bandeau texte

S'abonner au bulletin

 

Le manuscrit dit des Ursulines de la Nouvelle-Orléans

Musique française baroque de la nouvelle Orléans : chants spirituels du couvent des Ursulines. The Historic New Orleans Collection et Centre de musique baroque de Versailles, 2014 [296 p ; ISBN: 978-0-917860-65-2 ; 90 €]

28 décembre 2015, par Jean-Marc Warszawski ——

L'apparition du livre et le développement de l'imprimerie n'ont pas d'un coup fait disparaître l'activité de la copie, ainsi, an 1738, une certaine C.D. recopie avec un grand soin et en couleur une collection de recueils d'airs spirituels, les Nouvelles poésies spirituelles et morales qui paraissent depuis 1730 et paraîtront jusqu'en 1752 avec plusieurs rééditions. Ce sont des parodies, c'est à dires des pièces musicales appréciées du public, extraites du répertoire, d'opéras ou autre, auxquelles on ajoute des paroles. Cette collection comprenait également des fables mises en musique que la copiste n'a pas reprises.

C. D. est musicienne, une de ses pièces figure même dans le second recueil : Que cette main, musette (chanson morale). Seuls les quatre premiers recueils sur les sept parus au total on été recopiés.

On y trouve des œuvres de Lully, Desmarets, Campra, Bousset, Marchand, Mouret, Destouches, Couperin, Salomon, Clérambault, etc., et des anonymes. Le chiffrage de la basse continue a été modifié à la copie, mais est semblable à l'édition de 1737.

La très belle réalisation, parfaitement lisible fait de ce livre un objet luxueux de papier glacé. Un beau fac-similé, introduit par des études de Jean Duron et d'Alfred Lemmon.

En 1754, ce manuscrit a été offert à la bibliothèque des Ursulines de la Nouvelle-Orléans par un certain Monsieur Nicollet, certainement Gabriel-François Nicollet, auteur de Le Parfait Adorateur du Sacré-Coeur de Jésus ou exercice très nécessaire pour les associés à la Dévotion au Sacré-Coeur, publié à Paris en 1755.

Ce manuscrit est conservé depuis 1998 au Williams Research Center de la Historic New Orleans Collection, dont le directeur, Alfred Lemmon, a dirigé la publication.

Il ne s'agit pas, contrairement à ce qu'affirment les auteurs, du plus ancien témoignage musical de La Nouvelle-Orléans, parce qu'on ne sait pas l'usage que firent les Ursulines de ce document.

Ces dernières sont arrivées de France en 1727, alors que la ville n'avait pas encore dix ans. Embarquées sur « La Gironde », à Lorient, le 23 février 1727, les huit Ursulines accompagnées d'une novice et de deux servantes, chapeautées par deux Jésuites, atteignirent l'embouchure du Mississippi le 23 juillet suivant, après cinq mois de navigation éprouvante. Elles venaient de Rouen, du Havre de Vanne, d'Elbœuf, de Ploërmel. Selon un accord passé le 13 septembre 1726 avec la Compagnie des Indes (qui les finançait en grande partie), elles devaient fonder un hôpital et enseigner aux jeunes filles. Leur couvent fut aussi une maison de relégation (refuge) pour les femmes aux mœurs jugées inconvenantes. Ce voyage et ces débuts sont assez bien documentés, notamment grâce au journal et aux lettres que l'une d'elles, Marie-Madeleine Hachard, envoyait à son père, qui seront publiées à Rouen dès 1728 [édition de Paris 1872], et le récit que fit la supérieure, Marie [Catherine] Tranchepain (le même texte à peu de choses près). Vu la charge de travail qui incombait à ces nones, on ne voit pas trop le temps qu'elles pouvaient consacrer à la musique.

Jean-Baptiste Lully, Chantons sa puissance (recueil 2, page 6), par Le Concert Lorrain sous la direction d'Anne-Catherine Bucher (extrait du Cd HNOC 2002, K 617)

 

Jean-Marc Warszawski
28 décembre 2015

À propos
Contact

Recherche dans le site
S'abonner au bulletin
Collaborations éditoriales

rss Flux rss

Biographies
Encyclopédie musicale
Articles et études
La bibliothèque

Analyses musicales
Colloques & conférences
Universités françaises

Soutenir musicologie.org

Actualités musicales
Nouveaux livres
Nouveaux cédés
Agenda

Petites annonces
Téléchargements
Presse internationale

musicologie
ISSN 2269-9910

Références / musicologie.org 2013

musicologie

Mardi 29 Décembre, 2015 12:37

bandeau

musicologie

Soutenir musicologie.org

recherche

 

rectangle_actu

rectangle

rectangle