bandeau textes

musicologie

Actualités  Biographies Encyclopédie  Textes  Livres  Cédés  Annonces  Recherche

Ancient Ritual, « Take two » : comme un goût d'africo !

Ancient Ritual, Take two : Patrick Martin (saxophone, flûte, piano), Rénald Fleury (contrebasse), Jean-Benoît Culot (batterie). ArtVivant 2016 (ARVI 043).

13 novembre 2016, par Alain Lambert ——

Batteur de jazz à Caen (et ailleurs) depuis Patchwork, c'est-à-dire depuis 35 ans  bien sonnés, Jean Benoit Culot a gardé intact ses vieilles complicités, puisque depuis un lustre, il a renoué avec Rénald Fleury, le contrebassiste du magnifique trio Ifriqiya de la fin de années 80 avec le pianiste Martial Pardo, duo rejoint peu après par  Patrick Martin, qui tout jeune avait intégré le mémorable Eniotna dans les années 90.

Le nom du trio, Ancien Ritual, vient d'une composition de Sonny Simmons (d'ailleurs présente sur le précédent cédé du trio [voir notre chronique]), un saxophoniste de la new thing que Patrick Martin revendique haut et fort avec son groupe Samsara.

Si sur ce cédé, comme sur le premier, une seule composition du maître est reprise, Cristal, le jeu de l'altiste, parfois en simultané à la flûte à bec, s'en inspire, à la fois fulgurant et nonchalant, comme sur tous les autres titres : le standard There Will Never Be Another You, Djangologie de Django, Hot House de Charlie Parker, et deux de Monk (autre grand inspirateur), qui ne demandent que ça (Hackensack et Monk's Dream) et s'y sentent comme chez eux.

A cette relecture vivifiante du jazz moderne, s'ajoutent une double version d'Africo, du batteur, en grande liberté percussive, et Ma, du même. Aussi une intrigante composition du saxophoniste, Whispers, d'abord au piano, une berceuse répétitive plutôt façon Monk, Meredith,  que Thelonious, puis un long souffle de flûte, avant la reprise.

Le contrebassiste, plus introverti ici qu'en live, même s'il improvise sur  Djangologie et Monk's Dream, donne toute la stabilité au trio et permet aux deux autres d'explorer et de jouer à leur guise.

Un cédé épanoui, dans la continuité du premier. Et dont on peut écouter des extraits ici, et plus si le plaisir est partagé. La photo de pochette est de Stéphane Barthod.

L'autre trio Culot/Fleury, avec Nicolas Leneveu au ténor, sort son prochain cédé le mois prochain, avec deux invités de choix, à découvrir bientôt [chronique à venir].

Alain Lambert
13 novembre 2016

 

Alain Lambert : alain@musicologie.org - Ses derniers articles : Guillaume Perret « free » saxophoniste et Sax Machine !« The Rake's Progress » par David Bobée et Jean Deroye : de l'opéra en sons et lumièresChristophe Chassol, avec Mathieu Edward « Big Sun » Tant de paysages sonores !Naïssam Jalal & Rhythms of Resistance : une si longue impatienceLe Noël sobre et chaleureux du tromboniste Nils Landgren avec ses amisE.S.T. Symphony : entre sérénité et turbulence orchestraleLa « Waisenhausmesse » de Mozart par la maîtrise de caenLouis Nicolas Le Prince « Messe Macula non est in te » Un bel hommage à un musicien inconnu par la Maîtrise de Caen — ... Plus sur Alain Lambert, tous ses articles.

 

musicologie.org
56 rue de la Fédération
F - 93100 Montreuil
06 06 61 73 41

ISSN  2269-9910

▉ Contacts
▉ À propos
<
▉ S'abonner au bulletin
▉ Collaborations éditoriales
▉ Cours de musique
▉ Téléchargements
▉ Soutenir musicologie.org
▉ Colloques & conférences
▉ Universités en France
▉ Analyses musicales

▉ Articles et documents
▉ Bibliothèque
▉ Presse internationale
▉ Agenda
▉ Analyses musicales

Recherche dans musicologie.org

 

© musicologie.org 2016

bouquetin

Lundi 14 Novembre, 2016 1:53