rectangle

musicologie

Biographies musicales

rectangle_actu

rectangle

rectangle

  bandeau bioS'abonner au bulletin

 

 

 

Antheil George

1900-1959

 

 

Né à Trenton, New Jersey, le 8 juillet 1900 — mort à New York en 1959.

Il se surnomme lui-même « le mauvais garçon », « the bad boy ».

Issu d'un milieu modeste, ses parents, William et Wilhelmine Antheil, sont cordonniers. À partir, de 1916 il étudie la composition avec Constantin von Stenberg , un élève, de Liszt à Philadelphie, puis avec Ernst Bloch.

Pécunièrment démuni, il est aidé pendant 19 ans par la mécène Mrs Edward Bok, qui en 1924 fonde le Curtis Institute of Music.

À partir, de mai 1922, il effectue une tournée européenne comme pianiste, mais aussi pour promouvoir ses compositions. Il est à Londres, puis à Donaueschingen pour le festival, de musique moderne fondé par le prince, de Fürstemberg. Ses concerts provoquent le scandale, bien qu'il interprète également le répertoire traditionnel.

Menacé, il vient armé à ses concerts, et pose ostensiblement un revolver sur son piano.

Il rencontre Stravinsky à Berlin qui a sur lui, de grande influence. Sa symphonie Zingareska est jouée à la philharmonie, de Berlin.

George Antheill et Sylvia Beach George Antheil, escaladant la librairie, de Sylvia Beach,
12 rue, de l'Odéon à Paris, pour regagner son appartement.
Devant la librairie « Shakespeare and C° », Sylvia Beach.

Il est à Paris à partir, de 1923, où il fréquente, notamment grâce à la fréquentation, de la librairie, de Sylvia Beach, où il loge, James Joyce, Ezra Pound, Ernest Hemingway, Man Ray, Fernand Léger, Erik Satie, Pabmo Picasso, William B.Yeats,  Jean Cocteau, qui le considèrent comme une figure de proue du modernisme.

George Antheil à Tunis en 1923 George Antheil à Tunis en 1923

Le  4 octobre 1923, au théâtre des Champs Élysées, il joue ses œuvres en première partie des Ballets Suèdois devant le Tout-Paris. Il devient aussitôt la coqueluche, de l'avant-garde créatrice.

Son Ballet mécanique, œuvre pour percussions et hélice d'avion est créée à Paris en 1926 et en 1927 au Carnegie Hall. C'est pour lui un véritable désastre de carrière.

Boski et George Antheil, en 1927 Boski et George Antheil, en 1927, à leur arrivée à New York,
pour la réprésentation, de « Ballet Mécanique »

Il se tourne dès lors vers le néo-romantisme. Créé le 25 mai 1930, son opéra Transatlantic est favorablement accueilli à l'Opéra de Francfort. Selon Antheil lui-même, il s'agit d'une satire et du premier opéra politique moderne. mais les événements le forcent à revenir aux États-Unis.

Transatlantic, George Antheil Esquisse des décors pour la création, de Transatlantic,
par Ertnst Legal, pour l'Opéra, de Frabcfort en 1930.
Mise en scène, de Herbert Graf.
Direction musicale, Hans-Wilhelm Steinberg

george Antheil, Transatlantic Scène, de Transatlantic, Francfort, 1930

George Antheil, « Transatlantic » Scène, de Transatlantic, Francfort, 1930 

Le 28 février 1934 il crée Helen retires, une comédie  à la Juilliard School

En 1936, il s'installe à Hollywood et compose pour le cinéma sans abandonner les autres genres. Il compose encore 4 symphonies, plusieurs opéras, dont Volpone qui connaît un grand succès, 2 sonates pour piano. Il est aussi journaliste et sera correspondant, de guerre.

George Antheil George Antheil à Hollywood

Il publie son livre Bad boy of music en 1945 à New York

Catalogue des œuvres

  • 1921, Airplane Sonate (Sonate n° 2), pour piano
  • 1919, Fireworks and the Profane Waltzers, pour piano (en partie perdu)
  • 1919-1920, 5 Songs, sur des poèmes, de A. Crapsey, chant et piano [November Night ; Triad ; Suzanna and the Elders ; Fate Defied ; The Warning]
  • 1920-1922, Symphonie n° 1, « Zingareska », révisée en 1923
  • 1921, Golden Bird, pour piano, orchestré vers 1921
  • 1922 ou 1923, Jazz Sonate (Sonate n° 4), pour piano
  • 1922 ou 1923, Sonate Sauvage (Sonate n° 1), pour piano
  • 1922, 5 Lieder, chant et piano
  • 1922, 2e sonate pour piano
  • 1922, Concerto pour piano n° 1
  • 1922-1923, Symphonie pour 5 instruments, flûte, basson, trompette, trombone, alto, première version, 1922-1923 ; seconde version, 1923
  • 1922-1923, Sonate Sauvage pour piano
  • 1923 (vers 1923), The Perfect Modernist, (perdu)
  • 1923 ou 12924, Mechanisms, pianola, (perdu)
  • 1923, Death of Machines (Sonate n° 3), pour piano
  • 1923, Sonate n° 5, (en partie perdu)
  • 1923, Sonate pour piano
  • 1923, Woman Sonate (Sonate n° 6 pour piano), (perdu)
  • 1923, Sonate n° 2, pour violon et piano, percussions
  • 1923, Sonate n° 1, pour violon et piano
  • 1923-1924, Ballet mécanique, pour grand ensemble, de percussions, (enclumes, hélices d'avion, sonnettes électriques, klaxons, de voitures et pianos mécaniques)créé à Paris le 19 juin 1926, révisé en 1952-1953
  • 1924- 1925, Quatuor à cordes, première version, 1924 ; seconde version, 1925
  • 1924, Sonate n° 3, violon, piano
  • 1924, Turtle Soup, sur un poème, de Lewis Carroll, chant et piano
  • 1924, You are Old Father William, sur un poème, de Lewis Carroll, chant et piano
  • 1924, Habañera, Tarantelle, Serenata, pour 2 pianos
  • 1925, A Jazz Symphony, révisée en 1955
  • 1925-1926, Symphonie en fa
  • 1926, Concerto pour piano
  • 1926, Suite pour orchestre
  • 1927 (vers 1927), Election, sur un poème d'Antheil, pour chœur (d'après « Transatlantic », perdu)
  • 1927, Quatuor à cordes n° 2, 1927, révisé en 1943
  • 1927-1928, opus 3, Transatlantic, sur un livret du compositeur, créé à Frankfurt / Main, le 25 mai 1930
  • 1927-1930, Flight (Ivan the Terrible), opéra-ballet en 1 acte, sur un livret, de Boski et George Antheil, arrangé pour cordes sous le titre « Crucifixion Juan Miro » (perdu)
  • 1928, Oedipus Rex, musique, de scène pour la pièce, de Sophocle, créée le 4 janvier 1929 à Berlin (perdu)
  • 1928, U.S.A. with Music, musique, de scène pour la pièce, de W. Lowenfels (perdu)
  • 1929, Sonatina für Radio, pour piano
  • 1929, Fighting the Waves, musique, de scène pour la pièce, de W. B. Yeats, pour voix, de femme, chœur, petit orchestre, créé à Dublin, l e13 août 1929
  • 1930 (vers 1930) Tango, pour piano arrangement, de A. Steinbrecher, d'après « Transatlantic »
  • 1930, Concertino, pour flûte, basson et  piano
  • 1930, Nightpiece, sur un poème, de James Joyce, chant et piano
  • 1930, Capriccio, pour orchestre
  • 1930-1931, Helen Retires, opéra en 3 actes, sur un livret, de J. Erskine, créé à New York, le  28 février 1934
  • 1931, 6 petites pièces, pour Quatuor à cordes
  • 1931-1938, Symphonie n° 2, révisée en 1943
  • 1932, Concerto pou quintette à vent, basson ou contrebasse, trompette, trombone
  • 1932, Sonatine, pour violon, et violoncelle ou piano
  • 1932, Merry-go-round, pour chœur à l'unisson et piano (recyclage, de la musique, de scène pour « Candide », de Voltaire)
  • 1932, Morceau (The Creole), pour orchestre
  • 1933, 6 Songs, chant et piano [The Vision of Love (G. Russell) ; Down by the Sally Gardens (W.B. Yeats) ; The Sorrow of Love (Yeats) ; Lightning (D.H. Lawrence) ; I Hear an Army (Joyce) ; An End Piece (F.M. Ford)
  • 1933, La femme 100 têtes, 44 preludes and Percussion Dance, pour piano
  • 1933-1934, Dance in Four Parts, ballet, sur une chorégraphie, de M. Graham, créé à New York, l e11 novembre 1934 (perdu)
  • 1934, Eyes of Gutne, ballet, sur une chorégraphie, de G. Balanchine (perdu)
  • 1934, The Seasons, ballet, sur une chorégraphie, de G. Balanchine (perdu)
  • 1934-1935, Dreams, ballet, sur une chorégraphie, de G. Balanchine, créé à New York, le 5 mars 1935
  • 1935, Archipelago « Rhumba », (3e mouvement, de la Symphonie n° 2)
  • 1935, Course, ballet, sur une chorégraphie, de M. Graham, pour 5 instruments (perdu)
  • 1936, Frankie and Johnny (arrangement), chant et piano
  • 1936-1939, Symphonie n° 3 « American », révisée en 1946
  • 1939, 4-hand Suite, pour piano, révisé en 1939
  • 1939, La vie Parisienne, pour piano
  • 1939, The Golden Spike [2e mouvement, de la Symphonie n° 3
  • 1941, Suite, pour piano
  • 1942, Symphonie n° 4
  • 1942-1943, Water-Music for 4th-of-July Evening, pour cordes
  • 1943, Decatur at Algiers, pour orchestre
  • 1943, Musical Picture of a Friend, pour piano
  • 1943, The Ben Hecht Valses, pour piano
  • 1945, Sonatine, pour violon et piano
  • 1945, Heroes of Today (1er mouvement, de la Symphonie n° 6)
  • 1945, Over the Plains, pour orchestre
  • 1945, Sonatine pour violon et piano
  • 1945-1946, Symphonie n° 5 « Tragic »
  • 1946, Concerto pour violon et orchestre
  • 1946, The plinsman and the Lady
  • 1946-1947, Spectre of the Rose Waltz, pour orchestre (d'une musique, de film, de 1946)
  • 1947, Sonate n° 3, pour piano
  • 1947, 5e symphonie
  • 1947, Autumn Song « An Andante for Orchestre »
  • 1947, Sonates pour piano n° 3
  • 1947-1948, Sonate n° 4 (no.2), pour violon et piano
  • 1947-1948, Symphonie n° 6 « after Delacroix », révisée en 1949-1950
  • 1947-1948, Symphonie no° 5 « Joyous »
  • 1948 (vers 1948), Prelude, en ré mineur, pour piano
  • 1948 (vers 1948), The Cave Within, ballet, arrangement en pièces pour piano (perdu)
  • 1948, 2 Toccatas, pour piano
  • 1948, Sonate n° 4, pour piano
  • 1948, Songs of Experience, sur des poèmes, de William Blake, chant et piano [The Garden of Love ; A Poison Tree ; The School Boy ; The Sick Rose  ;The Little Vagabond ; I Told my Love ; I Laid me Down upon a Bank ; Infant Sorrow ; The Tyger]
  • 1948, Quatuor à cordes n° 3
  • 1948, American Dance Suite n° 1
  • 1948, McKonkeys Ferry Ov., pour orchestre
  • 1948, Serenade, pour cordes
  • 1948, Sonate n° 4 pour violon
  • 1948, Sonate pour piano n° 4
  • 1949, Valentine Waltzes, pour piano
  • 1949, Knock on any door
  • 1949, Serenade II, pour orchestre, de chambre
  • 1949, The fighting Kentuckian
  • 1949, Tom Sawyer, pour orchestre
  • 1949-1952, Volpone, opéra en 3 actes sur un livret, de A. Perry, d'après B. Jonson), créé à Los Angeles, le 9 janvier 1953
  • 1950, Sonate n° 5, pour piano
  • 1950, 2 Odes, sur des textes, de J. Keats [Ode to a Nightingale ; Ode on a Grecian Urn],  pour récitant et piano
  • 1951, Sonate, pour trompette et  piano
  • 1951, 8 Fragments from Shelley, pôur chœur et piano (3 mouvements orchestrés)
  • 1951, Accdn Dance, pour orchestre
  • 1951, Nocturne in Skyrockets, pour orchestre
  • 1952, Bohemian Grove at Night, pour flûte, hautbois ou cor anglais, clarinette, basson
  • 1952, Capital of the World, ballet, d'après E. Hemingway, 1952, créé à la télévision le 6 décembre 1953, arrangement en suite d'orchestre, vers 1955
  • 19521, Sonate, pour flûte et piano
  • 1954, The Brothers, opéra en 1 acte sur un livrte du compositeur, créé à Denver, la 28 juillet 1954
  • 1954, The Wish, opéra en 4 scènes, sur unlivret du compositeur, créé à Louisville, le 2 avril 1955
  • 1954, Venus in Africa, opéra en 1 acte, sur un livret, de M. Dyne, créé à Denver, le 24 mai 1957
  • 1955, Waltzes from Volpone, pour piano
  • 1955-1956, Cabeza, de vaca, cantate, sur un texte, de A. Dowling, d'après A. Nuñez), pour chœur mixte (orchestré par E. Gold en 1959)
  • 1955-1959, Tongue of Silver, musique, de scène pour la pièce, de M. Dyne (perdu)
  • 1956, Piano Pastels, pour piano
  • 1956, Sighs and Grones, sur un poème, de G. Herbert, chant et piano
  • n.d., In Time of Death (Lowell), chant et piano
  • n.d., Song of Spring, chant et piano
  • s.d., Bequest, su run poème, de M. Shelton, chant et piano
  • s.d., Madonna of the Evening Flowers, sur un poème d'A. Lowell, chant et piano
  • sd., The Ballade of Jessie James, chant et piano

Pour le cinéma, la télévision, la radio

  • 1934 ou 1935, Harlem Picture
  • 1935, Once in a Blue Moon,, de B. Hecht
  • 1935, The Scoundrel, de Hecht et C. MacArthur (perdu)
  • 1936, The Plainsmann,  de C.B. DeMille
  • 1937, Make Way pour Tomorrow, de L. McCarey (perdu)
  • 1938, The Buccaneer, de DeMille (perdu)
  • 1939, Music to a World's Fair, film pour la World's Communications Building
  • 1940, Angels Over Broadway, de Hecht
  • 1941, Orchids pour Charlie, 1941
  • 1946, Spectre of the Rose, de Hecht
  • 1946, That Brennan Girl, de A. Santell
  • 1946, The Plainsman and the Lady, de DeMille
  • 1947, Repeat Performance, de A.L. Werker
  • 1949, Knock on any Door, de N. Ray
  • 1949, The Fighting Kentuckian, de G. Waggner
  • 1949, Tokyo Joe, de S. Heisler
  • 1949, We Were Strangers, de J. Huston
  • 1950, House by the River, de F. Lang
  • 1950, In a Lonely Place, de Ray
  • 1951, Sirocco, de C. Bernhardt
  • 1952, Actors and Sin, de Hecht
  • 1952, The Juggler, de E. Dmytryk
  • 1952, The Sniper, de Dmytryk
  • 1955, Conquest of the Air, pour la télévision (perdu)
  • 1955, Dementia
  • 1955, Hunters of the Deep, 1955
  • 1955, Not as a Stranger, de S. Kramer
  • 1955, Target Ploesti, pour le télévision (perdu)
  • 1957, The Pride and the Passion de S. Kramer
  • 1957, The Young Don't Cry, de A.L. Werker (reste deux chansons)
  • 1957, Woman Without Shadow, pour la télévision CBS
  • 1957-1958, The Twentieth Century Series, 10 documùentaires de télévision, CBS
  • 1959, musique pour les programmes d'Edward R. Murrow à la CBS (perdu)
  • s.d., The Path and the Door, pour la radio
  • s.d., Airpower, pur la télévision
  • s.d., Ballet mécanique, de n'a japais été synchronisée)
  • s.d., Rough Sketch

Écrits

  • Antheil George, Bad Boy of Music. Garden City, New York 1945

Bibliographie

  • Adorno Theodor (1903-1969), Transatlantic. Dans « Modern Music » ( vii / 4), 1930, p. 38-41
  • Albee D., George Antheil's « La femme 100 têtes » : a Study of the Piano Preludes (thèse). University of Texas, Austin 1977
  • Amirkhanian C., An introduction to George Antheil. Dans « Soundings » ( vii-viii) 1973, p. 176-181
  • Atheling W. (Ezra Pound), Notes pour Performers. Dans « Transatlantic Review » (I / 2) 1924, p. 111 ; (I / 5) 1924, p. 370 ; (II / 2 1924), p. 222-225
  • Cochrane K. A., George Antheil's Music to a World's Fair Film (thèse). University of Northern Colorado, 1994
  • Cook S. C., George Antheil's Transatlantic : an American in the Weimar Republic. Dans « Journal of Musicology  » (9) 1991, p. 498-520
  • Copland Aaron (1900-1990),   America's Young Men of Promise, Dans « Modern Music » (III / 3) 1926, p. 13-20
  • —, George Antheil. Dans « League of Composers Review » (ii / 1) 1925, p. 26-28
  • —, Our Younger Generation Ten Years Later. Dans « Modern Music » ( xiii / 4) 1936, p. 3-11
  • Crunden Robert Morse, Body & soul : the making of American modernism. Basic Books, Neuw York 2000 [475 p.]
  • Ford H., Four Lives in Paris. San Francisco 1986
  • Friede D., The Mechanical Angel : his Adventures and Enterprises in the Glittering 1920's. New York 1948
  • Goss G. D., George Antheil, Carol Robinson, and the Moderns. Dans « American Music » ( x) 1992, p. 468-85
  • Hammond R., Ballyhoo. Dans « Modern Music » ( iv / 4, p. 1927, p. 30-33
  • Heinsheimer Hans (1900-1993), My Friend George : Composer Antheil Remembered. Dan s« ON » ( xlv / 8) 1980-1981, p. 32-34
  • Henderson A, Pound and Music : the Paris and Early Rapallo Years (thèse). UCLA 1983
  • Hoffa W., Ezra Pound and George Antheil : Vorticist Music and the Cantos. Dans «  American Literature » ( xliv / 1) 1972, p. 52-73
  • Lee M., George Antheil : Europe's American Composer. Dans « The Reviewer » (iv / 4) 1924, p. 267-275
  • Lincoln Gillespie A. Jr., Antheil & Stravinski. Dans «Transition » ( 13 ) 1928, p. 142144
  • McCarty C., Revising George Antheil's Filmography. Dans « The Cue Sheet » ( vi / 4) 1989, p. 139-142
  • Morton L., An interview with George Antheil. Dans « Film Music Notes » ( x / 11) 1950, p. 4-7
  • Pound Ezra (1885-1972), Antheil and the Treatise on Harmony with Supplementary Notes. Paris 1924 ; 1927 ; 1968
  • —, George Antheil. Dans « Criterion : a Quarterly Review » (II / 7) 1924, p. 321-333
  • —, Treatise on Harmony. Dans « Transatlantic Review » (I / 3) 1924, p. 77-81
  • —, Antheil, 1924-1926. Dans « New Criterion » (IV) 1926, p. 695-69
  • Sabin R., George Antheil : Sixth Symphony. Dans « Notes » ( xiii), 1955-1956, p. 145-146
  • Schönberger E., The Nightmare of George « Bad Boy of Music » Antheil (traduction de K. Freeman). Dans « Key Notes » ( iv / 2), 1976, p. 48-51
  • Shirley W., Another American in Paris : George Antheil's Correspondence with Mary Curtis Bok. Dans « Quarterly Journal of the Library of Congress » ( xxxiv) 1977, p. 2-22
  • Stoddard H., Stop Looking - and Listen ! An interview with George Antheil. Dans « International Musician » ( xliv / 5) 1950, p. 24-25 et 33
  • Stuckenschmidt Hans Heinz (1901-1988), Umschau : Ausblick in die Musik. Dans « Das Kunstblatt » (7) 1923), p. 221-222
  • Thompson R., American Composers : V George Antheil. Dans « Modern Music » ( viii / 4) 1931, p. 17-28
  • Walsh E. (éditeur), G eorge Antheil. Dans « This Quarter » (I / 2, supplément) 1925
  • Wehmeyer G., Der Pianist ist bewaffnet: George Antheil, das Enfant terrible der Neuen Musik. Dans « Neue Zeitschrift fur Musik »(146, n° 6) 1985, p. 14-18
  • Whitesitt L., The Life and Music of George Antheil : 1900-1959. Ann Arbor 1983
  • Zukofsky L., Critique of Antheil. Dans « The Exile » (4) 1928, p. 81-84

Discographie

1/164 

The Bad Boys
George Antheil
Henry Cowell
Leo Ornstein

Steffen Schleieirmacher, piano

Hat Hut Records 1993

George Antheil : 14.-15. Second Sonata (1922) — 16-18. Sonata Sauvage

Jean-Marc Warszawski 2006
Modifié les 9-18 février 2009

 

Musicologie.org
56 rue de la Fédération
93100 Montreuil
06 06 61 73 41

À propos - contact
S'abonner au Bulletin
Liste musicologie.org

Flux RSS

Biographies de musiciens
Encyclopédie musicale
Articles et études
La petite bibliothèque

Analyses musicales
Cours d'écriture en ligne

Nouveaux livres
Nouveaux disques
Agenda

Petites annonces
Téléchargements

Presse internationale
Colloques & conférences
Universités françaises

Collaborations éditoriales

Soutenir musicologie.org


ISSN 2269-9910

Références / musicologie.org 2014

musicologie.org

Lundi 26 Janvier, 2015 18:21