bandeau textes

musicologie

Actualités  Biographies Encyclopédie  Textes  Livres  Cédés  Annonces  Recherche

Christophe Dal Sasso Quintet + String Trio, « Les nébuleuses » : du jazz étoilé !

Christophe Dal Sasso  quintet + string trio, Les Nébuleuses. Christophe Dal Sasso (flûtes, compositions et arrangements), Pierre de Bethmann (piano / Rhodes), David El-Malek (sax ténor), Manuel Marchès (contrebasse), Lukmil Perez Herrera (Batterie), Youri Bessieres (violon), Martin Rodriuez (alto), Jean- Philippe Feiss (violoncelle).  Jazz&People 2016 (JPCD 816005).

Enregistré au studio Midi Live, les 13-14 novembre 2015.

21 septembre 2016, par Alain Lambert ——

Comment mettre en musiques les nébuleuses, leur étrangeté muette, leur présence éternelle dans notre ciel alors que les distances inconcevables font qu'elles ont évolué ou disparu durant ces milliers d'années-lumière.

Une réalité tangible rendue par le trio classique, dans une écriture savante qui emprunte aux modes d'Olivier Messiaen (La nébuleuse du Crabe, La Nébuleuse de L'œil du chat), au système de composition par miroirs et transpositions de Pierre Boulez (Les Piliers de la Création), ou au système sériel, façon Alban Berg (NGC 2440)... sans oublier André Hodeir dans ce type de recherche sur l'écriture jazzistique.

Une instabilité fondamentale rendue par le quintette, les explosions de batterie, le battement ondoyant de la contrebasse, les claviers galvanisés ou le ténor inspiré.

La flûte du compositeur fait le lien, s'associant au trio dans l'écriture savante, ou préludant à l'improvisation de ses complices en jazz. Qui ne demandent que ça, s'élancer à partir des formes proposées pour les contourner, les métamorphoser, les reconstruire dans une sorte d'élan vital impétueux et novateur.

Même si l'on entend ici ou là, et avec grand plaisir, des échos de Stan Getz en Captain Marvel à la fin du seul morceau en quintette, V838, hommage au jazz galactique électrique des années soixante-dix, dans le jeu superbe, et bien à lui, de David El Malek au sax.

Ou même des échos de Saucerful of Secrets de Pink Floyd dans le chatoyant duo batterie/clavier de la Nébuleuse du Crabe. Lukmil Perez Herrera, au cœur des collisions atomiques, repousse à l'infini, de ses baguettes, le silence du vide. Pierre de Bethmann, remarquable lui aussi, apporte toutes les couleurs irisées  de ses multiples claviers.

Un bel album à savourer et méditer, dans sa complexité luxuriante et féconde.

À écouter en concert le 30 septembre à Toulon, le 1er octobre à Vitrolles et le 20 octobre au studio de l'Ermitage à Paris.

1 . La nébuleuse d'Orion.

2. La nébuleuse du Crabe.

3. Les piliers de la Création.

4. V838

5. La nébuleuse de L'œil du chat.

6. NGC 2440.

7. La nébuleuse de L'hélice.

 

 

Alain Lambert
21 septembre 2016

 

Alain Lambert : alain@musicologie.org - Ses derniers articles : Le violon volcanien d'Adam Bałdych et le Helge Lien Trio — Rantala, Danielsson, Erskine : « how long is now ? » — Jazz at Berlin Philarmonic VI : « Celtic Roots » ou le blues du monde  — Femmes de marins: l'autre manière, en marinière, de chanter la merN'Guyen Lê « Dark Side Nine » magique aux Jazzitudes en Pays d'Auge — Le voyage en Irlande aux Traversées Tatihou avec Bully's Acre et Hot Spoon — ... Plus sur Alain Lambert, tous ses articles.

 

musicologie.org
56 rue de la Fédération
F - 93100 Montreuil
06 06 61 73 41

ISSN  2269-9910

▉ Contacts
▉ À propos
<
▉ S'abonner au bulletin
▉ Collaborations éditoriales
▉ Cours de musique
▉ Téléchargements
▉ Soutenir musicologie.org
▉ Colloques & conférences
▉ Universités en France
▉ Analyses musicales

▉ Articles et documents
▉ Bibliothèque
▉ Presse internationale
▉ Agenda
▉ Analyses musicales

Recherche dans musicologie.org

 

© musicologie.org 2016

bouquetin

Mercredi 21 Septembre, 2016 22:29