bandeau texte

S'abonner au bulletin

 

 

Alexander Ghindin et Piotr Ilitch Tchaïkovski en concert de clôture pour l'Année de la Russie à Monaco

 

SAS Le Prince Albert II, SAR La Princesse de Hanovre, et Monsieur Alexeï Meshkov. Photographie D.R.

Monaco, 18 décembre 2015, par Jean-Luc Vannier ——

Avec plus de cent cinquante manifestations, dont la magistrale prestation, le mois passé, de Vladimir Spivakov et des Virtuoses de Moscoul, l'Année de la Russie en Principauté de Monaco qui avait débuté en décembre 2014 avec La Mégère apprivoisée de Jean-Christophe Maillot, se terminait jeudi 17 décembre salle Garnier par un concert de gala en présence de Son Altesse Sérénissime Le Prince Albert II, de Son Altesse Royale La Princesse de Hanovre et, pour la Fédération de la Russie, de Monsieur Alexeï Meshkov, vice-ministre des Affaires étrangères et de Monsieur Vladimir Medinsky, ministre de la Culture. À l'occasion du 175e anniversaire de la naissance de Tchaïkovski, l'orchestre philharmonique de Monte-Carlo sous la direction de Gianluigi Gelmetti devait accueillir le célèbre pianiste Denis Matsuev pour le Concerto pour piano no 1 en si bémol mineur, opus 23 du compositeur.

Des problèmes graves de santé du soliste ont obligé les organisateurs à un changement de dernière minute : c'est finalement Alexander Ghindin « Artiste d'Honneur » de la Russie et lauréat de prestigieux concours internationaux — Tchaïkovski, Reine Elisabeth, Cleveland — qui a accepté « au pied levé » de le remplacer. Avec à peine plus d'une heure de répétition en compagnie de l'orchestre, celui qui s'est récemment produit au Konzerthaus de Vienne aura fait de son mieux pour nous permettre d'apprécier les trois mouvements de cette pièce créée le 13 octobre 1875 au Music Hall de Boston. La virtuosité du pianiste se concentre plus souvent sur les accentuations dont les exigences résultent d'annotations disséminées par l'auteur au sein de la partition : les figures rythmiques de l'Allegro non troppo e molto maestoso sont ainsi très marquées. L'Andantino semplice s'ouvre sur une courte échappée du violoncelle solo (Thierry Amadi) et se poursuit dans un dialogue restreint avec le concertiste. L'Allegro con fuoco pèche néanmoins par excès emphatiques de forte, au risque d'un déséquilibre avec l'orchestre philharmonique : les violons connaissent quelques asymétries à en constater les mouvements désynchronisés d'archets entre David Lefèvre et son pupitre.

Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo et Gianluigi Gelmetti (direction) Photographie © D.R.

Un malheur ne surgissant jamais seul, Gianluigi Gelmetti semblait en petite forme physique comme l'a montré, en deuxième partie, son exécution de la symphonie no 6 en si mineur, opus 74 dite « Pathétique » : malgré sa volonté, empreinte de dignité devant les hautes autorités monégasques et russes, de n'en rien laisser paraître, le maestro éprouvait ostensiblement des difficultés à se mouvoir. Certes, l'orchestre philharmonique de Monte-Carlo connaissait suffisamment la partition pour nous offrir une agréable harmonie de l'Adagio et de son final arachnéen de vents (Véronique Audar). Une légèreté qui annonce un superbe Allegro con grazia où le maestro, dans une direction a minima, délègue à sa phalange le soin de nous émouvoir. Malgré quelques cuivres parfois nasillards dans le dernier mouvement Adagio lamentoso, la symphonie « Pathétique » trahit fidèlement les mille et un tourments intimes du compositeur russe qui écrivait à son propos : « ce programme est plein d'émotions subjectives et, lors de mon dernier voyage, pendant que j'y pensais, bien souvent, j'ai pleuré ».

Alexander Ghindin et l'OPMC.

 

 

Monaco, 18 décembre 2015
Jean-Luc Vannier

 

À propos
Contact

Recherche dans le site
S'abonner au bulletin
Collaborations éditoriales

rss Flux rss

Biographies
Encyclopédie musicale
Articles et études
La bibliothèque

Analyses musicales
Colloques & conférences
Universités françaises

Soutenir musicologie.org

Actualités musicales
Nouveaux livres
Nouveaux cédés
Agenda

Petites annonces
Téléchargements
Presse internationale


ISSN 2269-9910

© musicologie.org 2015

musicologie.org 01/2014

Vendredi 18 Décembre, 2015 23:55

bandeau

musicologie

 

Les derniers articles
de Jean-Luc Vannier

jlv@musicologie.org

rectangle_actu

rectangle

rectangle