À propos du site
Statistiques du site
S'abonner au bulletin
Liste de discussion
collaborations éditoriales

Biographies
Encyclopédie musicale
Discographies
Articles & études
Textes de référence

Analyses musicales
Cours d'écriture en ligne

Annonces et annuaires
Téléchargements

Vu et lu sur la Toile
Presse internationale
Forums et listes

Colloques & conférences
Universités françaises
Quelques bibliothèques
Quelques Institutions
Quelques éditeurs

Nouveaux livres
Périodiques

Bulletin Officiel
Journal Officiel
Bibliothèque de France
Library of Congress
British Library
ICCU (Opac Italie)
München (BSB)
BN Madrid
SUDOC
Pages jaunes
Presse internationale

 


Encyclopédie

S'abonner au bulletin (courriel vide)

 A  B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[ 9e siècle ] [ 10e siècle ] [ 11e siècle ] [ 12e siècle ] [ 13e siècle ] [ 14e siècle ]
[ 15e siècle ] [ 16e siècle ] [ 17e siècle ] [ 18e siècle ] [19e siècle] [20e siècle]

A : Désigne la note la dans les solfèges anglo-saxons. a désigne aussi la tonalité ou l'accord de la mineur ; A, la tonalité ou l'accord de la majeur

a battuta (italien) : en mesure, revenir à la battue

a bene placito (italien) : à votre gré (ad libitum) ; anglais : as you like ; allemand : nach Belieben

a cappella (italien), chanter sans accopagnement instrumental (relatif au chant religieux chanté à la chapelle).

a capriccio (italien) : librement

à deux : lorsqu'un pupitre de l'orchestre est divisé en deux, indique que les deux groupes (ou les deux instruments) doivent jouer la même partie

a due (italien) : à deux

a due corde (italien)  : au piano, sur deux cordes (avec la «pédale douce»)

a due cori (italien)   : à double choeur

a mezza voce (italien) : à demi voix.

a piacere [ a volontà] ( italien ) : librement ; anglais : at one's pleasure ; allemand :  nach Belieben

a prima vista (italien)  : littéralement à première vue. A première lecture, en déchiffrant

a tempo  [in tempo ; a battuta ; a misura ; in misura] ( italien ) : en mesure ; au mouvement ; bien en mesure ; anglais :  in time ; allemand : im Takt ; im Zeitmaß

a tempo primo (italien) : revenir au mouvement

a tempo giusto (italien)  : mouvement modéré Encyclopédie de Diderot et d'Alembert : ces mots Italiens signifient exactement, en temps juste. On les trouve souvent à la tête d'une pièce de musique, & c'est une marque qu'il faut l'exécuter d'un mouvement modéré, assez approchant de l'andante, en marquant bien les notes. On ne devroit jamais, ce me semble, se servir de ces expressions trop vagues en musique où il y a déja tant d'indéterminé. Ce qui est temps juste pour l'un, ne l'est pas pour l'autre. (F. D. C.)

à vide (locution adverbiale) : jouer un instruement sans mettre de touche en oeuvre

a vista : jouer à vue, au déchiffrage

a voce piena (italien) : à pleine voix

AACM : Association for Advancement et Creative Musicians, créée en 1965 par des musiciens de Jazz de Chicago.

abgemessen (allemand) : mesuré

abgestossen (allemand) : détaché, staccato

abglichend (allemand) : en glissant

abnehmend (allemand) : en diminuant

Abréviations : nom générique des signes conventionnels employés dans la notation et les indications agogiques de la musique

Absorbtion : En acoustique, diminution de l'intensité sonore  quand le faisceau des vibrations traverse une matière absorbante

abstossen (allemand) : détacher

Abstrich (allemand) : tiré

Academy of Saint Martin in the Field : Orchestre londonien fondé par Neville Marriner en 1958. D'abord orchestre à cordes, puis avec des vents, il s'est enfin adjoint un ensemble vocal. Cet orchestre a joué un rôle important dans le phénomène « musique baroque », mais a toujours joué sur instruments modernes. Il compte plus de 500 enregistrements.

Accelerando (italien)  : en accélérant

Accent : renforcement du rythme ou de l'expression, d'une note ou d'une phrase musicale. 2/ Nom du signe typographique qui indique certains accents. [en allemand : Akzent ; Betonung ; Ton ; Tonzeichen] [en italien : accento]

Acceso (italien)  : enflammé, ardent

Acciacature : de l'italien Acciacatura. Ornement mélodique utilisé dans la musique de clavecin : frappement simultané d'une note et de sa seconde mineure inférieure, la note principale restant seule tenue après émission. [en allemand : Zusammenschlag] (on dit parfois appogiature brève ou petite note, car elle est généralement indiqué typographiquement par une petite croche barrée)

Accident : signe d'altération passager (non structurel) (bémol, bécarre, dièse, double bémol, double dièse)

Accompagnato (italien) : avec accompagnement (abréviaiton : accomp)

Accompagnement : soutien instrumental ou vocal, d'une partie solis te ; Encyclopédie de Diderot et d'Alembert

Accord : désigne l'émission simultanée de sons. Certains langages musicaux (harmonie tonale, jazz) classent des accords privilégiés les désignent par des chiffres ou des noms . On peut nommer agrégats les accords non classés. Le cluster est l'émission simultanée de toutes les notes comprises dans un ambitus. [

Accordéon : instrument inventé au XIXe siècle (premiers brevets en 1821-1822) à anches métalliques libres, alimenté en air par un soufflet. Les notes peuvent être actionnées par l'intermédiaire de boutons ou d'un clavier classique. L'accordéon est dit uni-sonore quand les anches sont accordées à l'unisson deux à deux pour donner la même note quand on aspire ou qu'on souflle l'air. Il est dit bi-sonore quand le même bouton ou la même touche produisent deux notes différentes selon qu'on souffle ou qu'on aspire l'air. Il peut être équipé de registres pour modifier le timbre. Il y a un clavier pour la main droite comprenant toutes les notes de l'ambitus, et un clavier pour la mains gauche avec les basses et les accords préparés.

Accordéon chromatique :  est un accordéon tempéré, unisonore pour le clavier de la main droite, à basses fixes pour la main gauche. On désigne par basses organiques des accords complets

Accordéon diatonique : est un accordéon bi-sonore comprenant une série diatonique de notes dans un ambitus réduit pour le clavier de droite, et deux à huit basses pour le clavier de la main gauche.

Accordine (s. f.) : horloge musicienne qui  sonne un accord parfait à l'aide de timbres ou de tuyaux accordés.

Accordo (s. m.; italien) : (1) = accord — (2)  = Lirone perfettone ou lira da gamba. Intrument à cordes et archet de 12 à 15 cordes, à la tessiture basse. Cet instrument était joué au XVIe et au début du XVIIe siècle

.
Accordo ou lirone perfetto

Accouplement : mécanisme des instruments à plusieurs registres permettant de faire jouer un registre un groupe de registres simultanément sur plusieurs claviers, ou de réunir tous les registres seul clavier

Acousmatique

Acoustique

Ad libitum (italien) : à volonté, librement (abéviation : ad. lib) ; anglais : at one's pleasure ; allemand :  nach Belieben

ad una corda : au piano, sur une corde  (avec la «pédale douce»)

Adagietto ; adagino ( italien ) : tempo un peu moins lent que l'adagio ; anglais : somewhat faster and lighter than adagio ; allemand : ziemlich langsam ; kürzer und schneller als Adagi

Adagio (italien) : adage ; indication de mouvement lent (plus rapide que le largo, plus lent que l' andante) ; anglais : slow ; allemand :  langsam

Adagissimo ; lentissimo ( italien ) : très lent, extrêmement lent - anglais : extremely slow ; allemand : sehr langsam

Adufe (tambour ou tambourin adufe) : tambourin à cadre en bois rectangulaire, à une ou deux peaux, joué au Brésil, au Portugal et en Espagne, mais aussi au Nigériza. Il a une parenté avec le daff (deff) arabe, qui étaitt réservé aux femmes. Il se joue debour, porté par une main, qui le tient en position de losange.

Au fond, un joueur d'adufe (Viollet le Duc, Dictionnaire raisonné de l'Architecture française, du XIe au XVIe siècle.)


Tambour sur cadre carré du portugal

 Tambour sur cadre carré di Nigéria

Affabile (italien) : Aimable

Affannato ; affanoso (italien) : oppressé, angoissé

Affettuoso  (italien) : tendrement, avec âme

Affretando ; affretato (italien) : presser le mouvement, hâté ; anglais : hurried ; allemand :  eilig, übereilt

Afrique du Sud

Afrique

Agogique : néologisme créé par H. Riemann ( Agogik). Désigne l'ensemble des modifications d'expression ou de mouvement rajoutées à la typographie stricte des notes. Désigne toute modification rythmique à des fins expressives et comportant une accentuation, une augmentation ou une accélération.

Agrégation : Désigne l'émission simultanée de notes qui ne forment pas un accord classé

Agrément : désigne génériquement les courtes formules qu'on ajoute aux notes de la musique ancienne et qu'on notait rarement. Les agréments ou ornements étaient laissés au bon goût de l'interprète ou étaient indiqués en abrégé (trilles, mordants, broderies, gruppeto...)

Agus Dei : La plus récente section de la messe. Son texte est puisé dans saint Jean (1, 29). L' Agus Dei est ettesté au VIIe siècle. Il est chanté avant la Communion avec le Credo.

Aigu.:  désigne les fréquences élevées de l'échelle musicale.

Air  : mélodie

Air de cour : Art de la chanson développé en France entre 1570 et 1650, et prisé à la cour d'Henri IV et de Louis XIII.

Akzent (allemand) : accent

al : jusqu'à

al fine : jusq'à la fin

al riverso, al rovescio : à l'inverse, par mouvement contraire

al segno : segno, da capo (aller au signe segno, aller au signe da capo)

Albanie (brève histoire de la musique classique albanaise)

Alboka : instrument à anches et à double chalumeau, utilisant deux cornes comme embouchure et pavillon (pays basque).

Algérie (musique classique algérienne)

Algheita [alghaita] instrument du Niger avec double anche de métal et corps d'instrument en bois recouvert de cuir.

alla breve (italien)  : s'applique à la mesure  « C barré »  dans laquelle l'unité de temps est la blanche (en général mesure à 2 / 2)

alla marcia (italien) : dans un mouvement de marche alla mente : de tête, improvisé

alla misura (italien) : rigoureusement en mesure alla pollaca : à la polonaise, comme une polonaise

alla siciliana (italien) : à la sicilienne, comme une sicilienne (6/8)

alla tedesca (italien) : à l'allemande

alla turca (italien) : à la turque

alla zingara, alla zingarese (italien) : à la tzigane

alla, all' : à la façon de, dans le style de

allargando, allarg. (italien) : en élargissant le tempo.

alle (allemand) : tous, tutti

Allegretto ( italien ) : moins rapide que allegro : anglais : not as fast as allegro ; allemand :  weniger bewegt als Allegro

Allegrissimo ; allegro assai ( italien ) : très rapide, très vif - anglais : very fast, very lively - allemand :  sehr lebhaft, sehr schnell

Allegro (italien) : mouvement vif, allègre - anglais : lively, cheerful - allemand :  lebhaft, heiter

allein (allemand) : seul, solo

Alleluia (Hébreu : Louez le Seigneur) : Acclamation. Troisième Propre de la messe de la liturgie latine. Il se place avant la lecture de l'Évangile sans action liturgique. Pendant le Carême, on le remplace par le Trait.

Allemagne

Allemande : danse peut-être d'origine allemande, de rythme binaire et à caractère processionnel. On en a des témoignages du XVIe siècle, aux XVII-XVIIIe siècles elle est une des pièces des suites baroques. Au XIXe siècle, on appelle deutscher Tanz (danse allemande), une dance en cercle de rythme ternaire;

all'ongarese : à la hongroise

all'ottava, 8°, ottava, à l'octave

all'unisono : à l'unison

Altération  : élévation ou abaissement d'un son sans en changer le nom. Le dièse  hausse la note d'un demi-ton ; le bémol  abaisse la note d'un demi-ton ; le bécarre annule l'effet des autres altérations ; le double dièse hausse la note de deux demis-ton, le double bémol   abaisse la note de deux demis-ton. Ces altérations peuvent être structurelles, c'est à dire appartenir aux gammes ou modes employés, on les place alors en début de la portée, où ils forment ce qu'on appelle l'armure ou l'armature. Elle peuvent être accidentelles, c'est à dire affecter un note précise sur une courte durée, on place alors les signes d'altération devant les notes concernées. Dans les musiques récentes, ne suivant pas des structures modales ou tonales régulières, on peut affecter chaque note d'un bécarre ou d'une altération.

Alto : 1/ dans la musique polyphonique, désigne la tessiture de voix placée entre le ténor et le soprano ; 2/ s'applique aussi eux tessitures dans les familles instrumentales ; 3/ violon à tessiture grave (accordé un quinte en-dessous) qui se place entre le violon proprement dit et le violoncelle dans la famille des cordes. Voir : The viola web site (très complet)

altra volta : encore une fois

Altus : 1/ pour contreténor ; 2/ au XVe siècle, désigne dans la musique polyphonique une voix intermédiaire entre le le ténor et le superius

alzamento, alzato, alz. : indique un croisement de mains (instruments à clavier)

am Frosch (allemand) : au talon de l'archet

am Steg (allemand) : au chevalet

Ambitus (latin), étendue de l'échelle des fréquences sonores (des notes les plus graves aux plus aiguës) pour une mélodie, un instrument, une voix. [italien : ambito] [allemand : Bereich ; Umfang]

Ambroisien (chant) : Chant liturgique de l'église milanaise. Son répertoire a peut être été constitué dans le milieu du VIIe siècle, il est resté actif en parallèle au chant dit grégorien.

Âme (s, f,), petite pièce cylindrique en pin insérée verticalement entre la table d'harmonie et le fond des instruments à cordes,  à la hauteur du pied droit du chevalet. Elle sert à soutenir la pression exercée par les cordes sur le chevalet et a la fonction de coupleur acoustique.

Amen (hébreux), signifie ainsi soit-il, adopté par les chrétiens en conclusion de leurs prières. Dans le répertoire d'église, l' Amen a donné donné lieu à de riches mélismes (particulièrement en conclusion du Gloria du Credo

Amérique latine : Asociaciòn musical de Indias (musique baroque latino-américaine) Site multilingue dont le français

Amplificateur (s, m) : appareil électrique ou électronique formé de circuits, permettant d'augmenter la puissance des signaux électriques et de les transmettre à des haute-parleurs

Anacrouse (s, f) : formule d'une ou de plusieurs notes placées avant l'attaque réelle d'une phrase musicale, comme par exemple les trois premières notes de La Marseillaise. [en allemand : Anakrusis ; Auftakt] [en italien : anacrusi]

Anacrusi (italien) : anacrouse

Anakrusis (allemand) : anacrouse

Analyse des harmoniques : étude acoustique d'une onde sonore visant à discerner les harmoniques, leur amplituse, leur fréquence.

Analyse musicale : étude des formes, des processeus et des techniques pouvant carctériser une œuvre musicale.

Anapeste (grec) : unité rythmique de la poésie antique formée de deux brèves et d'une longue. Au XIIIe siècle on en a conçu un mode rythmique dit rythme de l'anapeste .

Anche : Lamelle de roseau, de métal ou de matière plastique placée à l’embouchure de tuyaux sonores et dont les vibrations produisent un son. Il y a les anches libres qui vibrent sans obstacle (harmonica, accordéon, harmonium, des jeux d’orgue) et les anches battantes qui frappent un corps solide. Les anche battantes peuvent être simples (clarinette, saxophone, anches ordinaires d’orgue) ou doubles (chalumeau, musette, cornemuse, hautbois, cor anglais, basson). Voir : International Double-reed Society
[en allemand : Rohrblatt ; pour les orgues Kehl]. !! Le mot italien anche se traduit par encore.

Andante (italien) : indication de mouvement de vitesse modérée (au XVIIe siècle il désignait un mouvement allant = andante) ; anglais : walking pace - allemand : gehend, mäßig bewegt

Andantino : indication de mouvement de vitesse modérée, un peu plus rapide, ou plus lent que l'andante - anglais : somewhat quicker or slower than andante ; allemand :  schneller oder langsamer als Andante

Angelica : luth en forme de théorbe.


Angelica

angemessen (allemand) : modéré, régulier

Anglaise : Au XVIIe siècle désignait les danses anglaises de rythme binaire comme les contradanza, ou ternaire comme le Hornpipe. Au XVIIIe siècle, l'anglaise était une danse vive à 6/8 appartenant au quadrille.

Anglican (chant) : Usages particuliers dans le chant de l'église anglicane, particulièrement au XVIIe siècle. Le chant est à quatre voix, la métrique est souple sur des formules simples. Modèle métrique invariable est appliquée à chaque verset divisé en deux hémistiches.

anima, con anima : âme, avec âme

Animato ( italien) : animé - anglais : animated - allemand :  belebt

Annaze-kebir (aussi :  arghoul) : Clarinette double en roseau, de syrie


Annaze-kebir 

anmutig (allemand) : avec grâce

Anonyme codex Mediolanensis voir : « Nota quod tredecim »

Anonymes du 9e siècle (écrits anonymes sur la musique : sources, bibliographie)

Anonymes du 10e siècle (écrits anonymes sur la musique : sources, bibliographie)

Anonymes du 11e siècle (écrits anonymes sur la musique : sources, bibliographie)

Anonymes du 12e siècle (écrits anonymes sur la musique : sources, bibliographie)

Anonymes du 13e siècle (écrits anonymes sur la musique : sources, bibliographie)

Anonymes du 14e siècle (écrits anonymes sur la musique : sources, bibliographie)

Anonymes du 15e siècle (écrits anonymes sur la musique : sources, bibliographie) : 1. de «Musica manualis cum tonale» à «Dictis super addenda diligenter» ; 2. de «Dicunt multi » à «M.J.C. de modo» ; 3. de «Modus cantandi versiculum » à « Pri re la. Se re fa » ; 4. de « Primo dividatur » à « Ze lernen dy figurlichen musica »

Anonymes du 16e siècle (écrits anonymes sur la musique : sources, bibliographie)

Anonymes du 17e siècle (écrits anonymes sur la musique : sources, bibliographie)

Anonymes du 18e siècle (écrits anonymes sur la musique : sources, bibliographie)

Anthropologie

Anthem (anglais, du latin antiphona) : musique d'église, en Angleterre, chantée à l'office, mais dont les paroles n'appartiennent pas à la liturgie. On ditingue le full anthem, chant choral intégral, a cappella ou accompagné à l'orgue, et le verse anthem, où le chœur est entrecoupé de passages solistes, vocaux ou instrumentaux.

Anticipation : Terme de l'harmonie tonale qui désigne le fait de placer dans un accord, une note étrangère à l'accord (dissonance) mais qui appartient à l'accord suivant.

Antienne (grec : antiphona : en résonance avec) : chant liturgique de style psalmodique et responsorial. Dans la liturgie latine, elle est une courte pièce en prose chantée, suivie d'un psaume psalmodié

Antiphonaire : livre liturgique des antiennes et des chants des offices, voire de la messe. La légende attribuant la paternité de l' Antiphonaire à saint Grégoire est fausse. Il y a deux genres d' Antiphonaires, les séculiers et les monastiques (le nombre de morceaux de Matines, Vêpres et Petites-Heures varie)

Antiphonie : manière de chanter un psaume altrenativement à deux choeurs, deux parties de chœur ou à deux interprètes.

Aphonie (s. f.) : affection du larynx entraînant l'extinction de la voix, et le défaut d'articulation du son.

appassionato : passionné

appoggiando : lié

appoggiato : appuyé, soutenu, tenu (voix)

appoggiature : ornement consistant en une note étrangère (un degré au-dessous au-dessus de la note réelle) placée sur un temps fort et d'une durée assez longue. Se place en général sur le premier temps d'une mesure. On l'exécute de manière appuyée.

Arabe (musique arabe)

Arabesque : Pièce en générale pour le piano, composée de fragments.

arcato (italien) :  voir arco

ARCHET (s. m.) : accessoire servant dans le jeu des instruments à cordes frottées à mettre celles-ci en vibration. L'archet comprend deux parties : une baguette de bois dure et une mèche de crins de cheval, de tension réglable, fixée à la a pointe » et au « talon » de celle-ci.*


Archet de violon XVIIIe siècle

Archicembalo ( italien ) : instrument théorique du milieu du XVIe siècle, décrit par le théoricien Vincentino : il aurait comporté 6 claviers, et 31 notes par octave.

Archiluth ( s. m. ) : Luth conçu au XVIe siècle, pour jouer des notes basses. Le manche du luth traditionnele est allongé, et des cordes basses sont tendus en dehors du manche (elles ne peuvent sonner qu'à vide : bourdon). L'archiluth existe sous plusieurs formes : le théorbe, le chitarone, le théorbe-luth ou Angelica, luth en forme de théorbe. ( italien ) : arciliuto (s. m. ) - anglais : archlute -  allemand : Erzlaute ( s. f. )

Archiorgue (archioorgano) : Instrument théorique décrit par le théoricien Vincentino en 1561. Il aurait comporté 126 touches, et aurait étét capabe de jouer dans les trois genresd théoriques de la Grèce antique : diatonique, enharmonique et chromatique.

arco, col'arco, c.a.  (italien)  : avec l'archet

ardente  (italien) : enflammé, ardent

ardore, con ardore (italien) : ardeur, avec ardeur

Argentine

Arghoul : voir : Annaze-kebir

Aria (italien) : air, mélodie, solo vocal dans l'opéra italien qui est divisé en deux parties et reprise de la première.

Ariette (s. f.) : air de petites dimensions, de caractère léger, aimable

Arioso (italien) : motif ou phrase mélodique lyrique et s'apparentant à l'air, mais aussi de forme plus libre et athématique, qui en fait un intermédiaire entre le récitatif accompagné et l'aria.

Armature (s. f.)  ou armure : ensemble des indications placées qu début de la portée.

Arpège (s. m.) : émission successive du grave à l'aigu ou vice versa des notes d'un accord.

arpeggiando, arpeggiato, arp. (italien) : en arpégeant

arpeggio (italien) :  arpège

Ars Nova

Articulation (s. f.), technique dans la liaison entre les notes et la menée des mouvements musicaux.

Arts libéraux : Désigne les matières de l'enseignement antique et médiéval. Il y a sept arts libéraux (matières) qui sont traditionnellement répartis entre le trivium (artes triviales), arts du langage et le quadrivium (artes reales), arts des nombres. Le trivium comprend  la grammaire, la rhétorique, la dialectique. Le quadrivium comprend l'arithmétique, la géométrie, la musique, l' astronomie. On oppose les arts libres aux arts serviles, exécutés, dans l'antiquité par des esclaves, par extension par des exécutants : architecture, sculpture, peinture, musique instrumentale

assai  (italien) : très

Atonalité (s. f.) : système d'écriture musicale ou esthétique rejetant le système tonal (gammes majeures, mineuree etc.) et ses hiérarchies dites attracives (tonique, sensible etc.).

attaca  (italien) : à la fin d'un mouvement, indique qu'il faut enchaîner sans interruption

attaca subito  (italien) : enchaîner immédiatement le plus près possible du chevalet (instruments à archet)

Attaque (s. f.) : manière don't on touche en premier la note.

Aubade (s. f.) : chant du matin

Aufstrich (allemand) : poussé

Augmentation (s. f.) : reprise d'un motif musical avec des valeurs de durée plus longues

Aulos

Ausdrucksvoll (allemand) : expressif

Australie

A  B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

musicologie.org 2008