Focus sur le rock en France

 

Focus sur le rock en France

Gonin Philippe (éditeur), Focus sur le rock en France : analyser les musiques actuelles. « Pensée musicale », Éditions Delatour France, Sampzon 2014 [274 p. ; ISBN 978-2-7521-0171-6 ; 39 €]

7 décembre 2014, par Alain Lambert ——

Un gros livre touffu, parfois pointu dans les analyses spectrographiques (pourquoi ne pas rêver, en effet, sur les différentes irisations de A Saucerful of Secrets du Floyd ?), mais qui offre une appréciable diversité d'approches du rock en France en vue d'analyser les musiques actuelles (selon la couverture). Cependant les titre et sous titre intérieurs sont légèrement différents : Focus sur le rock / Perspectives analytiques et historiques ; plus vastes dans l'espace et le temps.

Le disque le plus récent analysé, par Philippe Gonin, l'éditeur du recueil, est Infernal Machina, de Jannick Top (avec un long document de la main du bassiste lui-même). Et  les groupes émergents de la nouvelle scène « expérimentale » française ne sont que cités dans l'article de Benoît Delaune sur les Moving Gelatine Plates qui sévirent, eux, entre 1968 et 1972.

Époque que connaît bien Jean Marc Warszawski, clavier du groupe Herbe Rouge alors, dont le long texte est constitué pour moitié d'une réflexion philosophique sur la valeur musicologique de son propre témoignage, distancié, de musicien underground. Avec en bonus le Manifeste  du front national de la rock music.

Au gré des pages, à commencer par l'analyse de l'appellation yéyé (Audrey Orillard), on trouvera beaucoup d'informations sur les labels indépendants des années soixante-dix (Éric Deshayes), sur les relations mal connues entre rock et musique contemporaine (Pierre Albert Castenet), sur l'appréhension du temps chez Richard Pinhas (Philippe Lalitte), les méthodes actuelles pour aider à l'analyse des musiques populaires (Sébastien Saint André, Philippe Lalitte, et un texte en anglais d'Allan F. Moore), puis une deuxième longue analyse, génétique, très intéressante encore, de Philippe Gonin sur Melody Nelson.

Bref, tout un ensemble d'approches, d'articles, de bibliographies et de discographies qui ne peuvent qu'inciter à la curiosité rétrospective ou actuelle, et ouvrir, ce qui n'est visiblement pas le cas, en dehors de l'histoire et de la sociologie en France, un vrai champ d'étude, afin de développer « une véritable musicologie des musiques actuelles répondant aux spécificités du genre, à son identité sonore ».

 

plume Alain Lambert
7 décembre 2014

 

À propos
Contact

Recherche dans le site
S'abonner au bulletin
Liste musicologie.org
Collaborations éditoriales

Biographies
Encyclopédie musicale
Articles et études
La bibliothèque

Analyses musicales
Colloques & conférences
Universités françaises

Soutenir musicologie.org

Actualités musicales
Nouveaux livres
Nouveaux cédés
Agenda

Petites annonces
Téléchargements
Presse internationale


ISSN 2269-9910

Références / musicologie.org 2014

musicologie

Dimanche 7 Décembre, 2014 18:05

musicologie

Soutenir musicologie.org

Les derniers articles
d'Alain Lambert