Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Annonces . Agenda
Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir 

A   B   C   D   E   F   G   H   I   J   K   L   M   N   O   P     R   S   T   U   V   W   X   Y   Z

Brossard Sébastien de
1655-1730

Sébastien de Brossard

Baptisié le 12 septembre 1655 à Dompierre, mort le 10 avril 1730 à Meaux.

Prêtre, théoricien de la musique, lexicographe, bibliophile.

Il est le dernier né d'une famille de souffleurs de verre normands.

Il étudie au collège des Jésuites de Caen, puis à l'université, il suit pendant deux années les cours de philosophie, et trois années de suite ceux de théologie.

Musicien autodidacte, il joue du luth et compose pour l'instrument.

O Jesu ! quam dulce nomen tuum (extrait des « Petits motets ». Maîtrise de Caen, Cyrille Dubois, soprano

Il entre dans les ordres mineurs en 1675, il est sous-diacre en 1676, mais on ne connaît ni la date de son ordination, ni celle de son arrivée à Paris, où sa présence est attestée en 1678, par la publication d'une pièce profane dans le Mercure galant, sous le nom de Robsard des Fontaines.

Il continue à étudier sérieusement la musique en autodidacte, se débrouillant avec les livres, mais il ne trouve pas d'emploi stable à Paris.

En mai 1687, il est rémunéré comme vicaire à la cathédrale de Strasbourg avec fonction de chantre et de maître du grand chœur, et obtient le poste de maître de chapelle suite à la défection de Mathieu Fourdaux.

La guerre de Neuf ans (1688 -1697) ayant affaibli les finances, le nombre de musiciens de la cathédrale est réduit. Sébastien de Brossard fonde une académie de musique, qui programme de la musique profane et d'opéra et de ballets.

Esemble Baroque de LimogesConvertendo Dominus Preludio, Canticum Eucharisticum Pro Pace Sonata ad libitum.

En 1698, il succède à Pierre Tabart comme maître de chapelle à la cathédrale de Meaux. Il obtient en1707, un canonicat.

En 1715, il est démis de ses fonctions au profit de Jean Cavignon, un de ses élèves. Il est inhumé dans la cathédrale de Meaux.

En 1724, craignant la dispersion de sa précieuse bibliothèque après sa mort (mais peut-être aussi par besoin d'argent), il propose de l'offrir à la Bibliothèque royale contre une « gratification », ce qui est accepté. Cette collection, avec le catalogue (annoté et commenté) de la main de Brossard est aujourd'hui à la Bibliothèque nationale de France.

Voir : Demotz de la Salle (v. 1681-v. 1746)

Catalogue des œuvres

Séba

Écrits relatifs à la musique

Dictionnaire des terme grecs, latins et italiens, dont on se sert fréquemment dans toutes sortes de musique, et particulièrement dans l'italienne.

Dictionnaire de Musique, contenant une explication Des Termes Grecs, Latins, Italiens & François les plus usitez dans la Musique : A l'occasion desquels on rapporte ce qu'il y a de plus curieux & de plus necessaire à sçavoir [avec un catalogue de plus de 900 auteurs qui ont écrit sur la musique, en toutes sortes de temps, de pays, et de langues.]

A musical dictionary : being a collection of terms and characters, as well ancient as modern, including the historical, theoretical and practical parts of music ...

Catalogue des livres de musique, théorique et prattique, vocalle et instrumentalle.

Lettre en forme de dissertation a monsieur Demoz, sur sa nouvelle méthode d'écrire le plain chant et la musique

Fragments d'une méthode de violon

Recueil d'extraits d'ouvrages imprimés sur la musique

Meslanges et extraits relatifs à l'histoire de la musique

Bibliographie

Jean-Marc Warszawski
Novembre 1995-2002
Révision 28 septembre 2011
Nouveau miroir de page, révision de l'iconographie, 2 janvier 2017

TéléchargementsPresse internationale - Universités.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil, 06 06 61 73 41

Références / musicologie.org 2016

ISSN 2269-9910

Mardi 3 Janvier, 2017 3:43