rectangle

musicologie

Biographies musicales

rectangle_actu

rectangle

rectangle

bandeau bio S'abonner au bulletin

 

 

 

Alcuin
Albinus Flaccus, Alkuin, Alchvine
vers 735-804

 

 

Il est né à York. Élève d'Aelbert, il lui succède comme maître à l'église épiscopale  d'York. En 781 il rencontre Charlemagne à Parme. En 782 il est nommé par Charlemagne « Maître des écoles du palais». Il retourne en Angleterre en 786 pour des raisons inconnues. Il est en mission pour Charlemagne en 790. En 794 il participe au synode de Francfort. Il est en 796, abbé du monastère de Saint-Martin de Tours où il organise un modèle d'école monastique

Dans sa Vita Alcuini (825) Sigulf signale une théorie musicale dans les œuvres d'Alcuin. Aurélien de Réomé (vers 840-850), dans la seconde partie de son traité, présente les modes selon Alcuin. Il n'existe pas d'autres sources. Nous donnons toutefois un jeu de références qui constituent les sources de la musica d'Alcuin dans la tradition musicologique.

Pour Alcuin, comme pour tous les hommes de ce temps il s'agit non pas d'inventer, mais d'apprendre ce qui a été découvert auparavant par les hommes sages; et les sages ne sont pas les créateurs des arts qu'ils ont transmis; il les ont trouvés, créés par Dieu dans les choses mêmes... Il y a dans les sept arts libéraux, dont les traits sont fixés par une tradition déjà longue, une im-personnalité qui ne laisse aucune place à l'intrusion d'un progrès individuel. L'oeuvre person-nelle ne peut être qu'une oeuvre d'organisation et de transmission. Les philosophes n'ont pas créé mais ont seulement découvert ces arts; c'est Dieu qui les a créés dans les choses naturelles; et les hommes les plus sages les y ont trouvé. Organisateur de l'enseignement dans le royaume de Charles, Alcuin s'est penché sur son contenu. Mais ni les sources ni l'esprit du temps ne poussent à lui attribuer la rédaction d'un traité de musique, un des sept arts libéraux

Manuscrits

  • Ms. Cpv 2269, Wien, Österreichische Nationalbibliothek, XIIIe siècle, f. 7v-8r
  • Ms. lat. 776, Paris, Bibliothèque nationale, XIe siècle, provient de la Cathédrale Sainte Cécile d'Albi, f. 147
  • Ms. Lat. 1084, id., origine à l'abbaye Saint-Géraud d'Aurillac, XIe-XIIe siècles, f. 159-160v: Octo toni consistunt in musica [...]
  • Ms. 318, Monte Cassino, Biblioteca Abbaziale, originaire de S. Maria de Albaneto, XIe siècle [Pseudo Alcuin]

Éditions

  • GERBERT MARTIN (1720-1793), dans «Scriptores ecclesiastici de musica sacra potissimum [3 v.]», St.-Blasien 1784; Hildesheim, Olms 1967, (I) p. 26-27

Autres écrits

  • Édition électronique des œuvres d'Alcuin dans la Latin Library
  • FORSTER FROBENIUS, Édition complète des œuvres d'Alcuin. Ratisbonne 1777 [repris par Migne]
  • MIGNE JACQUES-PAUL (1800-1875), Patrologiae cursus completus. Serie latina [221 v.]. Petit Montrouge 1844-1855; Turnhout 1966 (100-101) [œuvre complète, manque quelques lettres]
  • Œuvres complètes. Duchesne, Paris 1617
  • JAFFÉ PH., WATTENBACH WILHELM & DÜMMLER ERNST, Monumenta Alcuiniana. Dans «Bibliotheca Rerum Germanicarum». Berlin 1873 [éd. des lettres d'Alcuin (293 contre 230 chez Migne), poèmes sur les saints de l'Église d'York, la vie de Saint-Willibrord, et la vie d'Alcuin (v. 829)]

Bibliographie

Études musicales

  • ANGIE ARTHUR, Die Tradition der Notenwerte im gregorianischen Choral. Dans «Kirchenmusikalisches Jahrbuch» (29) 1934, p. 22-31
  • BRAMBACH WILHELM, Die Musiklitteratur des Mittelalters bis zur Blüthe der Reichenauer Sängerschule. Dans «Mittheilungen aus der Grossherzoglichen Badischen Hof- und Landesbibliothek», Karlsruhe 1883, p. 5-6
  • EITNER ROBERT (1832-1905), Die Kirchentonarten in ihrem Verhältnisse zu den griech. Tonleitern, nebst ihrer geschichtlichen Entwicklung. Dans «Monatshefte für Musikgeschichte» (4) 1872, p. 169-184, 189-206
  • KAMMERMEIER ALEXANDER, Das Graduale von Albi (Paris BN 776) (thèse). Mainz. dir. Christoph-Hellmut Mahling
  • KORNMÜLLER UTTO, Die alten Musiktheoretiker. Dans «Kirchenmusikalisches Jahrbuch» (1) 1886, p. 1-21; (2) 1887, p. 1-21; (4) 1889, p. 1-19; (6) 1891, p. 1-28; (18) 1903, p. 1-28;
  • MARKOVITS MICHAEL, Das Tonsystem der abendländischen Musik im frühen Mittelalter. Dans «Publikationen der Schweizerischen Musikforschenden Gesellschaft» (II/30), Bern-Stuttgart 1977, p. 100
  • PIETZSCH GERHARD, Die Musik im Erziehungs- und Bildungsideal des ausgehenden Mittelalters. 1932, p. 64
  • SCHULER MANFRED, Die Musik an den Höfen der Karolinger. Dans «Archiv für Musikwissenschaft» (27) 1970, p. 33
  • RISM B III 1, p. 41, 90
  • RISM B III 2, p. 64-59

Autres études

  • BASTGEN HUBERT, Alkuin und Karl des Großen in ihren wiss. und Kirchenpolitik Ansichten. Dans «Historisches Jahrbuch der Görres-Gesellschaft» (32), Köln 1911, p. 809
  • BOAS MARCUS, Alkuin und Cato. Leiden 1937
  • BRÉHIER ÉMILE, La philosophie au Moyen-Âge. Dans «L'évolution de l'humanité», Albin Michel Paris 1937; 1971, p. 46, 49-50, 65, 68
  • CABROL FERNAND, Les écrits liturgiques d'Alcuin. Dans «Revue d'Histoire Ecclésiastique» (19) 1923, p. 507
  • DUCKETT E. S., Alcuin, Friend of Charlemagne, his World and his Work. New York 1951
  • ELLARD GERALD, Master Alcuin, Liturgist. Chicago Loyiokla University press 1956
  • FICHTENAU HEINRICH, Das Karoling. Imperium. Soz. u. geist. Problematik eines Großreiches. Zürich 1949
  • FREDERICHS HANS, Die Gelehrten um Karl des Großen. 1931
  • GANSHOF F. L., La révision de la Bible par Alcuin. Dans «Bibliothèque d'Humanisme et Renaissance» (9) 1947
  • GASKOIN C. J. B., Alcuin. His life and his work. London 1904
  • HALPHEN LOUIS, Charlemagne et l'empire carolingien. L'évolution de l'humanité. Paris, Albin Michel 1947 et 1968
  • LEVISON W., England and the continent in the eight century. Oxford 19502, p. 132 & p. 148 (1946)
  • MARENBON J., From the Circle of Alcuin to the School of Auxerre: Logic, Theology, and Philosophy in the Early Middle Ages. 1981
  • RICHÉ PIERRE, Education et culture dans l'Occident Barbare. Paris 1962
  • WALLACH L., Charlemagne and Alcuin. Dans «Traditio» (9) 1953, p. 127
  • –,      Alcuin and Charlemagne. Ithaca et New York 1955
  • –,      Alcuin, on virtues and vices. Dans «The Harvard Theological Review» (48), Cambridge (Mass.) 1955, p. 175
  • WERNER KARL, Alkuin und ein Jahrhundert. 18812 (1876)
  • WILMOT-BUXTON E. M., Alcuin. London 1922

Lexicographie

  • ABERT HERMANN (1871-1927), Illustriertes Musik-Lexikon. Stuttgart, J. Engelhorn Nachf. 1927
  • Allgemeins Lexikon der bildenden Künstler von de Antike bis zur Gegenwart [17 v.]. Leipzig, Verlag von Wilhelm Engelmann 1907-1950
  • ALLIBONE SAMUD AUSTIN, A critical dictionary of English literature and British and American authors [5 v.]. Philadelphia, Childs and Peterson 1859-1891; Detroit, Gale Research Company 1966
  • Bibliotheca Sanctorum [13 v.]. Istitutio Giovanni XXIII della Pontificia Università Lateranense 1961
  • Bibliothèque de l'Histoire de France, Département des imprimés. Catalogue de l'Histoire de France [16 v.]. Firmin-Didot, Paris 1865-1884 [BnF Paris, 4° Q 1122]
  • BAUDRILLART ALFRED (1859-1942, dir.), Dictionnaire d'histoire et de géographie ecclésiastique [17 v.]. Paris, Letouzey et Ané, à partir de 1909 [continué par Albert de Meyer, Étienne Van Cauwenbergh, Roger Aubert]
  • BERTHELOT ANDRÉ (1862-1838), DERENBOURG HARTWIG (1844-1908) et al., La grande encyclopédie. Paris, H. Lamirault 1885-1901; Fromann, Bad Cannstatt 1966
  • Bibliothèque nationale de France, Catalogue de la collection des portraits français et étrangers conservés au département des estampes. Georges Rapilly, Paris 1866-1911 (la suite, non imprimée est consultable à la bibliothèque)
  • BRADLEY JOHN W., A dictionary of miniaturists, illuminators, calligraphers and copyists [3 v.]. Bernard Quaritch, London 1887-1889; Rééd. par Burt Franklin, New York 1958
  • BUTTLER ALBAN, Lives of the saints [...]. Burns and Oates, London 1956
  • CARRÉ DE BUSSEROLLE JACQUES-XAVIER, Dictionnaire géographique, historique et biographique de l'Indre et Loire et de l'ancienne province de Touraine [7 v.]. Rouillé Ladevèze, Tours 1878-1888
  • CHEVALIER ULYSSE (1841-1923), Répertoire des sources historiques du Moyen-Âge. Bio-bibliographie. Montbéliard 1877-1903; Picard, Paris 1903-1907 [Nouvelle édition refondue, corrigée et considérablement augmentée [2 v.]; New York, Kraus Reprint 1959 [éd. Picard 1903-1907, 2 v., 483 p.]; Millwood, Kraus Reprint 1975 [éd. Montbéliard 1894-1903, 3384 col., 25 cm]
  • CHORON ALEXANDRE-ÉTIENNE (1771-1834), Dictionnaire historique des musiciens artistes et amateurs [2 v.]. Paris, Valade et Lenormand 1810-1811; Hildesheim, G. Olms 1971
  • COULSON GILLISPIE CHARLES, Dictionary of Scientific Biography. New York, Charles Scribner Sons 1970-1971
  • DELANDINE ANTOINE-FRANÇOIS, Dictionnaire historique critique et bibliographique [30 v.]. Paris, Ménard & Desenne 1821-1823 [8°]
  • Dictionnaire de biographie française [113 v.]. Paris, Le Touzey et Ané, à partir de 1933 [dir. J. Balteau, M. Barroux, Michel Prévost, Roman d'Amat]
  • Dictionnaire de spiritualité ascétique et mystique, doctrine et histoire. Paris, G. Beauchesne, à partir de 1937
  • DU PIN LOUIS ELLIES (1657-1719), Nouvelle Bibliothèque des auteurs ecclésiastiques [17 v.]. Paris, André Pralard 1693-1715; Gregg, Farnborough 1970
  • –,      Table universelle des auteurs ecclésiastiques [4 v.]. André Pralard 1704; Farnborough, Gregg 1970
  • Enciclopedia universal ilustrada europeo-americana [70 v.]. Madrid, Espasa-Calpe 1907-1930
  • Encyclopedia Judaïca [9 v.]. Jerusalem, Keter Publishing House 1971
  • FÉTIS FRANÇOIS JOSEPH (1784-1871), Biographie universelle des musiciens [8 v.]. Firmin-Didot, Paris 1873-1889 [2e éd.]; Bruxelles, Culture et Civilisation 1972 [25 cm]
  • GIRAUDET EUGÈNE, Les artistes tourangeaux. Rouillé-Ladevèze. Tours 1885
  • GODET MARCEL (1877-1949), TÜRLER HEINRICH (1861-1922) & ATTINGER VICTOR (1856-1927), Dictionnaire historique et biographique de la Suisse. Administration du Dictionnaire Historique et Biographique de la suisse, Neuchâtel 1921
  • GRENTE GEORGES (1872-1955), Dictionnaire des lettres françaises [5 v.]. Paris, Arthème Fayard 1964-1971
  • GUSTAV ADOLFS, Akademien för Folklivsforskning. Gustav Adolfs akademien minnesbook, 1922-1942. Almquist & Wiksell 1943
  • HOEFER JEAN-CHRÉTIEN FERDINAND (1811-1878, dir.), Nouvelle biographie générale (universelle) [46 v.]. Paris, Firmin-Didot 1853-1866; Rosenkilde og Bagger, Cøbenhavn 1963-1969
  • HOOK WALTER FARQUHAR, An ecclesiastical biography [8 v.]. London, F. ad J. Rivington 1845-1852
  • JÖCHER CHRISTIAN GOTTLIEB (1694-1758), Allgemeines Gelehrten-Lexicon. Leipzig 1750-1819; 1897; Hildesheim, Olms 1960; 1998
  • KAPSNER OLIVER LEONARD, A Benedictine Bibliography. St.-John Abbey Press, Collegeville (Min.) 1962
  • KOSCH WILHELM, Deutsches Literatur-Lexikon. Bern-München, Francke Verlag, à partir de 1928 [4 v.]; 1998 [3 v., éd. mise à jour]
  • KUNITZ STANLEY JASSPON & HAYCROFT HOWARD, British Authors before 1800. New York, the H. W. Wilson Company 1952
  • LA CROIX DU MAINE FRANÇOIS GRUDÉ (1552-1592) & DU VERDIER ANTOINE (1544-1600), Les bibliothèques françaises [6 v.]. Paris, Sailbunt, Nyon & Michel Lambert 1733-1732
  • LABARRE DE RAILLICOURT DOMINIQUE, Nouveau dictionnaire des biographies françaises et étrangères. Paris, chez l'auteur 1964-1969
  • LALANNE LUDOVIC (1815-1898), Biographie portative universelle. Paris, J. G. Dubochet 1844; 1851; 1853; Paris, Garnier 1851; 1852; 1853; 1861
  • Les dictionnaires départementaux du Nord. Ernest Flammarion, Paris [B. N. Paris, 8° Ln22 120 A]
  • Les sources de l'histoire de France [18 v. en 3 séries]. Paris, Picard 1901-1934
  • LESLIE STEPHAN & SYDNEY LEE (éd.), National Biography. Smith, Elder & Co, London 1908
  • LUECKER ERWIN (éd.), Lutheran Cyclopedia. Saint-Louis, Concordia Publishing House 1954; 1975
  • MAYERHÖFER JOSEF, Lexikon der Geschichte der Naturwissenschaften. Wien, Brüder Hollinek, à partir de 1959
  • MICHAUD LOUIS-GABRIEL (1773-1858), Biographie universelle ancienne et moderne [45 v.]. Paris, A. Thoisnier, Déplaces & Michaud 1854-1865
  • MICHEL FRANÇOIS (*1926), LESURE FRANÇOIS (1923-2001) & FÉDOROV VLADIMIR (1901-1979), Encyclopédie de la musique. Fasquelle, Paris 1958-1961
  • MORERI LOUIS (1643-1680), Le grand dictionnaire historique [10 v.]. Paris, Libraires associés 1759
  • OETTINGER EDUART MARIA (1808-1872), Bibliographie biographique universelle [2 v.]. Bruxelles, Stienon 1854; Hildesheim 1971
  • ORMANÉAN MAĨQA, Azgapatum. Hay uĩĩaphar ékéĩésvo antsqére eskis-bên minčev mér orére harakits azgayin paraganérou [...] (Panorama de l'histoire nationale. Récits des événements concernants l'église orthodoxe arménienne). V. et H. Tèr Nersêséan, Kostantinupolis 1912; Sévan, Beyrouth 1959-1961
  • SELIGMAN EDWIN R. A. & JOHNSON ALWIN, Encyclopaedia of the social sciences. Macmillan, New York 1935
  • VACANT ALFRED (1852-1901), MANGENOT ENGÈNE (1856-1922) & AMANN ÉMILE (1880-1948), Dictionnaire de théologie catholique. Paris, Letouzey et Ané 1903-1950
  • VAPEREAU GUSTAVE (1819-1906), Dictionnaire universel des littératures. Paris, Hachette 1876
  • Vollständiges Heilen-Lexikon [4 v.]. Schmid'sche Verlagsbuchhandlung, Augsburg 1858-1869
  • WHITROW MAGDA (éd.), Isis cumulative bibliography [3 v.]. London, Mansell 1971
  • Who's Who in History. Basil Blackwell, Oxford 1960
  • WICKERSHEIMER ERNEST. Dictionnaire biographique des médecins en France au Moyen-Âge. Droz, Paris 1936

Le texte attribué à Alcuin (Gerbert)

Octo tonos in Musica consistere musicus scire debet, per quos omnis modulatio quasi quodam glutino sibi adhaerere videtur. Tonus est minima pars musicae regulae. Tamen sicut minima pars Grammaticae littera, sic minima pars Arithmeticae unitas: et quomodo litteris oratio, unitatibus acervus multiplicatus numerorum surgit, et erigitur ; eo modo et sonorum tonorumque linea omnis cantilena modulatur. Definitur autem ita : Tonus est totius constitutionis harmonicae differentia et quantitas, quae in vocis accentu sive tenore consistit. Nomina autem eorum apud nos usitata, ex auctoritate atque ordine sumpsere principia: nam quatuor eorum authentici vocantur. Ad principium eorum sonus refertur, eoquod aliis quatuor quidam ducatus et magiste-rium ab eis praebeatur. Unde et primi altiores, secundi inferiores. Authenticum graeca lingua auctorem sive magistrum dicimus: unde et libros antiquissimos atque firmos authenticos voca-mus: utpote qui pro sui firmitate aliis possunt auctoritatem magisteriumque praebere. Primus autem protus vocatur, id est, primus scilicet tonus. Secundus autem deuterus. Deuteros autem eadem graeca lingua secundarius sive recapitulatio vocatur. Unde et Deuteromium lex secunda, vel legis recapitulatio vocatur. Tertius tritus dicitur, qui similiter, eo quod sit tertius in ordine, triti nuncupatur nomine. Quartus Tetrachius eodem, quo caeteri, modo ab ordine suum vocabu-lum sumpsit; quia videlicet quartum principatus locum obtinet : tetra enim graeci quatuor dicunt. Plagii (obliqui, seu laterales) autem coniuncte dicuntur omnes quatuor. Quod nomen significare dicitur pars sive inferiores eorum: quia videlicet quatuor quaedam partes sunt eorum, dum ab eis ex toto non recedunt; et inferiores, quia sonus eorum pressior est, quam superiorum.

 

Jean-Marc Warszawski
novembre 1995-juin 2006

Musicologie.org
56 rue de la Fédération
93100 Montreuil
06 06 61 73 41

À propos - contact
S'abonner au Bulletin
Liste musicologie.org

Flux RSS

Biographies de musiciens
Encyclopédie musicale
Articles et études
La petite bibliothèque

Analyses musicales
Cours d'écriture en ligne

Nouveaux livres
Nouveaux disques
Agenda

Petites annonces
Téléchargements

Presse internationale
Colloques & conférences
Universités françaises

Collaborations éditoriales

Soutenir musicologie.org


ISSN 2269-9910

Références / musicologie.org 2014

musicologie.org

Mercredi 28 Janvier, 2015 17:29