S'abonner au bulletin

 

Un cédé Ravel par le pianiste Aurèle Marthan

 

17 novembre 2014, par le Strapontin au Paradis ——

 

Ravel. Miroirs, Sonatine, Jeu d'eaux, Pavane pour une infante défunte. Aurèle Marthan (piano). Polymnie, 2013 (POL 152 397). Enregistré en janvier 2012 au Fazioli Concert Hall, Sacile (Italie).

Né en 1986, Aurèle Marthan appartient à la nouvelle génération d'interprètes qui possèdent un jeu à la fois virtuose et simple, sans faire l'étalage de la dextérité démonstrative. Élégant, les chatoiements propres à Ravel sont rendus de telle façon que toutes les notes sont clairement distinctes. Le son du piano est pris de manière assez sèche — ce qui réduit parfois l'effet de la pédale — et peut-être un peu trop près, incluant les bruits mécaniques du clavier ; cela rend la sonorité métallique, notamment dans les aigus. Mais cela pourrait dépendre de l'audio avec lequel on l'écoute.

Strapontin au Paradis
17 novembre 2014

 

 

1-5. Miroirs : Noctuelles, Oiseaux tristes, Une barque sur l'océan, Alborada del gracioso, La vallée des cloches

6-8. Sonatine : Modéré, Mouvement de menuet, Animé

9. Jeux d'eau

10. Pavane pour une infante défunte

 

Aurèle Marthan

À propos
Contact

Recherche dans le site
S'abonner au bulletin
Liste musicologie.org
Collaborations éditoriales

rss Flux rss

Biographies
Encyclopédie musicale
Articles et études
La bibliothèque

Analyses musicales
Colloques & conférences
Universités françaises

Soutenir musicologie.org

Actualités musicales
Nouveaux livres
Nouveaux cédés
Agenda

Petites annonces
Téléchargements
Presse internationale

musicologie
ISSN 2269-9910

Références / musicologie.org 2013

musicologie

Jeudi 20 Novembre, 2014 3:38

musicologie

Soutenir musicologie.org

recherche

 

Les derniers du
Strapontin au Paradis

Les quintettes à vent allemands soufflés par Aquilon (17 oct. 2014)

Les solistes à Bagatelles éditions 2014 (26 sept. 2014)

 

rectangle

rectangle

rectangle