bandeau textes

S'abonner au bulletin

 

Airelle Besson et Youn Sun Nah en répétition au lycée Jules Verne de Mondeville avec l'Orchestre régional

Mondeville, 28 avril 2016, par Alain Lambert ——

Après la lutte finale le matin, avec la fanfare des intermittents, la mise en place finale, ou presque, l'après midi, au Lycée Jules Verne, où l'amphi Némo est mis à la disposition de l'Orchestre régional de Normandie au moins une fois par an, pour répéter, et aussi pour jouer devant les grands élèves du lycée technologique.

Après la lutte finale le matin, avec la fanfare des intermittents.... Photographie © Alain Lambert.

 

En fait, le projet date d'un an. Airelle Besson, trompettiste qu'on a beaucoup appréciée avec son quartette à Caen [voir notre chronique] et dont on apprécie beaucoup le cédé à paraître à la mi-mai, Radio-One (la chronique arrive bientôt, promis !) s'est vue proposée l'idée d'un concert symphonique par le directeur de Jazz sous les Pommiers où elle est en résidence depuis presque deux ans. Avec l'Orchestre régional habitué à ce type de rencontres. Pour le concert d'ouverture en 2016.

Il lui a fallu écrire ou réarranger des thèmes, ce qu'elle a fait au bord de la mer à Agon Coutainville, et demander à Youn Sun Nah de participer, année de la Corée oblige. Tout en s'occupant de ses nombreux autres projets.

Youn Sun Nah et Aielle Besson. Photographie © Alain Lambert.

Et mardi, l'orchestre est venu répéter sous la baguette swingante d'Alexandra Cravero, qui l'avait déjà dirigé avec Richard Galliano l'an passé [voir notre chronique], et qui aime bien la fusion des genres. Hier mercredi, la section rythmique, Benjamin Moussay au piano, Stephane Kerecky à la contrebasse et François Laizeau à la batterie, est venue s'adjoindre à l'ensemble. Et ce jeudi midi, Youn Sun Nah est arrivée à son tour, très émue de participer au projet. Et que Airelle lui ait écrit le morceau Korea, qu'elles ont retravaillé ensemble pour les rythmes.

Le résultat, en trois jours, est étonnant, que ce soit L'envol, ou Éclipse, ou Korea, tous colorés différemment. Sans compter ceux qu'on n'a pas entendus. La « fusion » se fait tout en souplesse entre l'orchestre, le piano, la contrebasse, la batterie, la trompette et la voix qui, ici, est un instrument comme un autre, avec une grande tessiture, du murmure à l'éclat.

Les musiciens en répétition. Photographie © Alain Lambert.

Encore une répétition demain matin, et le filage devant les élèves l'après-midi. Avant le départ vers Coutances pour le grand concert samedi soir. Et pourquoi pas un disque ?

D'autres interventions d'Airelle Besson à JSLP, un cabaret Vian le 1er mai, ou avec un trio norvégien le 6 mai. Et des orchestres coréens aussi, comme [su:m] le 3 mai ou The N.E.Q. le 6.

Toutes les infos sur le site de JSLP.

Alain Lambert
28 avril 2016

 

À propos
Contact

Recherche dans le site
S'abonner au bulletin
Collaborations éditoriales

Biographies
Encyclopédie musicale
Articles et études
La bibliothèque

Analyses musicales
Colloques & conférences
Universités françaises

Soutenir musicologie.org

Actualités musicales
Nouveaux livres
Nouveaux cédés
Agenda

Petites annonces
Téléchargements
Presse internationale


ISSN 2269-9910

Références / musicologie.org 2016

musicologie

Vendredi 29 Avril, 2016 16:15

rectangle

musicologie

Soutenir musicologie.org

Les derniers articles
d'Alain Lambert
alain@musicologie.org

rectangle_actu

rectangle

rectangle