18e année, mardi 10 janvier 2017
    Biographies musicales . Encyclopédie . S'abonner au bulletin . Annonces . Textes . Recherche et annuaire

 

trait Actus à la Une trait

La MarseillaiseLa Marseillaise orchestrée par François-Joseph Gossec

Par Jean-Marc Warszawski —— Le soulèvement populaire de 1789 aurait pu se conclure durablement, après la fuite ratée de Varennes du 21 juin 1791, avec le serment de Louis XVI, au  4 septembre 1791, instituant la monarchie constitutionnelle.
Le 27 août 1791, les princes de Saxe et l'empereur se réunissent à Pillnitz et exigent la restitution des pouvoirs au roi de France.

 (Bachtrack) Statistiques 2016 Bachtrack : l'infatigable Gergiev domine le classement
 (AFP/France 24) Chet Baker fascine toujours près de trente ans après sa mort
 (AFP/France 24) Des syndicats réclament 8 millions d'euros à quinze théâtres nationaux
 (CGT Culkture Paris) La mairie de Paris veut instituer l’inégalité entre les conservatoires d’arrondissements
▉ La mandoline

 

 

-♦- (La Croix) La Ville de Paris veut redonner vie aux kiosques à musique
▉ Il y a 250 ans, le 9 janvier 1767, disparaissait la contralto Händelienne Francesca Bertolli
▉ Les Râga (musique indienne)
Aestheticizing Cultural Policy in France, 1789-1815, 1er-2 juillet 2017, Warwick
▉ Il y a 160 ans, le 7 janvier 1857, Franz Liszt créait à Weimar son 2e concerto pour piano
▉ L'Orchestre des lycées français du monde en répétition et concert à Ho-Chi-Minh-Ville

François-Joseph Gossec (1734-1829)

En 1734, Vergnies, dans le Hainaut, en Belgique, était une possession de la couronne de France, où les parents de François-Joseph Gossec étaient paysans.
Il est placé à l'âge de six ans à la maîtrise de Sainte-Aldegonde de Maubeuge. Il y apprend, sous la direction de Jean Vanderbelen, le clavecin, le violon et la composition. En 1742 il intègre la maîtrise de la la cathédrale Notre-Dame d'Anvers, sous la direction d'André-Joseph Blavier.
En 1751, il est alors âgé de 17 ans, soutenu par Jean-Philippe

Kazuki YamadaKazuki Yamada et les sonorités magiques de Fantasia avec l’orchestre philharmo nique de Monte-Carlo

Par Jean-Luc Vannier —— Fantasia de Walt Disney, demeure une référence culturelle solidement ancrée dans l’imaginaire. Des tout-petits comme des plus grands. Preuve en est : dimanche 8 janvier, le Grimaldi Forum avait exceptionnellement dû ouvrir

▉ Sights and Sounds: The History of the Senses in German Speaking Europe, 5-7 octobre 2017, Atlanta
(France musique) Décès de la soprano Géori Boué
 (Le Monde) « Hommage à Pierre Boulez à la Philharmonie de Paris »
 (Journal du CNRS) Le luthier et le cryptographe
 (Europe 1) Daniel Barenboim : « La collaboration israélo-palestinienne est possible »
 (France bleu) Incapable de payer des droits Sacem en hausse, le Café Français de Chinon arrête les concerts

Sharon KamAmerican Classics, avec Sharon Kam et l’Orchestre Dijon-Bourgogne

Par Eusebius —— Le programme reprend pour une très large part celui d’un enregistrement homonyme de la grande clarinettiste Sharon Kam1, enrichi de deux classiques de la musique américaine, confiés à l’Orchestre Dijon Bourgogne seul. En guise d’introduction, de Charles Ives, la dernière des Three Outdoor Scenes, achevée dès 1909, « Central Park in the Dark »S. 34. Les cordes dessinent des ombres incertaines d’où s’élèvent des bribes de mélodies, parfois combinées, aux accents jazziques, festifs, jusqu’au

Toutes les chroniques

Eusebius
Frédéric Norac
Alain Lambert
Jean-Luc Vannier
Flore Estang
Strapontin au Paradis
L'ouvreuse

Biographies musicales
Encyclopédie
Articles et études
Annonces

 

 

IK, M&T@L, Maxime Zampiéri (batterie), Thomas  Puybasset (saxophone), Laurent David (basse), Durance 2016.

François Morel François Morel « La vie (titre provisoire) » l'art du fugace !

Par Alain Lambert —— Qui ne connaît François Morel, le chroniqueur du vendredi matin sur Inter. Au théâtre de Caen, étudiant, il a vu Devos, Bedos, Zouk et les frères Jacques, ce qui a contribué à le former, nous a-t-il dit au final, avant de nous chanter en bonus J'irai revoir ma Normandie.
Trois soirées au complet donc, pour l'enfant du pays, avec un public tout acquis, et pas forcément habitué du lieu. Le petit monsieur à mon côté interpelle « hep, hep ! » la jeune femme qui nous place, et qui  ne

Debussy à quatre mainsDebussy à quatre mains par Jean-Pierre Armengaud et Olivier Chauzu

Par Jean-Marc Warszawski —— Après avoir honoré le cent-cinquantième anniversaire de la naissance d’Erik Satie l’an passé, avec un album très remarqué Tout Satie, pour Warner / Erato, Jean-Pierre Armengaud qui avait déjà consacré des livres au maître d’Arcueil en 1988 et 1993, 2009, tourne à nouveau les doigts vers Claude Debussy, dont on fêtera le centenaire de la mort l’an prochain.
Ce cédé, le second consacré aux œuvres pour piano à quatre mains du Claude de France, s’inscrit dans une série de huit consacrés à la musique française, commandés par Naxos. Il reste encore à paraître le troisième cédé de l’intégrale des œuvres

Yann MerkerDes artistes français au Festival International Fajr en Iran

Par Jean-Luc Vannier —— Du 11 au 20 janvier prochain se tiendra au Vahdat Hall de Téhéran, la 32e édition du Festival musical International Fajr d’Iran. Prévu initialement pour la mi-février, les dates ont été avancées afin de tenir compte d’importantes fêtes religieuses en République Islamique.  Fondé en

Il y a 450 ans, le 8 janvier 1567, disparaissait Jacobus Vaet

Né vers 1529 à Courtrai ou à Harelbeke, mort le 8 janvier 1567 à Vienne.
On déduit sa date de naissance d'un document de 1543, qui mentionne son admission dans le chœur de l'église Notre-Dame (Onze Lieve Vrouwkerk) de Courtrai (Kortrijk) à l'âge de 13 ans, et précise son origine locale. En 1550, son nom apparaît dans les

Jacobus Vaet, Miserere mei, Deus, Ensemble Versus de Brno.

GluckDes pissenlits par la racine, ou Orphée dans la taupinière

Par Eusebius —— Rousseau, que cite Tiersot, déclarait à propos de l'Orphée et Eurydice de Gluck, qu'il venait de découvrir à Paris : « Puisqu'on peut avoir un si grand plaisir pendant deux heures, je conçois que la vie peut être bonne à quelque chose ». L'optimisme du misanthrope est réjouissant. Sans doute a-t-il vu et écouté un autre ouvrage que celui dont l'Opéra de Dijon nous proposait la production. Pour en être resté aux enregistrements de Simoneau-Rosbaud, de 1956, puis de Croft-Minkowski, sorti en 2004, j'attendais avec une réelle impatience cette trop rare version parisienne, achevée1, dans une réalisation scénique crédible. Un retour à la source s'imposait, comme cette maison l'avait fait la saison dernière avec la

Les danseurs de l'Opéra de Bordeaux expliquent leurs craintes et leur préavis de grève

 

Alexis Avakian 5tet : « Hi Dream »Alexis Avakian 5tet : « Hi Dream » comme un parfum d'Arménie !

Par Alain Lambert —— « Hi Dream » (Hay signifiant arménien) « le rêve arménien d'un enfant qui veut devenir musicien » nous dit Alexis Avakian. Saxophoniste, flûtiste et guitariste, il a grandit et étudié à Marseille, avant de gagner Paris, d'y jammer et de former son groupe, Fabrice Moreau à

Les cédés

Cuarteto Lunares (tango actuel), A Horas Truncas. Aurélie Gallois (violon), Carmela Delgado (bandonéon), Gersende Perini (violoncelle), Lucas Eubel-Frontini (contrebasse). Ruta Records 2016.

Livre d'orgue de Montréal, Hélène Dugal (orgue), Ensemble Gilles Binchois, sous la direction de Dominique Vellard (plains-chants). Hortus 2016

Oddjob, Folk. Goran Kajfeš , Peter Forss, Per « Ruskträsk » Johansson, clarinette, flûte), Daniel Karlsson, Janne Robertson. Caprice 2015 (CAP 21880).

Elsa DreisigLa soprano Elsa Dreisig et la mise en scène d'August Everding célèbrent Die Zauberflöte pour les enfants au Staatsoper de Berlin

Par Jean-Luc Vannier —— Plus féérique que magique. Plus scénique que vocale. Ainsi pourrions-nous résumer la représentation, dimanche 1er janvier 2017, de Die Zauberflöte au Staatsoper de Berlin. Singspiel composé en 1791 par Mozart sur un livret d'Emanuel Schikaneder et œuvre sur laquelle Richard Wagner ne tarissait pas d'éloges : « Jusqu'ici, l'opéra allemand n'avait pratiquement pas existé ; avec cette œuvre, il a été

Zad MoultakaRituels du monde imaginaire de Zad Moultaka

Par Jean-Marc Warszawski —— Zad Moultaka, pianiste et peintre né en 1967, confirme avec ce septième enregistrement, après Zajal, Gemme, Où en est la nuit, Méditerranée sacrée, être un compositeur à la forte et constante personnalité.
Sa musique ne relève pas de l'agencement architectural comme est le classicisme occidental, ni de la narration comme la musique post Ancien-Régime, ou bien discursive comme la contemporaine. Elle relève de la joaillerie, comme parure du silence, de la beauté

Johann Beer Johann Beer (1655-1700)

Né 28 février 1655 à St. Georgen im Attergau (Oberösterreich), mort 6 août 1700 à Weißenfels. Compositeur, chanteur, violoniste, joueur d'instruments à clavier, écrivain. Son père Wolfgang Beer (1621–1699) est aubergiste. Adepte de l'Église réformée, il se fixe avec son épouse Susanna Stadelmeyr (1625–1694) et sa famille à Regensburg pour des raisons religieuses en 1670. Le couple a 16 enfants.

 

trait Petites annonces trait

◆ Ensemble dijonnais recherche violoncelliste et flûtiste
◆ L'ensemble vocal Plena dans le Val-d'Oise Voce recherche un ténor
◆ Anches artisanales de hautbois à Paris
◆ Chorale gospel dans les Yvelines cherche chef de chœur /78
◆ Chanteuse et guitariste dans l'Orne cherche complices /61
 En Haute-Garonne cherche chef de chœur /31
◆ Groupe rock dans l'Aube cherche deux choristes féminines /10
◆ Cherche professeur de piano pour cours particulier dans le Rhône
Pianiste, cherche à intégrer chorale gospel à Kinshasa (RDC)
Atelier gospel parisien recrute choristes

Décembre 2016 : 81 254 visiteurs, 120 462 pages lues [année 2016 : 1 059 391 visiteurs]. Classement Alexa : 25 775 (France), 367  544 (monde); 579 (liens). 7 053 pages indexées dans le moteur de recherche. 3 160 abonnés an bulletin. Les compteurs Xiti sont homologués par Diffusion et Contrôle (OJD)

ISSN 2269-9910

rectangle

 

Dufourt Hugues, La musique spectrale : une révolution épistémologique. Éditions Delatour France, Sampzon 2014 [486 p. ; 978-2-7521-0206-5 ; 17, 00 €].

 

Aujourd'hui
2017
<<   janvier   >>
L M M J V S D
01
02 03 04 05 06 07 08
09 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31

 Agenda 

rectangle_actu

rectangle

recangle_textes

 

trait Les livres trait

Camille Saint-Saëns et Jacques Rouché, Correspondance (1913-1921) (présentée et commentée par Marie-Gabrielle Soret). Actes  Sud, Arles, 2016 [241 p. ; ISBN 978-2-330-06581-2 ; 30 €].

Defetel Nicolas (éditeur), Liszt Franz, Tout le ciel en musique : pensées intempestives. Le passeur, Paris 2016 [248 p.; ISBN 978-2-36890-347-6 ; 18,50 €].

Kuschnig Claire et Pellois Claire, Le rythme, une révolution ! Émile Jaques-Dalcroze à Hellerau. Slatkine, Genève, 2015 [290 p. ; ISBN 978-2-8321-0706-5 ; 39 frs]

 

 

Qui sommes nous ?
Bulletin d'information
Recherchedans le site et +
Presse internationale

Petites annonces
Téléchargements

Biographies de musiciens
Encyclopédie musicale
Analyses musicales

Articles et documents
Nouveaux livres
Nouveaux disques

Colloques & conférences
Universités en France

Soutenir muscologie.org

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil.

☎ 06 06 61 73 41

@Contact

SIRET 533 035 408 00012 - Enregistrement à la CNIL no 1122478