bandeau texte

musicologie

Actualités  Biographies Encyclopédie  Textes  Livres  Cédés  Annonces  Recherche

Danses et  musiques au  Festival Jacquard, sous une pluie de bulles

Festival Jacquard à Caen. Photographie © Alain Lambert.

Caen, 26 juin 2016, par Alain Lambert ——

Albert Jacquard avait donné avec générosité son nom au collège du Chemin Vert. Ce collège a fermé à la rentrée 2013, contre l'avis des habitants de ce quartier populaire de Caen, au moment même de la disparition du penseur engagé.

Et par le jeu du hasard et de l'utopie, le site Jacquard est devenu le lieu de rencontre entre deux associations de réinsertion, la régie de Quartier et l'atelier de réparation de scooters de l'AAJB, et deux fabriques artistiques, la Fabrique et la Centrifugeuz. Et les habitants, puisque depuis l'an passé, avec l'aide de la Régie et de nombreux bénévoles, ces deux lieux artistiques organisent un festival Jacquard fin juin, avec une ébauche en 2014 [voir notre chronique].

Ce dimanche, la pluie annoncée est restée, de midi à minuit, dans les gros nuages survolant le site, même si quelques visiteurs ont cru qu'il pleuvait en sentant les bulles envolées du toit.

Venus nombreux pour flâner et discuter dans les divers espaces, aussi  pour le film de Christophe Amsili, tout juste monté. « Pré en bulles », des portraits d'habitants, « héros du quotidien » racontant leur quartier depuis 50 ans. Vivant, rythmé, et très commenté. En parallèle avec les portraits photographiques, dans le cadre de Normandie Impressionniste, d'habitants du Chemin Vert d'Objectif Image 14, association aussi membre de la Fabrique.

Et d'autres, venant même de Londres ou Djibouti, pour la musique, la danse, les expos, le théâtre, les installations, les graffs  et les décors très réussis, sans oublier le Camion Scratch ou le Ramp'art Sound System, et les jardins, pour musarder. En attendant la nuit, pour la jongle et  la pyrotechnie. Un programme important, impossible de tout voir ou entendre. Voici quelques impressions retenues.

Tacto Tempo de Rennes. Photographie © Alain Lambert.

Côté danse, Charlotte Leroy en performance sur sa clio jaune, puis la Dance Remix parodique de la compagnie V.O, invitant le public à danser comme Travolta, M.Jackson ou Beyoncé. Ou, venue de Rennes en résidence, la compagnie Tacto Tempo, avec sa drôle de machine et ses mécanos acrobates. Plus un atelier de danse contact improvisé tout l'après-midi.

Ujjaya et son sitar du 21e siècle. Photographie © Alain Lambert.

Côté musique, sur la scène de la Centrifugeuz, le son est bon et bien dosé. Du rap avec Almanac ou Alma et Neco, artistes résidents au verbe riche et rythmé. Pendant que dans l'espace électro, sous l'arbre aux mobiles, Ujjaya, de Paris, ancien guitariste de rock progressif, ensorcelle le public avec son sitar ou son didgeridoo remixés.

Serkan Uyar. Photographie © Claude Boisnard.

Vivant à Flers, Serkan Uyar, au saz ou à la guitare flamenca, avec sa voix incroyable, réinvente la tradition musicale turque.

Shoes in Dub, duo rock dub électro. Photographie © Alain Lambert.

Shoes in Dub recrée lui le reggae entre Alençon, la ville de Shoes, l'ancien batteur d'Indochine, chanteur aussi, et Paris, avec Lord Dagan, basse et machines. Un rock dub électro puissant et dansant.

La Fanfare Demi-Ecrémée. Photographie © Alain Lambert.

Pendant que le dernier groupe s'installe et que la nuit tombe lentement, la Fanfare Demi-Ecrémée, collectif amateur de Caen, dans lequel Samuel Frin réarrange la fanfare, entre rock (Zappa, Pink Floyd...) et expérimentation ludique tout terrain.

Enfin, de Bâton Rouge, un quartier de Caen près des bayous de l'Orne, Brut d'Art propose un rock « vaudou » poétique à deux voix, deux guitares et des percussions. Une façon de renouveler un rock progressif français dans la lignée d'Ange,  au siècle dernier.

Brutd'Art, rock vaudou. Photographie © Alain Lambert.

Alain Lambert
Caen, 26 juin 2016

 

 Alain Lambert : alain@musicologie.org - Ses derniers articles : Un Poco Loco au Portobello : Les revisiteurs du soir !Stefano Bagliano et le Collegium Pro Musica jouent Vivaldi-ChédevilleJan Lundgren, « The Ystad Concert » : My blue Suede jazz !Joseph O'Connor « maintenant ou jamais » : un grand ro(ck)man ! (Phébus 2016)My Bloody Valentine : Loveless Sébastien Giniaux et Chérif Soumano : « African Variations » Un duo hypnotique ! Une soirée au cabaret Le Majestic : come to the cabaret ! — ... Plus sur Alain Lambert, tous ses articles.

 

musicologie.org
56 rue de la Fédération
F - 93100 Montreuil
06 06 61 73 41

ISSN  2269-9910

▉ Contacts
▉ À propos
<
▉ S'abonner au bulletin
▉ Collaborations éditoriales
▉ Cours de musique
▉ Téléchargements
▉ Soutenir musicologie.org
▉ Colloques & conférences
▉ Universités en France
▉ Analyses musicales

▉ Articles et documents
▉ Bibliothèque
▉ Presse internationale
▉ Agenda
▉ Analyses musicales

Recherche dans musicologie.org

 

© musicologie.org 2016

bouquetin

Mercredi 29 Juin, 2016 22:22