bandeau textes

musicologie

Actualités  Biographies Encyclopédie  Textes  Livres  Cédés  Annonces  Recherche

Le violon volcanien d'Adam Bałdych et le Helge Lien Trio

Adam Bałdych & Helge Lien Trio, Bridges. Adam Bałdych (violon), Helge Lien (piano), Frode Berg (basse), Per Oddvar Johansen (batterie). ACT 2015 (ACT 9591-2).

Enregistré au Hansa Studio, à Berlin, les 13-15 mars 2015.

16 septembre 2016, Par Alain Lambert ——

Ayant fort apprécié « The new tradition » (ACT 2014), le cédé du violoniste polonais Adam Bałdych en duo avec Yaron Herman,  il faut revenir sur son dernier opus, de l'an passé, mais qui n'a pour autant pas pris une ride, ni une corde, et fut bien peu chroniqué ici.

Peut-être parce que la tradition quasi française du violon jazz, de Stéphane Grappelli à Fiona Monbet, en passant par Jean Luc Ponty et Didier Lockwood, pour ne citer qu'eux, nous éblouit trop.

Toujours est-il que le jeune polonais possède un son et un style bien à lui, hérités d'une certaine musicalité classique et traditionnelle propre à l'Europe de l'Est, mais différente d'un Florin Niculescu plus tzigane et manouche.

Proche, d'où les « ponts » du titre, aussi du jazz scandinave, et quand on l'entend avec le trio norvégien du pianiste Helge Lien, on reconnaît comme l’écho du saxophone singulier de Jan Garbarek.

Un jeu lyrique, très mélodique, âpre pourtant, entre fluidité transparente (Bridges) et attaque fougueuse (Mozaic), où l'archet fait miroiter une multiplicité de sonorités, quand il ne laisse pas la place au pizzicato, histoire d'en rajouter.

Dans Polesie et Dreamer, le violon chante et invite le pianiste à s'emballer. Requiem, très sombre et douloureux, est vite effacé par l'ode à Karina, impétueuse.

Avec Up, le quartet s'emballe, presque électrique, comme le violon réverbéré, et énervé. La tension monte d'un cran, la batterie ricoche, la contrebasse palpite, le piano accroche. Avant l'envol.

Lovers, sur un arrangement presque classique de Krysztof Herdzin, est une pause stratosphérique avant le retour au jazz sous tension, Teardrop, un thème de Massive Attack, bluezy et mordant, qui enfle avant de s'effacer dans le silence.

Un superbe album, à l'enregistrement impeccable, avec des musiciens inspirés et complices, dont on peut écouter des extraits sur le site.

Alain Lambert
16 septembre 2016

 

Alain Lambert : alain@musicologie.org - Ses derniers articles : Rantala, Danielsson, Erskine : « how long is now ? » — Jazz at Berlin Philarmonic VI : « Celtic Roots » ou le blues du monde  — Femmes de marins: l'autre manière, en marinière, de chanter la merN'Guyen Lê « Dark Side Nine » magique aux Jazzitudes en Pays d'Auge — Le voyage en Irlande aux Traversées Tatihou avec Bully's Acre et Hot Spoon — L'Italie du duo Bottasso et l'opéra prolétaire de Bella Ciao sur TatihouZachary Richard aux Traversées Tatihou. Le blues des CajunsLa Loure, Magène et Badlabecques à la nuit normande des Traversées Tatihou — ... Plus sur Alain Lambert, tous ses articles.

 

musicologie.org
56 rue de la Fédération
F - 93100 Montreuil
06 06 61 73 41

ISSN  2269-9910

▉ Contacts
▉ À propos
<
▉ S'abonner au bulletin
▉ Collaborations éditoriales
▉ Cours de musique
▉ Téléchargements
▉ Soutenir musicologie.org
▉ Colloques & conférences
▉ Universités en France
▉ Analyses musicales

▉ Articles et documents
▉ Bibliothèque
▉ Presse internationale
▉ Agenda
▉ Analyses musicales

Recherche dans musicologie.org

 

© musicologie.org 2016

bouquetin

Samedi 17 Septembre, 2016 1:54