S'abonner au bulletin

 

Hervé Lacombe

Francis Poulenc

Francis Poulenc

 

Lacombe Hervé, Francis Poulenc. Éditions Fayard, Paris 2013 [1104 p. ; ISBN: 978 2 213 67199 4 ; 39 €].

Pour le cinquantième anniversaire de la disparition de Francis Poulenc, les éditions Fayard nous gratifient, par la plume d'Hervé Lacombe, d'une biographie présentée comme un ouvrage de référence ultime, utilisant des sources encore inédites ou inexploitées.

Hervé Lacombe a pris le parti de suivre pas à pas, à la manière d'un journal à la troisième personne, la vie de Francis Poulenc, et a en effet consulté des archives négligées, tels les actes de naissance, de baptême, les archives de son lycée ou encore des documents familiaux, étant entendu que les familles ne montrent que ce qu'elles veulent bien montrer, les sources proches n'étant donc pas les plus fiables.

Je ne suis pas certain que toutes ces choses nouvelles soient de nature à modifier le point de vue qu'on a pu se faire jusqu'ici sur l'œuvre et le compositeur. On sait maintenant que Francis Poulenc a eu une sœur morte en bas âge, que tel tableau est maintenant dans l'escalier de la résidence familiale. On a eu accès à l'acte de baptême, ce qui est très important pour le futur compositeur de musique religieuse s'exclame curieusement l'auteur. En quoi est-ce important d'aller vérifier dans les archives académiques si Poulenc était vraiment un élève très moyen, dans la mesure où l'on ne montre pas l'influence que cela a eue tout au long de la vie de l'artiste et dans ses œuvres, ou ce que cela peut révéler.

Il me semble que cette chasse au factuel inédit, qui aurait pu être rejetée en annexes ou dans les notes de bas de page, encombre plus qu'il ne sert l'ouvrage. Cela est un peu dommage, car quand il se laisse écrire, Hervé Lacombe nous offre le bel exercice littéraire du genre biographique, qui retient l'attention du lecteur par l'écriture et les idées.

Le pas à pas chronologique taillant dans le volume immense des archives relatives à Poulenc ne sert peut-être pas au mieux l'auteur qui a des choses à dire sur de nombreux aspects, plus à la manière du portraitiste qu'à celle du peintre à fresque : les motifs obsessionnels qui parcourent l'œuvre de Poulenc, sa relation à la musique d'avant-garde (rejet de Schönberg, admiration pour Webern !), sa relation à la poésie et aux poètes, sa vie de salon et sa virtuosité sociale, sa famille fortunée, sa religiosité, sa nature dépressive, etc.

D'autant que par tradition musicologique — mais aussi par le flot dictatorial de l'archive monographique, on est plus dans la philosophie de l'être immanent que dans la dynamique historique.

Chacun entrera donc comme il le voudra dans ce livre et choisira d'en faire ou de n'en pas faire un ouvrage de référence.

 

Jean-Marc Warszawski
13 mars 2013.

À propos   Statistiques   S'abonner au bulletin   Liste musicologie.org   Collaborations éditoriales  


Références / musicologie.org 2012

recherche