Alessandro severo, opéra ; Marais (Marin), 4ème livre de pièces de viole ; Marcello (Benedetto), Canzoni madrigalesche, opus 4 ; Mouret (Jean Joseph), Ariane, tragédie lyrique ; Scarlatti (Alessandro), Missa pro defunctis ;  Vivaldi (Antonio), L'incoronazione di Dario, opéra ; pour Bach, qui s'installe à Köthen, se reporter au catalogue. Haendel semble avoir connu une année creuse.

1767

Georg Philip Telemann (1681-1767).

Disparus : Johann Schobert, Georg Philipp Telemann.

Naissance de : Friedrich Adam Hiller, Henri-Montan Berton.

Anecdote : August Eberhardt Müller doit être doublement célébré ( ?) puisque né en 1767 et mort en 1817.

Œuvres : Gluck (Christoph Willibald), Alceste (26 décembre); Boccherini (Luigi), sonates, trios, quatuors et symphonies; Hasse (Johann Adolf), Partenope, opéra ; Haydn (Joseph), Symphonies 33 à 35, Stabat mater , musique de chambre,  La Cantarina ; Mondonville (Jean Joseph Cassanéa de), Thésée, tragédie lyrique ; Mozart (Wolfgang Amadeus), Apollo et Hyacinthe et autres œuvres de première jeunesse ; Myslivecek (Joseph), Il trionfo di Clelia, opéra ; Paisiello (Giovanni), L'Idole cinese, commedia ; Piccinni (Nicolas), une demi-douzaine d'opéras-bouffe pour Naples ; Rousseau (Jean-Jacques), Dictionnaire de musique.

1817

Disparus : Étienne Nicolas Méhul, Pierre Alexandre Monsigny.

Naissance de : Niels Gade, Louis Lefébure-Wély, Jean Georges Kastner, Aimé Maillart.

Œuvres : Beethoven (Ludwig van), Fugue, opus 137, pour quatuor à cordes, et bien d'autres chefs-d'oeuvre ; Cherubini (Luigi), Requiem à la mémoire de Louis XVI ; Clementi (Muzio), Gradus ad Parnassum ; Field (John), Concerto pour piano no 5 « L'incendie après l'orage », nocturnes 4, 5 et 6 ; Hérold (Louis Ferdinand), La clochette, opéra-comique ; Hummel (Johann Nepomuk), nombreuses œuvres pour piano ; Kalkbrenner (Frédéric), trio n°3, Sonate n°9 pour piano, quintette avec piano, opus 30 ; Onslow (George), nombreuses publications ; Rossini (Gioacchino), Adelaide di Borgogna, Armida, La Cenerentola (25 janvier), La gazza ladra  (31 mai); Schubert (Franz), nombreux lieder, dont An die Musik, Die Forelle, Ganymed ; Spohr (Louis), Six chœurs pour voix d'hommes, opus, 44 ; Viotti (Giovanni Battista), Trois quatuors concertants, G.112-114.

Dynam Victor Fumet (1867-1949).

1867

Disparus : Johann Kaspar Aiblinger, Giovanni Pacini (6 déc.).

Naissance de : Henri Christiné, Dynam Victor Fumet, Umberto Giordano, Enrique Granados, Charles Koechlin, Claude Terrasse.

Œuvres : Bizet (Georges), La jolie fille de Perth (26 décembre) ; Gounod (Charles), Roméo et Juliette (27 avril); Duparc (Henri), sonate pour violoncelle et piano ; Balakirev (Mili Alexeievitch), Tamara ; Brahms (Johannes), première de quatre ballades ; Dargomijski (Alexandre), Le Convive de pierre ; Grieg (Edvard), Pièces lyriques, 1er cahier, 2ème sonate pour violon et piano ; Hervé (Florimond Roger, dit), nombreuses opérettes, dont L'œil crevé ; Liszt (Franz), Messe du couronnement R 487, et Requiem, R 488 ; Moussorgski (Modeste), La défaite de Sardanapale et mélodies ; Offenbach (Jacques), au moins cinq opérettes, dont La grande-duchesse de Gerolsteinet Robinson Crusoé ; Rimsky-Korsakov (Nicolas), Sadko ; Rossini (Gioacchino) : Hymne à Napoléon III ; Saint-Saëns (Camille), des mélodies, des chœurs et sa cantate Les noces de Prométhée ; Strauss (Johann le fils), Le beau Danube bleu, Vie d'artiste, Sang léger ; Verdi (Giuseppe), création de Don Carlos (11 mars);

1917

Disparus : Eduardo di Capua, Scott Joplin,  Ludwig Philipp Scharwenka.

Naissance de : Lou Harrison; Dinu Lipatti, Jean Étienne Marie, Oskar , Ivan Semenoff , Isang Yun.

Œuvres : Aubert (Louis), Poèmes arabes; Auric (Georges), 8 poèmes de Cocteau ; Bartok (Bela), 2ème quatuor à cordes, Danses populaires roumaines, 3 Burlesques ; Bax (Arnold), Tintagel ; Busoni (Feruccio),création d' Arlecchino, oder Die Fenster et de Turandot (11 mai); Caplet (André), Douaumont, marche héroïque, Les prières, 3 pièces ; Cras (Jean), deux Paysages  pour piano ; Debussy (Claude), sonate pour violon et piano ; Durey (Louis), 1er quatuor à cordes, Trio avec piano, Scènes de cirque ; Falla (Manuel de), El orregidor e la Molinara ; Fauré (Gabriel), 2e sonate pour violon et piano, 1ère sonate pour violoncelle et piano ; Honegger (Arthur), 6 poèmes d'Apollinaire, H 12, Le chant de Nigamon, H 16 ; Janacek (Leos), Les voyages de Monsieur Broucek ; Kern (Jerome), nombreux musicals ; Mascagni (Pietro), Lodoletta (30 avril); Migot (Georges), Mouvements d'eau, 1er quatuor à cordes ; Milhaud (Darius), Six petites symphonies, Le retour de l'enfant prodigue, op 42 ; Moussorgsky (Modeste), Jenitba (création posthume, 26 octobre) ; Nielsen (Carl), mélodies, cantates, chants sacrés, et l'Hymne pour le centenaire de Niel Gade ; Pfitzner (Hans), Palestrina (12 juin) ; Poulenc (Francis), Rapsodie nègre ; Ravel (Maurice), le Tombeau de Couperin, pour piano ; Puccini (Giacomo), La Rondine (27 mars) ; Ropartz (Guy), 2ème sonate pour violon et piano ; Satie (Erik), Parade ; Schönberg (Arnold), La nuit transfigurée ; Stravinsky (Igor), Les Berceuses du chat, Pribaoutki ; Villa-Lobos (Heitor), Amazonas, 4ème quatuor à cordes ; Zemlinsky (Alexander von), Une tragédie florentine.

Evénement : le premier enregistrement phonographique de l'O.B.J.B.

1967

Disparus : Zoltán Kodály, Gustave Samazeuilh, Jaromir Weinberger, Billy Strayhorn.

Naissance de : Chengbi An, Julian Anderson, Elena Gantchikova, Alan Hilario, Paola Livorsi, Oli Mustonen, Alberto Posadas, Rebecca Saunders, Wolfram Schurig, Roberta Vacca, Manolis Vlitakis, Larissa Vrhunc, Xu Yi.

Œuvres :  Berio (Luciano), Chemins II, Sequenza 6, pour alto, Widmung pour violon solo; Boucourechliev (André), Archipel II pour quatuor à cordes ; Cage (John), A year of Monday ; Chostakovitch (Dimitri), 7 poèmes d'Alexandre Blok, Octobre, 2ème concerto pour violon; Constant (Marius), le Paradis perdu ; Copland (Aaron), Inscape ; Denisov (Edison), Concerto pour flûte, hautbois, piano et percussion ;  Dessau (Paul), Meer der Stürme ; Françaix (Jean), concerto pour flûte ; Ginastera (Alberto), Bomarzo, créat. 19 mai ; Greif (Olivier), sonate pour violon et piano n°2 ; Haba (Alois), 16ème quatuor ; Henze (Hans Werner), Telemanniana ; Jolivet (André), Cinq Ascèses pour flûte en sol, Cinq Eglogues ; Kabalewski (Dimitri), Variations sur des thèmes folkloriques ; Ligeti (György), Lontano ; Mac Dermot, Hair, musical ; Maderna (Bruno), Widmung pour violon seul ; Martin (Frank), Magnificat, création du Concerto pour violon ; Musgrave (Theo), The Decision, opéra ; Ohana (Maurice), Chiffres de clavecin ; Penderecki (Krysztof), Dies irae à la mémoire des victimes d'Auschwitz ; Pousseur (Henri), Couleurs croisées ; Reich (Steve), Piano Phase, Violin Phase ; Sauguet (Henri), Le pain d'autrui, comédie lyrique ; Stockhausen (Kalheinz), Mixtur pour petit ensemble ; Stravinsky (Igor), création du Requiem Canticles ; Sviridov (Gueorgui), Mélodies sur des poèmes d'Alexander Blok, sur des poèmes d'Essenine ; Xenakis (Iannis), Nuits, création de Nomos alpha ; Zimmermann (Bernd Aloys), Intercommunicatione.

2007

Gian Carlo Menotti (1911-2007).

Disparus : Gian Carlo Menotti; Karlheinz Stockhausen ; Ruth Zechlin.

Œuvres : Aboulker (Isabelle), Jeremy Fischer ; Alagna (David), Le dernier jour d'un condamné ; Amy (Gilbert), L'espace du souffle ; Bertrand (Christophe), Hendeka ; Bianchi (Oscar), Matra ; Boesmans (Philippe), Yvonne, Princesse de Bourgogne ; Campo (Régis), Ombra felice ; Cavanna (Bernard), Deux mouvements pour orchestre, Double concerto pour violon et violoncelle ; Chaynes (Charles), Mi amor ;  Cosma (Vladimir), Marius et Fanny ; Dubugnon (Richard), Les chants de Guernesey ; Dufourt (Hugues), La ligne gravissant la chute ;Fedele (Ivan), Stabat mater, Notturni con figura ; Fénelon (Philippe), Faust, Judith ; Glass (Phil), Appomattox ; Goubaidoulina (Sofia), In tempus praesens ; Haas (Georg Friedrich), Melancholia ; Harvey (Jonathan), Wagner Dream ; Henze (Hans Werner), Phaedra ; Hersant (Philippe), 6 Bagatelles ; Koering (René), Suite de Penthesilée ; Kusturica (Emir), Le temps des gitans ; Larcher (Thomas), Quatuor no 3 « Madhares » ; Lemeland (Aubert), Lieutenant Karl ; Lenot (Jacques), J'étais dans la maison et j'attendais que la pluie vienne ; Mâche (François Bernard), Manuel de conversation ; Machuel (Thierry), Encore aveugle ; Manoury (Philippe), création de la Partita pour alto ; Mantovani (Bruno), Finale ; Matalon (Martin), Lignes de fuite ; Mernier (Benoit), Frühlings Erwachen ; Moultaka (Zad), La scala del cielo ; Nunes (Emmanuel), Das Märchen ; Pecou (Thierry), Vague de pierre ; Perez-Ramirez (Marco-Antonio), Rimbaud, la parole libérée ; Petit (Jean-Claude), Sans famille ; Salonen (Esa-Pekka), Concerto pour piano ; Sciarrino (Salvatore), Da gelo a gelo, opéra ; Skrowaczezewski (Stanislas), fantaisie pour flûte et orchestre « il piffero della notte » ; Stroppa (Marco), …of silence ; Tihanyi (Laszlo), Genitrix ; Zavaro (Pascal), The Meeting.

Pour prendre la mesure du temps, et des évolutions musicales, comme de celles de notre oreille, quoi de mieux que de (ré)écouter, quand cela est possible, des œuvres écrites ou créées il y a dix ans ?

« L'humanité réelle se compose de ces belles formes pleines de sens, que le culte a conservées. Mais il faut frapper dessus comme sur les cloches […] Si l'on ne se réveille de cette manière- là, on ne se réveille point du tout. » (Alain, Propos du 20 décembre 1922)

Eusebius
27 août 2016

1. propos du 20 octobre 1922 et du 2 novembre 1935.

2. donc ne cherchez pas ici tout ce que Schütz, Bach, Haydn, Mozart, Beethoven, Chopin, Schubert, Schumann, Brahms ont pu écrire durant ces années…

 

Eusebius, eusebius@musicologie.org, ses derniers articles : Les oubliés du Grand siècle, avec Les MeslangesL'opéra autrement, avec Rigoletto à SanxayLes Musicales de Châteauneuf s'ouvrent magistralement avec Juliette MazerandAntoine-Esprit Blanchard : la révélation d'un sous-maître — Sonya Yoncheva, merveilleuse Iris candide et solaireFestival Radio France Montpellier : Bach J.-S. et C.P.E., ou Die Kunst der SonateGabriel Tchalik et Deborah Nemtanu : la virtuosité comme on l'aimeSaint-Saëns et Zemlinsky, inégalement servisComme un air de famille, Gabriel et Dania Tchalik, violon et pianoPlus sur Eusebius.

 

 

musicologie.org
56 rue de la Fédération
F - 93100 Montreuil
06 06 61 73 41

ISSN  2269-9910

▉ Contacts
▉ À propos
<
▉ S'abonner au bulletin
▉ Collaborations éditoriales
▉ Cours de musique
▉ Téléchargements
▉ Soutenir musicologie.org
▉ Colloques & conférences
▉ Universités en France
▉ Analyses musicales

▉ Articles et documents
▉ Bibliothèque
▉ Presse internationale
▉ Agenda
▉ Analyses musicales

Recherche dans musicologie.org

 

© musicologie.org 2016

bouquetin

Vendredi 9 Septembre, 2016 4:20