Le Francesco Cavalli d'Olivier Lexa (Actes Sud)

 

Lexa Olivier, Francesco Cavalli. « Classica », Actes Sud, Arles 2014 [256 p. ; ISBN 978-2-330-03460-3 ; 18 €]

11 novembre 2014, par Eusebius ——

On le savait, bien avant que les medias envahissent notre vie : la diffusion de masse génère bien souvent une notoriété, voire la célébrité, et faute d'y recourir, la dépréciation et l'oubli guettent.  Francesco Cavalli, par ailleurs homme d'affaire particulièrement avisé bien que joueur invétéré, portait son regard moins sur les siècles à venir que sur la fin de son existence et la génération suivante. Sinon, nul doute qu'à l'instar de Monteverdi, son maître, il aurait fait imprimer ses ouvrages !  Seuls deux volumes furent publiés de son vivant, l'un chez Vincenti (Musiche sacrae…, 1656) et le second chez Gardane (Vesperi a otto voci, 1675). Et ses 33 opéras, le cœur même de son œuvre, demeurèrent manuscrits, conservés pour l'essentiel en Italie, dont on connaît l'extraordinaire richesse des fonds musicaux.  Fétis connaissait la vie et appréciait l'œuvre de Cavalli : sa riche notice, de cinq colonnes, en témoigne, et Olivier Lexa nous rappelle le rôle essentiel que fut le sien dans la connaissance du compositeur. Il fallut cependant attendre plus d'un siècle pour que soit jouée La Didone, en 1952 (350e anniversaire de la naissance de Cavalli). Depuis, c'est à une véritable résurrection que nous assistons : s'il reste encore beaucoup à faire, on enregistre, on chante et représente Cavalli sur les scènes qui comptent. Le succès est toujours au rendez-vous, car les œuvres séduisent un large public, servies par des interprètes rompus aux subtilités de l'interprétation et par des mises en scène intelligentes.

Cavalli saura tirer parti de conjonctions particulièrement favorables : la liberté, déjà, que seule la République des Doges pouvait garantir parmi les grandes cités italiennes ; les travaux de l'Accademia degli Incogniti  et l'héritage de la Commedia dell' arte ; la création et la diffusion de l'opéra en dehors d'un contexte de cour (ouverture du  San Cassiamo, première salle commerciale d'opéra, qui ouvrait la voie à une expansion-explosion sans précédent) ; l'apparition de la basse continue et du recitar cantando ; enfin des librettistes (Busenello, Faustini, Strozzi, Minato) avec lesquels la collaboration sera particulièrement fructueuse. 1637. L'aventure parisienne était connue, Mazarin ayant négocié son congé avec la République des doges. Elle est rapportée ici force détails qui l'éclairent d'un jour nouveau (Lully…).

L'ouvrage clair, dense et concis que nous offre Olivier Lexa est remarquable, bien documenté. C'est le premier écrit en français consacré à notre Vénitien, et c'est un coup de maître. Amoureux de la Venise du xviie siècle, et de Cavalli en particulier, l'auteur excelle à décrire l'homme et sa musique dans un contexte d'une vie sans pareille. Tout l'œuvre lyrique est passé en revue, avec les évolutions qui se font jour à chaque nouvelle production1. Le processus créatif, analysé avec soin, fait l'objet d'une description convaincante.

En annexe, outre la liste des opéras, figure un chapitre instructif consacré aux productions modernes des opéras de Cavalli, et aux travaux musicologiques dont elles se sont nourries. Le groupe de Yale, piloté par Ellen Rosand, joue un rôle majeur2. L'important n'est-il pas que les travaux de recherche aboutissent — enfin — à une édition critique (entamée par Bärenreiter) ? Une bibliographie sélective et un index répondent aux attentes du lecteur curieux. Comme le veut la collection, aucune autre illustration que celle de la couverture. Les ouvrages relatifs à la vie musicale vénitienne au xviie siècle sont nombreux et riches d'une iconographie pertinente.

À recommander sans réserve au mélomane comme au spécialiste, à l'amateur comme au musicien ou au musicologue, c'est un régal que sa lecture.

Eusebius
11 novembre 2014

 

1. L'œuvre de musique sacrée est simplement mentionnée.

2. Kristin Kane, à qui l'on doit la redécouverte d'Elena fait partie de l'équipe, mais son nom n'est pas mentionné.

 

À propos
Contact

Recherche dans le site
S'abonner au bulletin
Liste musicologie.org
Collaborations éditoriales

rss Flux rss

Biographies
Encyclopédie musicale
Articles et études
La bibliothèque

Analyses musicales
Colloques & conférences
Universités françaises

Soutenir musicologie.org

Actualités musicales
Nouveaux livres
Nouveaux cédés
Agenda

Petites annonces
Téléchargements
Presse internationale


ISSN 2269-9910

Références / musicologie.org 2014

musicologie

Lundi 10 Novembre, 2014 14:19

musicologie

recherche

rectangle

rectangle

rectangle