bandeau texte musicologie
samedi 17 décembre 2016

Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Annonces . Agenda
Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir

Henry Du Mont, motets à deux voix (1668)

Henri Du Mont, Motets à deux voix (édition Nathalie Berton-Blivet). « monumentales », Éditions du Centre de musique baroque de Versailles, 2016 (ISMM 979-0-707034-71-2, 115 €]

en Flandre vers 1610, confié avec son frère à la maîtrise de l'église Notre-Dame de Maastricht, Henry Du Mont devient un organiste remarquable, qui se perfectionne auprès des maîtres italianisants de la cathédrale Saint-Lambert de Liège. Prêtre, il sera même abbé, il commence tôt à cumuler les rémunérations de ses charges musicales et les bénéfices ecclésiastique, dont la plus grande partie semble avoir bénéficié aux nécessiteux, il disparaît de la vie musicale de Maastricht — mais y gardera sa vie durant des bénéfices, des liens familiaux et d'affaires), pour réapparaître à Paris peu après sa trentième année, comme organiste de l'église Saint-Paul, à deux pas de la Bastille. Il devient organiste du duc d'Anjou, le frère du roi, organiste puis claveciniste, enfin maître de musique de la reine, maître de musique pour un quartier (d'année), puis compositeur de la chapelle royale.

Il a laissé un catalogue impressionnant, avant tout de musique liturgique, où les petits motets (genre qui se rapproche à l'époque de la cantate, abandonnant la rhétorique des textes différents simultanés) semblent avoir sa prédilection (plus de cent entre 1652 et 1681).

Les témoignages d'époque en font un des musiciens les plus prisés, Titon du Tillet lui fait une place dans son Parnasse. Il fut un des rares musiciens parisiens à bénéficier d'un monument funéraire dans une importante église de Paris (Saint-Paul), détruit pendant la Révolution, une partie est conservée au Musée du Louvre. Son répertoire fut longtemps apprécié aux offices.

Dans le cadre de l'édition monumentale des œuvres d'Henry Du Mont, le Centre de musique baroque de Versailles propose une édition du livre de petits motets publié par le compositeur en 1668. À l'origine publié en parties séparées, ce recueil, conservé en quatre exemplaires dont deux complets), il contient 30 pièces pour voix, violon ad libitum et basse continue, et trois pièces instrumentales. Les dix-neuf premiers motets sont classés selon, l'ordre des tons d'église (non pas selon les effectifs comme ses autres ouvrages).
25 motets sont à deux, certains en dialogue, 5 sont à une voix, première Française d'une pratique italienne (comme les deux voix dialoguées).

Comme tout ce que produit le Centre de musique baroque versaillais, l'édition est soignée, voire luxueuse. Mais comme il est aussi souvent le cas, on se demande si la gravure n'est pas trop aérée, la répartition des blancs trop également distribuée, et si un resserrement des espaces entre les notes et entre les portées  avec plus d'empâtement pour les signes musicaux, tout en nuisant à la beauté et à l'élégance des pages, ne serait pas apte à en faciliter la lecture.

Inversement, pour le lecteur musicien qui n'est pas familier avec les techniques de l'archive et de son vocabulaire, de ses bases de données, auquel normalement cet ouvrage s'adresse, la préface devrait à notre sens être plus explicite et pédagogique. On comprend bien par exemple avoir recours à des éditions postérieures à celle de 1668, dans le cas de rééditions de certains de ces motets, moins bien à des copies alors que l'on conserve des éditions originales complètes, ou bien expliquer la réelle utilité pratique de réduire la taille les parties si placet (à jouer au cas où), ou pourquoi n'avoir pas conservé les textes originaux, et avoir demandé au regretté Jean-Yves Hameline de les  concevoir.

Nous ne contestons pas les choix, qu'il faut faire (sinon, il suffirait de publier un fac-similé commenté de l'édition originale), la pratique des musiciens affinera les choses. Simplement les explications et justifications nous semblent peu clairement exposées.

Ces œuvres sont également publiées en cahiers de concert.

Biographie d'Henry Du Mont

Jean-Marc Warszawski
17 décembre 2017

 

musicologie.org, 56 rue de la Fédération, F - 93100 Montreuil. 06 06 61 73 41

ISSN 2269-9910

© musicologie.org 2016

bouquetin

Mercredi 7 Décembre, 2016 23:05