bandeau texte

S'abonner au bulletin

 

La Cité de la Voix à Vézelay, mutation et renouveau

 

Par Strapontin au Paradis @ ——

On connaissait Arsys Bourgogne, un ensemble vocal fondé par Pierre Cao en 1999 ; on connaissait Les Rencontres musicales de Vézelay, le festival d'été consacré à l'art vocal ; enfin, on connaissait La Cité de la Voix, inaugurée en 2010 dans une bâtisse de la fin du 17e siècle restaurée et aménagée pour en faire un lieu dédié à la voix. Ces trois établissements sont désormais fusionnés pour constituer une seule institution.

Arsys de Bourgogne. Photographie © D.R.

En effet, suite au départ de Pierre Cao, directeur artistique, le conseil régional de Bourgogne a souhaité la création d'une structure unique regroupant ces trois les activités de ces trois entités. Après les consultations et les procédures administratives nécessaires, l'établissement public « la Cité de la Voix » a vu le jour en novembre 2014. La direction générale est confiée à Nicolas Bucher, organiste et claveciniste originaire de Lens, titulaire de l'orgue de Saint-Séverin à Paris (il y a succédé à Michel Chapuis en 2002) et ancien directeur des études musicales du Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon.

Mihály Zeke, le nouveau directeur artistique de Arsys Bourgogne, succède à Pierre Cao, reprenant aujourd'hui le rythme de la création et de la diffusion, suivant trois grands axes : un programme « Bach / Hersant », la collaboration avec La Fenice (Les Vêpres de Monteverdi, pour l'été et l'automne 2016), et une collaboration avec Accentus (en cours) pour un programme romantique allemand à double-chœur en automne / hiver 2016.

Saison 2015-16 de la Cité de la Voix sous le signe de nouveautés

Avec cette nouvelle structure, la programmation musicale de la Cité de la Voix a été revue et refondue et s'étale désormais sur toute l'année. Pour la saison 2015-2016, elle s'appuie sur plusieurs axes, notamment les résidences artistiques et la saison publique.

Après son ouverture aux artistes, professionnels et amateurs français et étrangers, en début d'année 2011, la Cité de la Voix renforce cette année ses activités avec l'accueil de deux compositeurs en résidence, Philippe Hersant et Jacques Rebotier, à compter de janvier 2016, pour une période de deux ans.

Mihály Zeke. Photographie © D.R.

Quant aux artistes en résidence, les Rencontres Musicales de cette année ont donné un très beau résultat tangible, avec l'Ensemble Epsilon. Quatre chanteurs « paradent » avec des spectateurs en leur apprenant les quatre parties d'une chanson à boire de la Renaissance, puis donnent un spectacle, où on chante joyeusement l'air qu'on vient d'apprendre. Des idées drôles ne leur manquent pas : La Guerre ou La Bataille de Marigna (quelle actualité !) de Clément Janequin se transforme en une bataille navale avec… des bateaux en papier, entraînant les auditeurs qui, divisés en deux camps, fêtent allégrement chaque victoire. À l'instar de cet exemple, les chansons de la Renaissance deviennent quelque chose d'extrêmement vivant et actuel. La soprano Maud Hamon-Loisance nous confie que ces idées avaient pu prendre forme au cours de la résidence en février, pendant quelques jours, dans une condition idéale permettant une immersion totale dans le projet ; et que cela avait également permis la discussion intense avec le metteur en scène Pierre-Alain Four, d'où avaient émergé de nouvelles idées, musicales et théâtrales.

Pour la saison qui commence, l'ensemble Aedes (direction Mathieu Romano), partenaire de la Cité de la Voix, créera le spectacle « Léon et Léonie », et le Quatuor Bela « le Tour de paroles » de Jacques Rebotier. L'Ensemble Gilles Binchois et les Sonadori prépareront en résidence le concert d'ouverture des Rencontres Musicales de 2016 « de Venise à Tolède » ; un spectacle jeune public « la chambre à airs » sera également mis en route.

Les « Quatre 21 »

Ce sont les quatre rendez-vous publics trimestriels : il s'agit du 21 mars (anniversaire de J.-S. Bach), du 21 juin (« Chemin de la lumière », fête de la musique), du 21 septembre (journée de patrimoine) et du 21 décembre (Noël).

Parmi ces quatre dates, deux événements particuliers : « Happy Birthday J.S. Bach », un festival de printemps d'une semaine à Vézelay et ses villes alentour, s'étendra en 2017 à Auxerre et aux départements de l'Yonne et de la Nièvre. Le 21 juin, le jour de solstice d'été, les rayons du soleil forment un « chemin » sous la nef centrale de la Basilique Sainte Marie-Madeleine. Pour fêter l'arrivée de l'été avec cet événement, des concerts sont organisés tout au long de la journée, le premier commençant à 5 heures 42 (lever du soleil) avec un petit-déjeuner, et le dernier à 21 heures 12 (coucher du soleil). Cette année, la journée a rassemblé plus de 1000 spectateurs, et une centaine pour le premier concert du matin !

Les Quotidiens

Tout au long de juillet jusqu'au début août, du mardi au dimanche, Vézelay vit des jours rythmés par la musique. À 16 heures à la Basilique et à 17 heures à la Cité, des jeunes musiciens et ensembles en résidence proposent un mini concert de 20 ou 40 minutes à proximité de visiteurs et pèlerins du lieu, débouchant souvent à des échanges avec des musiciens. Outre ces « Quotidiens », de mi-juillet à mi-septembre, les jeunes ensembles en résidence investissent des lieux patrimoniaux et culturels de la région dans le cadre du « Hors les murs ». Et en septembre, la Cité de la Voix quitte la musique ancienne et classique pour du jazz, des musiques à tendance rock et pop ainsi que des chansons.

Les Rencontres Musicales

L'un des rendez-vous incontournables d'été pour les amateurs de l'art vocal, les Rencontre Musicales évoluent, elles aussi. Cette année, deux nouveautés ont recueilli un grand succès : la « Parade » à 11 heures avec l'ensemble Epsilon suivie de la « Renaissance à la carte » que nous avons évoquée plus haut, et la « Nocturne insolite », une petite balade musicale qui débute à 23 heures 30, dont la destination (donc le lieu du moment musical) reste secrète. Le déplacement de la Place des Rencontres, désormais située juste à côté de la Basilique Sainte-Marie-Madeleine, sur un terrain plus vaste, a facilité le prolongement de la festivité et la fréquence aux concerts gratuits de 18 heures avec des groupes quelque peu déjantés.

Les traditionnels concerts de 16 heures à Saint-Père, à Asquins et à Avallon précédés de « balade en musique » et de la « mise en oreille » continuent à attirer de nombreux mélomanes. Catherine Simonpietri et les chanteurs de Sequenza 9.3 ont offert, dans le concert intitulé « Et in saecula saeculorum » à l'église Saint-Jaques d'Asquins, le 21 août, un aperçu de la diversité de l'écriture sur la prière liturgique chrétienne, de 15e siècle à nos jours, de trois voix égales au double-chœur à quatre voix mixtes.

Les Éléments. Photographie © D.R.

On lance une aventure audacieuse lors de concerts de 21 heures, programmant de manière plus importante des œuvres de compositeurs vivants. Le 20 août, le chœur de chambre Les Éléments a donné une soirée « Méditerranée Sacrée », composée de chants de différentes traditions religieuses du bassin méditerranéen, à travers des œuvres anciennes et trois créations contemporaines (Zad Moultaka et Alexandros Markeas), en latin, en hébreu, en araméen, en grec ancien, en arabe, sous la direction de Joël Suhubiette. Le 21 août, une nouvelle expérience avec « 5.1 Polyphonies spatialisées » par les Cris de Paris et Jeoffroy Jourdain, rassemblant des œuvres de Félix Mendelssohn, Josquin Desprez, Giovanni Gabrieli, Hans Leo Hassler, Thomas Tallis, Johannes Ockeghem mais aussi d'Anders Hillberg (né en 1954) et d'Aurélien Dumont (né en 1980). Les chanteurs par petit groupe se déplacent au fil de la partition sur les nefs latérales, le spectateur ainsi entouré de voix à sources diverses, d'où le titre 5.1 qui indique le dispositif sonore de « home cinema » (cinq haut-parleurs qui entourent l'auditeur).

En 2016, les Rencontres Musicales seront organisées par la direction artistique collégiale entre Mihaly Zeke, Mathieu Romano, Géraldine Toutain et Nicolas Bucher et se doteront d'un nouveau lieu à l'extérieur. Elles seront animées par « parcours quotidien », une journée thématique ou sous une unité, avec une programmation mêlant des œuvres de références et des découvertes, d'un répertoire et d'interprète.

Strapontin au Paradis
18 septembre 2015

À propos
Contact

Recherche dans le site
S'abonner au bulletin
Liste musicologie.org
Collaborations éditoriales

rss Flux rss

Biographies
Encyclopédie musicale
Articles et études
La bibliothèque

Analyses musicales
Colloques & conférences
Universités françaises

Soutenir musicologie.org

Actualités musicales
Nouveaux livres
Nouveaux cédés
Agenda

Petites annonces
Téléchargements
Presse internationale

musicologie
ISSN 2269-9910

Références / musicologie.org 2015

musicologie

Samedi 19 Septembre, 2015 0:05

bandeau

musicologie

Soutenir musicologie.org

recherche

 

rectangle_actu

rectangle

rectangle