Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Annonces . Agenda
Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir 

A   B   C   D   E   F   G   H   I   J   K   L   M   N   O   P     R   S   T   U   V   W   X   Y   Z

Bertolli Francesca
....-1767

Née à Rome, morte à Bologne le 9 janvier 1767.

Contralto, elle est en 1728, elle est au service de la grande duchesse de Toscane et chante dans deux opéras à Bologne et deux autres à Livourne.

Georg Friedrich Händel l'engage en septembre 1729 pour la saison au King's Theatre de Londres. Jusqu'en 1733, elle chante dans une quinzaine de ses opéras, le rôle d'Arbace dans Cato, Tassile dans Alessandro, Alessandro dans Tolomeo, Medoro dans Orlando, dans Caio Marzio Coriolano de Attilio Ariosti, et deux pasticcios, participe aux concerts d'oratorios organisés par Händel, comme Esther (création 20 avril 1732) Acis and Galatea, le 17 mars 1733, Deborah (en anglais). En juillet de la même année elle est courtisée sans succès par le prince de Galle.

Quand Senesino quitte le service d'Händel pour la concurrence, elle suit son exemple. En 1733-1734 elle chante au Lincoln's Inn Fields dans la troupe de Porpora, Il Diodo Libero dans Arianna in Naxo, Nino, dans Astardo, Amata dans Enea nel Lazio.

Elle se produit également dans les cercles aristocratiques, comme en janvier, février et mars 1734, chez le comte d'Egmond.

La troupe se fixe au King's Theatre, et triomphe contre la compagnie de Händel qui est installée à Covent Garden. Elle chante Semira dans Artaserse, Calipso dans Polidermo, Eurinome dans Issipile, Climnetra dans Ifigenia in Aulide.

La saison suivante, elle est Sabina dans Adriano in Siria, Farnace dans Mitridate, Ormonte dans Onorio.

En 1737, elle revient dans le giron de Händel, et chante à Covent Garden et crée Ramise dans Arminio (12 janvier 1737), Leocasta dans Giustino (16 février 1737), Selne dans Berenice (18 mai 1737), reprend Partenope.

Elle quitte l'Angleterre, certainement après la dernière représentation de Berenice le 15 juin 1737. Elle crée Achille in Sciro, de Caldara et Adriano in Siria, de Baldassare Galuppi à Turin et a Vicenza en 1740, chante dans trois opéras à Venise en 1740-1741, et en 1742 à Gêne.

Elle se retire de la scène après une dernière apparition en concert privé à Bologne en février 1746.

Elle était mariée avec un certain Vincenzo Corrazza. Une fois mariées, les femmes ne se produisaient plus sur scène.

Excepé Strada et Senesino, peu d'artistes on chanté autant d'œuvres de Händel, qui composait ses rôles sur mesure : Idelberto dans Lotario (création 2 décembre 1729), Armindo, dans Partenope (21 février 1730), Gandartes, dans Poro (création, 2 février 1731, avec le célèbre castrat Senesino), Honoria, dans Ezio (26 janvier 1732), Melo, dans Sosarme (15 février 1732), Medoro, dans Orlando, Ramisa, dans Arminio, Leocasta, dans Giustino, Selene, dans Berenice.

Ce qui indique une voix limitée et une spécialisation dans les rôles masculins.

.

Jean-Marc Warszawski
9 janvier 2017

TéléchargementsPresse internationale - Universités.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil, 06 06 61 73 41

Références / musicologie.org 2016


ISSN 2269-9910

Lundi 9 Janvier, 2017 3:25