rectangle

musicologie

Biographies musicales

rectangle_actu

rectangle

rectangle

bandeau bioS'abonner au bulletin

Liste des articles d'Yves Chartier publiés par musicologie.org

 

 

 

Adrien de La Fage
musicologue et compositeur
1801-1862

CATALOGUE DE SON OEUVRE

Par Yves Chartier
Professeur à l'université d'Ottawa

 

Le catalogue, qui vise à une certaine exhaustivité, a été établi d'après tous les documents littéraires et musicaux, imprimés ou manuscrits, conservés dans trois dépôts de la Bibliothèque nationale de France (BnF). Site Richelieu : 1. Département de la musique (fonds BnF et ancien fonds du Conservatoire) ; 2. Département des manuscrits ; 3. Site Tolbiac (Bibliothèque François-Mitterand). Pour les Écrits, l'ordre chronologique a été, à l'intérieur de chaque catégorie, respecté autant que faire se pouvait, ainsi que l'orthographe du XIXe siècle, parfois flottante. Sauf mention contraire, le lieu de publication est à Paris.

Présentation

Série A : écrits

Série B : musique

Analyse du contenu des Essais de Diphtérographie musicale

Manuscrits anciens relatifs à la théorie musicale

Dépouilement de la Revue et Gazette Musicale de Paris (à venir)

Références utiles

Abréviations

  • BnF : Bibliothèque nationale de France
    Des. : Desinit
    Dipht. : (Essais de) Diphtérographie musicale
    ex. : exemple(s)
    Inc.: Incipit
    Ms., mss. : manuscrit, manuscrits
    Nacqfr. : Nouvelle acquisition française
    Réimpr. : Réimpression anastatique
    Rés.: Réserve
    RGMP : Revue et Gazette Musicale de Paris
    s. d.: sans date
    s. l.: sans lieu

Présentation

etit-fils du célèbre architecte et archéologue Alexandre Lenoir (1761-1839), qui sauva plusieurs monuments royaux de la fureur révolutionnaire et construisit le théâtre de la Porte Saint-Martin, Juste-Adrien-Lenoir de La Fage1 est né le 7 germinal An 9 [ 28 mars 1801] au 107, rue Lazare, Paris XVI e, fils (illégitime) d'Alexandrine Sophie Lenoir, " âgée de 19 ans, non mariée, père absent...". Il reçut sa première formation musicale à l'ancienne église Saint- Philippe-du-Roule, où il fut admis comme enfant de choeur à l'âge de six ans. Destiné par sa famille à l'état ecclésiastique, il fréquenta quelque temps le séminaire Saint-Nicolas, puis termina de solides études littéraires afin d'échapper à une carrière militaire dont il n'avait point le goût. Épris par-dessus tout de musique, il étudia l'harmonie et le contrepoint sous la direction de François-Louis Perne (1772-1832), assistant de Catel au Conservatoire et l'un des premiers musiciens de ce temps à s'intéresser sérieusement à la musique de l'Antiquité, du Moyen Age et de la Renaissance3. Il fut aussi l'élève puis l'assistant d'Alexandre-Étienne Choron (1771-1834), rénovateur du plain-chant, qu'il reconnut comme son véritable maître et dont il acheva le Manuel complet de musique vocale et instrumentale ou Encyclopédie musicale publié par Roret à Paris entre 1836 et 1838.

En 1828, grâce à une bourse de l'État et à une faveur de Charles X, La Fage voulut parfaire sa connaissance de la fugue auprès du directeur musical de la Chapelle Sixtine, l'abbé Giuseppe Baini (1775-1844), qui lui révéla les secrets de la polyphonie palestrinienne et exerça sur lui une influence profonde, ce dont témoignent la " Notice sur la vie et les ouvrages de Joseph Baini " placée en tête de ses Essais de diphtérographie musicale et les nombreux papiers relatifs à ce musicien préservés dans ses dossiers inédits. La Fage séjourna aussi quelques mois à Florence où il fit jouer, par les pensionnaires de la Villa Médicis, un opéra-bouffe, I Creditori, non conservé. Il retint cependant, sa vie durant, une affection particulière pour la langue et la culture italiennes.

Revenu à la fin de l'année suivante à Paris, il devint maître de chapelle à l'église Saint-Étienne-du-Mont où il introduisit un orgue de petites dimensions du facteur John Abbey (1785-1859) afin de déloger, dans l'accompagnement du plain-chant, l'" abominable et barbare" serpent tant décrié par Berlioz. La Fage fut également maître de chapelle à l'église Saint- François-Xavier des Pères des Missions Étrangères.

De 1833 à 1836 il retourna à nouveau en Italie, où il eut le malheur de perdre successivement son épouse et son fils unique, mais amorça de fructueuses recherches sur l'histoire et la théorie de la musique ancienne qui devaient aboutir à la compilation de ses Essais de diphtérographie, publiés à titre posthume en 1864, et qui constituent, de nos jours encore, une précieuse mine de renseignements de première main.

A partir de 1845, nouveaux séjours en Italie, suivis d'autres voyages en Allemagne, en Angleterre et en Espagne au cours desquels il étudie et transcrit de nombreux manuscrits. En 1859, La Fage fonde la revue Le plainchant, appelée à devenir, dès l'année suivante, la Revue de musique sacrée ancienne et moderne (1860-1870) de Théodore Nisard (1812-1888). En cette même année 1859, La Fage fait paraître son Nouveau traité de plain-chant romain, complément de son Cours complet de plain-chant publié en 1855-1856.

Hélàs, miné par les veilles et les frustrations de toutes sortes et atteint d'une maladie nerveuse alors jugée incurable, assimilée à l'épilepsie, La Fage doit être interné à l'asile de Charenton où il meurt le 8 mars 1862, à la veille de sa soixante-et-unième année. Sa remarquable bibliothèque musicale et musicologique de plus de 2300 titres, constituée avec toute la passion d'un bibliophile pour les beaux livres et les ouvrages rares et dont le catalogue parut quelque temps après son décès, fut vendue aux enchères en décembre 1862, mais la majeure partie de ses publications et documents personnels ainsi que ses nombreuses oeuvres inédites ou inachevées furent léguées à la Bibliothèque Nationale, avec les documents relatifs à Choron et à Baini qu'il avait soigneusement conservés, classés et annotés, avec une fidélité toute filiale.

Si la place de La Fage comme musicologue est désormais reconnue, comme l'attestent les réimpressions modernes de ses Essais de diphtérographie et de sa grande Histoire générale de la musique et de la danse en 3 volumes, qui reste son meilleur ouvrage, il reste à évaluer sa production musicale, presque entièrement religieuse. Disons qu'elle ne semble, au premier examen, ni meilleure ni pire que celle de ses innombrables contemporains dont les compositions furent exclusivement liturgiques, tels les Lambillotte, Lecocq, Nisard, Alix, et tant d'autres. Un catalogue complet et critique de cette oeuvre abondante et de qualité, marquée au coin d'un véritable esprit scientifique, est en préparation par nos soins, en ultime hommage à l'un des plus remarquables pionniers de la musicologie au XIXe siècle. L'inventaire provisoire donné ici, bien qu'imparfait et incomplet, en constitue en quelque sorte les prémisses.

Notes

1. A propos de l'orthographe exacte de son nom – souvent malmenée dans beaucoup d'ouvrages de référence –, voici ce que disait La Fage lui-même, non sans humour teinté d'une légère ironie, typique de son caractère : " On pourrait sans doute longuement disserter sur les lettres dont [ mon nom] se compose ou s'est composé ; mais, pour cela, il faudrait avoir bien du temps à perdre et autant d'esprit que Lucien en montre dans son Jugement des voyelles. Je me bornerai donc à dire que deux artistes célèbres, qui ont porté ledit nom avant moi, Jean de La Fage, compositeur contemporain de Palestrina, et Raimond de La Fage, dessinateur et graveur de grande réputation, l'écrivaient de même et sans y attacher plus d'importance que je ne le fais, tantôt avec, tantôt sans le s ; tantôt en trois mots, tantôt en deux, tantôt en un seul ; tantôt avec le de, tantôt sans lui ; et pour mon compte, je trouve tout cela fort indifférent. Ce n'est, en vérité, pas moi qui ferais tant de bruit pour la présence ou l'omission d'une particule. M. Vincent n'aurait donc pas dû s'y arrêter: en sa qualité de professeur de mathématiques, mieux que lui personne ne sait que les zéros placés à la gauche d'un nombre n'ajoutent rien à sa valeur " ( Lettre à M. le Directeur du journal Le Correspondant, 30 novembre 1854, p. 3-4).

2. Extrait de son acte de naissance (voir plus bas). -- Il y a flottement quant à l'année de sa naissance, plusieurs ouvrages de référence le faisant naître en 1805, et à des dates différentes. (Antoine Elwart, auteur de la notice nécrologique parue dans la Revue et Gazette Musicale de Paris du 23 mars 1862, le fait même naître en 1799 !) Nous nous sommes amusé à en faire le relevé :

1801: Brockhaus-Riemann Musik-Lexikon (1979) : 23 mars ; 25 mars : Honegger, Dictionnaire de la musique, 1re éd. (1970) ; 28 mars (2e éd. 1986) ; Encyclopédie Fasquelle (1961) ; Riemann Musik-Lexikon, 12e éd. (1975) ; International Cyclopedia of Music and Musicians, 10e éd. (1975); Baker's Biographical Dictionary of Musicians, 8e éd. (1992).

1805 (27 mars): Fétis, Biographie Universelle des Musiciens (1875) ; Die Musik in Geschichte und Gegenwart (MGG, 1960) ; La Musica, dir. Gatti-Basso (Turin, 1971) ; Enciclopedia della Musica Rizzoli-Ricordi (1972) ; 30 mars : Grove's Dictionary of Music and Musicians5e (1954) et 6e éd. (1980); Riemann Musik-Lexikon, 12e éd. 1961 ; Dizionario Enciclopedico Universale della Musica, dir. A. Basso (Turin, 1986). Cette dernière date semble remonter à Dieudonné Denne-Baron, auteur de la notice sur de La Fage dans la Nouvelle Biographie Générale de Michaud, tome 28 (1859), col. 672-674, qui a inspiré celle de Fétis. Incidemment, nous avons retrouvé la notice biographique sur La Fage que Denne-Baron a fait paraître à Paris en 1863 et que mentionnent presque tous les ouvrages précédemment cités comme s'il s'agissait d'une monographie et non d'un article de revue : " Adrien de La Fage ", in L'Illustration musicale. Répertoire moderne des compositeurs contemporains, paraissant le 10 de chaque mois par livraison de 16 pages de musique, chant, piano, orgue ou notices biographiques et bibliographiques, no 1863 [= année], 16 col. [avec un portrait de La Fage et un Ave Regina pour deux tenors et basse avec accompagnement d'orgue, E. Repos, p. 2-3 ; O salutaris hostia. Motet d'élévation pour quatre voix d'hommes et Orgue (ad libitum), p. 1-4. Cette confusion découle de son acte de naissance, rédigé selon le calendrier républicain (" 7 Germinal An 9 ") et que nous avons retrouvé aux Archives de la Ville de Paris. Nous le donnerons en entier dans notre étude sur La Fage (en voie de rédaction), de même que son acte de décès, retracé aux Archives Départementales du Val-de-Marne à Créteil.

Cf. aussi elwart, a(ntoine) " Nécrologie : J. Adrien de La Fage ", RGMP XXIX/12 (23 mars 1862), 97-98. " Il est mort le 8 de ce mois, à l'âge de soixante-trois ans. Ses obsèques ont eu lieu le 10, en présence de quelques amis fidèles. "

3. Perne transcrivit entre autres la musique des chansons du Châtelain de Coucy dans l'édition de Francisque Michel, Paris, 1830.

Série A  :les écrits

I. Méthodes (A1-A3)

A1 Methode élémentaire de musique à trois parties, à l'usage des pensionnats, maisons d'éducation de l'un et l'autre sexe, de séminaires et des écoles primaires, s. l. s. d. [Publié en "Livres". Ier (et IIe) : 32 p., 170 ex. mus. ; IIIe : 12 p., 22 ex. ; IVe : 8 p., 30 ex. ; Ve: 4 p., 11 ex. ; VIe : 12 p., 18 ex.]

A2a [CHORON et DE LA FAGE] Manuel complet de musique (vocale et instrumentale), ou Encyclopédie musicale ; par A.-É. Choron, Ancien Directeur de l'Opéra, Fondateur du Conservatoire de Musique Classique (et Religieuse) Etc. Etc. Etc., et J. Adrien de Lafage, Professeur de Chant et de Composition (Maître de Chapelle) à Paris. Paris, A la Librairie Encyclopédique de Roret, 1836-1839, 6 vol. de textes (format in-12 de 11 x 7 cm) + 9 fascicules d'exemples musicaux , et 17 vol. de méthodes instrumentales (format oblong de 12,5 x 18,5 cm).

Le titre a varié selon les tirages des différents volumes, non publiés dans l'ordre numérique : Nouveau Manuel Complet de Musique Vocale et Instrumentale, ou Encyclopédie musicale ..., Roret et Schonenberger, Editeur de Musique.

[Ce Manuel comprend en fait deux parties : A) les textes théoriques (6 petits vol. + 9 fasc. d'ex. mus.) et B) les solfèges et méthodes (17 vol. oblongs).

A) T. I (1836). Ire partie. Exécution. Livre I. Connaissances élémentaires, vi (7)-193 p. "Au Lecteur" (p. i-vi) signé "J. Adrien de La Fage, Paris, 20 avril 1836", qui s'explique sur la genèse de l'ouvrage : à la mort de Choron, le 29 juin 1834, "J'étais alors en Italie et je ne pus revenir que dix-huit mois plus tard" (p. iv). Roret, selon la volonté expresse de Choron, confie la continuation de l'ouvrage à La Fage, qui souligne la difficulté de la tâche : "[Choron] avait fait graver les exemples de presque tout l'ouvrage avant d'en avoir écrit le texte, en sorte que dans les parties qu'il n'a point achevées, il me faut chercher et deviner la démonstration des figures pour ensuite y adapter la règle [...] Elève, disciple, ami du tant regrettable Choron, j'ai été à même pendant quinze années de recueillir de sa bouche des préceptes de tout genre ..." (p. v). "Tout ce premier livre avait été préparé par Choron. J'y ai ajouté quelques parties de texte dont l'auteur avait retardé la rédaction, et plusieurs notes qui m'ont semblé utiles à éclaircir ou compléter la pensée de l'auteur" (p.vi). P. 1-20 : Plan de l'ouvrage par Choron, élaboré dès 1824 (voir plus loin). – T. II (1838). Seconde partie, Composition. Tome premier : Mélodie, Harmonie et Accompagnement. vii-299 p. (= Livres Second et III). "Au lecteur" daté de Paris, 20 janvier 1837. – T. III (s. d.). Seconde Partie, t. II, 222 p. (Livres IV et V). – T. IV (1839). Seconde Partie, t. III. 312 p. (Livres VI à VIII). – T. V (s. d.). Troisième Partie. Complément. Tome Ier. Acoustique (Livre IX), Institutions musicales (Livre X). vii-315 p. "Au Lecteur" daté de Paris, 13 septembre 1838. – T. VI (s. d.). 3e Partie, t. II, 506 p. Livre XI : Histoire de la musique (p. 1-117). Livre XII : Bibliographie générale (raisonnée, p. 119-385) d'après l' Allgemeine Literatur der Musik de Forkel et le Dizionario e Bibliografia della Musica de Pietro Lichtenthal. P. 385-410 : "Résumé général et Conclusion". P. 411-421 : "Table générale des matières". P. 423-506 : "Table générale et raisonnée des matières par ordre alphabétique" [table des noms propres surtout].

Exemples musicaux. Fasc. 1 : 144 p. Manuel de musique (Livre Ier, p. 1-24). Choron, Exercices de chant à une ou plusieurs voix (p. 25-32) ; Leçons de vocalisation pour Dessus ou Tenor (p. 25-32), pour Basse taille ou Contralto (p. 65-104) ; "Exercices comparés de musique élémentaire et de Plain Chant ordinaire et mesuré. A une ou plusieurs parties" (p. 105-144). – Fasc. 2-3. Seconde partie. Composition. "Manuel de Musique, Seconde partie, Livre 2e, Mélodie" (p. 1-60). "Livre 3e. Harmonie et accompa-gnement" (p. 1-32 ; 1-64). – "Livre IIIe. Appendice. Instruction spéciale sur l'emploi des intervalles altérés. Sur les modulations extraordinaires et les cadences imprévues" par A. G. Albrechtsberger (p. 1-16). – Fasc. 4-5. Seconde partie. Composition. Tome 2e. Contrepoint, imitation, canon et fugue. Livre IVe. Contrepoint simple (p. 1-40), complexe (p. 1-56). Livre V. Imitation, canon et fugue. Introduction (p. 1-11). 1re section, Canon (p. 12-72) ; 2e section, Fugue (p. 73-160). – Fasc. 6-8. Tome 3e. Instruments, Union de la musique avec la parole, Genres. Livre VI : voix et instrumen(t)s séparés (p. 1-24). Livre VII : union du discours et de la musique (p. 1-4). Livre VIII : genres. Musique d'église (p. 1-57), style de chambre (p. 59-96). – Fasc. 9. 3e partie. Complément. Livre IX : acoustique (p. 1-2). Livre X : institutions musicales (p. 1-9). Livre XI : histoire de la musique (p. 10-14, 12 ex. mus.), suivie de 4 planches de "Luthier".

Sources. Tous ces volumes sont une adaptation, parfois assez libre, des ouvrages suivants :

Livre 1 : Carlo Gervasoni (1762-1819), La Scuola della Musica, in tre parte divisa,Piacenza, 1800, 536 p. – Livre 2 : H. C. Koch, Versuch einer Anleitung zur Composition, Rudolstad-Leipzig, 1782-1793, 3 vol. – Livre 3 (1re partie) : Marpurg, Handbuch bey dem Generalbass und der Composition, Belin, 1755-1760, 3 vol. - Livre 3 (2e partie, 1re section) : Fedele Fe(i)naroli (1738-1818), Partimenti, éd. Imbibo, Paris, 17? - Livre 3 (2e partie, 2re section) : Francesco Azzopardi, Il Musico Pratico (1760), trad. Framery, éditée par Choron en 1824 ; Riepel, Bassschluessel, das ist Anleitung fuer Anfaenger und Liebhaber, Regensburg, 1786 – Livre 4 : Marpurg, op. cit., t. III – Livre 5 Marpurg, "Traité de la Fugue et du Contrepoint" (le texte, qui était "souvent inintelligible, entièrement changé" par Choron (p. 17). – Livre 6 : L.-J. Francoeur, Diapason général de tous les instruments à vent, Paris, 1772, 85 p. in-fol. – Livre 8 : Pietro Cerone, Le Melopeo y Maestro, Naples, 1613 ; G. B. Martini, Saggio di Contrappunto sopra il Canto Fermo, Bologne, 1774-1775. – Livre 9 : Choron, Principes de composition des écoles d'Italie, développés pour la présente publication.

B) Méthodes instrumentales, 17 vol. Chaque vol., à l'exception des vol. 7, 11, 14 et 17, est précédé, aux p. III-XVI, de "Principes Abrégés de Musique par J. Adrien de Lafage" (au t. 11, p. I-XII : "Principes de musique", peut-être dus à Choron plutôt qu'à La Fage). 1. Méthode d'Alto par Woldemar, XVI-16 p. – 2. Exercices de Basson par Froelich, XVI-12 p. – 3. Méthode de Clarinette par Michel, XIII-46 p. – 4. Méthode de Cor par Mr Atrapart, XVI-32 p. – 5. Méthode de Flageolet par Metzler, xvi-44 p. "Cette méthode peut servir pour le flageolet simple et pour le flageolet double" (p. 1). – 6. Méthode pour la Flûte par F. Devienne, XVI-127 p. – 7. "Méthode de Guitare de Mauro Giulani, avec une Introduction et un Supplément", 1, 2, 2bis, 3, 3bis, 4-60 p. – 8. Méthode de Harpe par H. Backofen et J. Wenzel, XVI-80 p. – 9. Exercices de Cor anglais par Frédéric Charon (p. 1-8); Exercices de hautbois par Froelich (p. 1-12). – 10. Leçons d'orgue par Kegel, XVI-38 p. – 11. "Exercices de pianoforte. Extraits des Méthodes d'Adam, A. et E. Müller et G.Czerni, XII-104 p. – 12. Methode pour le Serpent par l'Abbé Roze, XVI-32 p. – 13. Solfége de Rodolphe, I-XVI, 9-200 p. – 14. Solfége d'Italie, 312 p. – 15. Exercices pour la Trompette et la Trombonne [sic] par Froelich, XVI-8 p. – 16. Méthode de Violon par A. André, XVI-68 p. – 17. Solfege ou Methode de Musique par Rodolphe (p. 1-8). – 18. Methode de violoncelle. Par B. Stiastny, Professeur au Conservatoire de Prague. Pour l'usage des élèves des écoles (p. 1-103). [Peut-être ce volume fut-il le volume inaugural de la collection.]

A2b Nouveau manuel de musique, ou Encyclopédie musicale, Paris, Roret, s. d., 17 vol. in-8° oblongs.
[Manuels d'instruction pour les instruments suivants : 1. Alto ; 2. Basson ; 3. Clarinette ; 4. Cor ; 5. Flageolet ; 6. Flûte ; 7. Guitare ; 8. Harpe ; 9. Hautbois ; Cor anglais ; 10. Orgue ; 11. Piano ; 12. Serpent ; 13. Trompette ; 14. Trombone ; 15. Violon ; 16 Violoncelle ; 17. Solfège d'Italie et Solfège de Rodolphe.] [Nouveau tirage de A2a.]

A3 Lettera intorno all'Introduzione del Metodo-Wilhem nelle scuole di Torino indirizzata al Signor Maestro Luigi Felice Rossi dal Maestro Adriano de La Fage (Estratta dalla Gazetta Musicale di Milano. Anno V), Milan, G. Ricordi, 1846. 24 p.

II . Théorie (A4-A7)

  A4 NICOLAI CAPUANI Presbyteri Compendium musicale. Ad codicum fidem nunc primum in lucem edidit, notis gallicis illustravit, inedita scriptorum anonymorum fragmenta subjunxit Justus Adrianus de La Fage, Lutetiae Parisiorum. Typis Bonaventure et Ducessois, 1853. 48 p. "Tiré à cinquante exemplaires."

[Introduction (p. 3-4). Édition (p. 5-34) d'un traité italien de contrepoint daté de 1415, d'après deux mss examinés en 1845 à Rome : Bibl. Casatanense c. VI. 2 (exemplaire de l'abbé Baini) et Bibl. Vallicelliana B. 83. Inc. : "Cum igitur humana natura scire desiderat, ideo divina clementia philosophis peritiam artium inveniendi concessit . . ." (p. 5). Des. : "... causa vero pulchritudinis ut patet in cantilenis. Et haec de contrapuncto sufficiant." Suivent : Anonymi Primi. Fragmenta Musica (p. 35-40). Inc. : " Quemadmodum, ut ait ille venerabilis doctor Ambrosius, in quodam sermone in divinis voluminibus, reus scribitur ..." Des. : " Octavus tonus debet etiam cantari per _, ratione de ejus authentico dicta ; si eius authenticus per b cantaretur, non similis esset primo ..." 8 ex. mus. notés (p. 39-40), dont : Ierusalem quare ; Ecce Dominus veniet ; Et dabit tibi ; Et imperium super omnes. - Anonymi Secundi. De Cantu et Discantu (p. 41-42). Inc. : "C um cantus musicam respiciat instrumentalem vel sonoram, divisiones aliquas recipere potest ..." Des. : " Diaphonia est quasi duplex sonus quia distinctos simul prolatus requirit sonos ; et haec sonorum similis facta prolatio organum vulgariter appellatur." - Anonymi Tertii. De tonis, speciebus et cantu figurato (p. 43-47). Inc. : " Nota quod toni sunt octo quorum quatuor sunt authentici et quatuor placales. Authentici dicuntur qui habent auctoritatem ascendendi, placales dicuntur qui habent auctoritatem descendendi." Des. : " Nota quod si nigrae sunt majoris prolationis, rubeae vel vacuae sunt minois. Ex codice Florentino Bibliothecae Magliabechianae". (11 hexamètres)]

A5 * Séméiologie musicale, ou Exposé succinct et raisonné des principes élémentaires de la musique, suivie d'un Vocabulaire des termes musicals les plus usités, chez MMrs. Nicou-Choron et Canaux, au Magasin de Musique d'Eglise et d'Education Musicale, [1837/1841?], 8, V-X, 152 p.

[Dédicace (p. III) : "A l'impérissable mémoire d'Alexandre Étienne Choron. - Au souvenir de l'homme à l'âme si noble, au coeur si bon ; de l'artiste à l'esprit si brillant, à la science si vraie; dont les longs travaux ont tant contribué aux progrès de la musique en France." P. V-X : "Au Lecteur", où La Fage explique que son livre prolonge les diverses Méthodes de Choron. P. 1-6: Notions préliminaires. P. 7-58 (chap. 1er-7me) : Première section. Signes d'intonation (Les 7 notes - Portée - Clefs - Altérations - Intervalles - Modes - Genres). P. 59-99 (chap. 8e-15e): Deuxième section. Signes de durée (Figures de notes, de silences ; point augmentatif ; mesures ; triolets ; syncope et liaison ; mouvemens ; point d'orgue). P. 100-114 (chap. 16e-19e) : Troisième section. Signes d'Expression (Agrémens - Accens, lié, détaché - Port de voix, appogiature, gruppetto - Trille, mordent, broderies ou fioritures). P. 115-129 (chap. 20e-22e) : Quatrième section. Signes de Convention (Double barre, points de reprise, da capo, renvois, guidon - Abréviations - Résumé et Conclusion). P. 130-148 : " Appendice. Vocabulaire des expressions les plus usitées en musique servant en même tems de table alphabétique à cet ouvrage", p. 130-150.]

*A6 De l'Unité tonique et de la fixation d'un diapason universel, E. Dentu, 1859. II-140 p. + 1 tableau.

[Cette monographie est une révision augmentée d'une série d'articles parus dans la Revue et gazette musicale de Paris 23 (1856), 205-207 ; 213-214 ; 271-272 ; 288-290 ; 309-311 ; 318-320, lors des travaux de la Commission de l'Institut sur l'adoption d'un diapason universel fixé à 835 Hertz et officialisé en 1865. Entre les p. 60-61 : "Tableau des variations du LA des diapasons" de 1752 à 1858. La Fage écrit au ministre " . . . pour demander à être adjoint aux membres désignés " [de la commission chargée de déterminer un diapason fixe.] " Je ne reçus point de réponse. C'était tout justement ce à quoi je m'attendais, et, à vrai dire, je m'en sentis tout aise. Sans doute on avait craint que ma présence dans la commission ne lui fît perdre son temps ; j'ai la satisfaction de reconnaître qu'elle ne m'a pas fait perdre le mien " (p. I-II).

A partir des travaux d'un jeune physicien, Lissajous (p. 1), La Fage préconise un la à 880 Hz (celui de Stuttgart en 1834), qui donne tous les ut en nombres entiers et qui avait été adopté par Cavaillé-Coll dans la construction de ses orgues. Aux articles XXVII-XXVIII (p. 118-135), critique cinglante des idées de Berlioz, membre de la commission, sur le diapason – il favorisait le la de l'Opéra de Paris à 892,4 Hz – , qu'il veut soumettre à la législation sous peine d'amendes : " Tout fabricant qui aura mis en circulation des instruments à vent, des orgues, des pianos accordés au-dessus du la officiel, sera passible de certaines peines, comme les marchands qui vendent à fausse mesure et à faux poids " (p. 132). La Fage compare cette proposition impossible à appliquer à " Xerxès [qui] fit donner à l'Hellespont trois cents coups de fouet et ordonna qu'il fût marqué d'un fer rouge pour avoir, par ses vagues, détruit les travaux au moyen desquels devait s'effectuer le passage du grand roi " (p. 133).]

A6a Notes additionnelles à l'opuscule intitulé : De l'Unité tonique et de la fixation d'un diapason universel , E. Dentu, 1859, 16 p. + 1 tableau.

[La 2e édition du tableau énumère les variations du la du diapason entre 1750 (Berlin : 840,98 Hz) et 1858 (Wurtemberg : 889,5 Hz).

A7 Essais de diphtérographie musicale, ou Notices, descriptions, analyses, extraits et reproductions de manuscrits relatifs à la pratique, à la théorie et à l'histoire de la musique, O. Legouix, 1864, 568 p. + 131 p. d'exemples musicaux (49 ex.). Oeuvre posthume. Réimpr. A. Knuf, Amsterdam, 1964.

[Achevés en 1856. Pour le contenu détaillé de cet ouvrage, cf. l'Appendice.]

III. Histoire de la musique (A8-A21)

A8" Nicolas Zingarelli ", in Revue Universelle, 30 sept. 1837, 8 p. [cf. Miscellanées musicales, p. 222-251 (A15)].

[Notice reproduite dans les Annalesde la Société libre des Beaux-Arts, avec des additions de M. Miel, désavouées par La Fage. Zingarelli, compositeur napolitain d'opéras de de musique religieuse, vécut entre 1752 et 1837. Cf. aussi RGMP IV/25 (1837), 210-211.]

A9 Notice sur la vie et les ouvrages de Stanislas Mattei, Imprimerie de Bourgogne et Martinet, 1839, 28 p. Cf. A15.

[Parue d'abord dans la RGMP VI/43 (18 août 1839) et 44 (29 août), 340-343 ; 349-351, puis, revue, corrigée et fusionnée avec les notes de Pancaldi, dans les Miscellanées (1844), 319-374.]

A9a Memoria intorno la vita e le opere di Stanislao Mattei, P. Minorita Bolognese di J.-A. De La Fage Parigino. Traduzione con note, catalogo completo delle opere dell'illustrato ed elenco de` suoi scolari, Bologne, Tipi di J. Marsigli, 1840, 49 p.

[Version italienne de l'ouvrage précédent. L' Imprimatur est daté "Die 21 Martii 1840" (p. 48). P. 3-4: "Avvertimento del Traduttore", Carlo Pancaldi, avocat à Bologne (éloge de La Fage comme biographe compétent et autorisé de Mattei). P. 5-23 : Memoria. P. 37-41 : Catalogo (avec additions du traducteur, p. 42-43). P. 44-47 : liste des quelque 231 élèves de Mattei de 1784 à sa mort. Parmi les plus célèbres : Rossini (1808), Donizetti (1815-1817), Mercadante (1824), Nourrit (1825) , Panseron. En 1843, la Memoria fut placée en tête de "l'excellente édition des Partimenti de Mattei due à Louis Rossi, professeur et compositeur à Turin" (Avertissement des Miscellanées [A15], p. 321).]

A10 " De la chanson considérée sous le seul rapport musical. Lu à la séance publique de la Société libre des beaux-arts, le 10 mai 1840 ", Imprimerie de Ducessois, s. d. [1840], 19 p. [ RGMP 8 (1841), 57-60 ; Miscellanées (1844), 51-70 (A15).]

A11 Giacomo Tritto, s. l. s. d., 12 p.

[Signé "Giusto Adriano de La Fage" (p. 12). Peut-être entre 1833 et 1836, dates de son 2e séjour en Italie, ou au début de 1841. P. 6 n. 1 : réf. à la Biographie Universelle de Michaud, t. 46 ; à la p. 3, n. 1, au t. 66. Version française : " Notice sur Jacques Tritto ", in Miscellanées (1844), 173-185 [A15]. Il s'agit de Giacomo di Turitto, 1735/36-17 ?.]

A12 Eloge de Choron. Lu à l'Académie de . . . [Caen], dans la séance du 7 février 1836. Comptoir des Imprimeurs Unis, décembre 1843, 47 p. (avec "... quelques additions et de nombreuses corrections ...", Avertissement, p. 6.)

[Dédicace : "A L. G. Duprez". "Mon cher Gilbert, Ceci est un faible tribut payé à la mémoire de notre maître chéri ; je te l'adresse comme au plus illustre de ses élèves. Conserve-moi toujours ta bonne amitié. J. Adrien de La Fage" (p. 3). Cf. aussi l'opuscule suivant :

A13 Banquet choronien ou Réunion annuelle des anciens élèves de l'Ecole de chant fondée et dirigée par Alexandre Choron. Première année. Lundi, 19 mars 1855 [en la fête de la saint Alexandre]. Toast porté par Adrien de La Fage, président. A la mémoire d'Alexandre Choron. Imprimerie de Bonaventure et Ducessois, 1855. 8 p.

["... envers un maître, un ami, un père ..." (p. 7). Comprend la liste des 28 participants.]

A14 Histoire Générale de la Musique et de la Danse, Au Comptoir des Imprimeurs Unis, 1844, 3 vol.

[T. I (XVI-614 p.) : Livre I. Musique des Chinois (p. 1-400), 13 chap. (systèmes musicaux, modes, rythmes, "semeioraphie", instruments, danse). Livre II. Musique des Indiens (p. 401-611), 8 chap. (même contenu). Au chap. VIII : "Réflexions générales. Parallèle musical des Chinois et des Indiens" (p. 595-611).

T. II (449 p.) : Livre III. Antiquité. Musique des Egyptiens et des Hébreux (leurs instruments surtout).

T. III : (Atlas) : 36 p. (33 ex. mus.) + 28 planches (instruments et danse surtout).

Les tomes I et II ont été réimprimés par Georg Olms, Hildesheim, en 1978.]

A15 Miscellanées musicales. Comptoir des Imprimeurs Unis, 1844. IV-526 p. Réimpr. Arnaldo Forni, Bologne, 1970 (Bononiensis Musicae Bibliotheca Sez. III. n. 84).

[Contenu. 1. P. 1-50 : " Notice sur (la vie et les ouvrages de) Joseph Haydn ". Remaniement de la notice "fournie à l' Encyclopédie des gens du monde, tome IX, p. 535" (Avertissement, p. 4), notice inspirée de ? Carpani, Le Haydine, ovvero Lettere sulla vita e le opère del cele bre maestro Giuseppe Haydn, Milan, 1812 ; 2e éd. Padoue, 1823 ; traduction française "avec quelques interpolations et donné comme ouvrage original, sous le pseudonyme Louis-Alexandre-César Bambet, et avec ce titre : Lettres écrites de Vienne en Autriche sur le célèbre compositeur Joseph Haydn, Paris, 1814, in-8. La même traduction reparut sans nom d'auteur, sous le titre Vies de Haydn, de Mozart et de Métastase, Paris, 1817 [...] le plagiat était tellement impudent, que l'on a vraiment peine à croire qu'il ait été commis avec autant de maladresse. On sait maintenant que l'auteur de ce crime littéraire était Louis-Alexandre-César Beyle, consul de France à Trieste et depuis à Civita-Vecchia" (p. 3-4) – autrement dit, Stendhal ! – 2. P. 51-70 : " De la Chanson, considérée sous le seul rapport musical, lu à la séance publique de la Société libre des Beaux-Arts, le 10 mai 1840 ". – 3. P. 71-94 : " Rapport fait à la Société libre des Beaux-Arts, au sujet d'un Aperçu historique sur l'état de la musique à Strasbourg pendant les cinquante dernières années, par M. Conrad Berg ". Ancien élève du Conservatoire de Paris et professeur de piano à Strasbourg, Berg est l'auteur d'un "Projet de méthode rationnelle de musique appliquée au piano." – 4. P. 95-150 : "Notice sur Martin, Garat, Lays [p. 98 : "Etude musicale sur Garat, Lays et Martin"], et sur la réforme du chant français, commencée à la fin du siècle dernier par ces trois artistes ". Sur le chanteur et comédien Blaise Martin : cf. l'art. de la RGMP IV/47 (19 nov. 1837), p. 496-501, reproduit dans les Annales de la Société libre des Beaux-Arts de 1841 "avec beaucoup de corrections" (Avertissement, p. 96). – 5. P. 151-168 : " Sur les danses et jeux en usage dans l'antique Egypte, lu à la séance publique de la Société libre des Beaux-Arts, le 8 mai 1842 ", repris dans l' Histoire générale de la musique et de la danse [A14], tome II, p. ?. – 6. P. 169-251: " Notices sur Jacques Tritto, Vincent Bellini et Nicolas Zingarelli ". Tritto : p. 173-185 (début 1841), cf. A11. Bellini : cf. RGMP V/19 (13 mai 1838), 193-197 ; traduction de "mon ami et mon confrère à l'Académie des Beaux-Arts de Florence", M. Louis Picchianti, Florence, 1841, "version italienne complète et rectifiée d'après les corrections manuscrites que je lui avais communiquées" (Avertissement, p. 171). Zingarelli : cf. A8. – 7. P. 253-318 : " Idée générale de la musique ", révision de l'art. " Musique " paru dans l' Encyclopédie des Gens du Monde. – 8. P. 319-373 : " Notice sur la vie et les ouvrages de Stanislas Mattei " . Notice ébauchée (en italien) à Bologne, dans les premiers mois de 1839, puis publiée à Paris la même année (Avertissement, p. 321 ; cf. RGMP VI/43-44 (1839), 340-343 et 349-351). L'Appendice III contient une " Notice sur Joseph Pilotti" (p. 365-367) et l'Appendice IV, un " Article inédit, écrit en 1839, pour un journal de Bologne " (p. 367-373), intitulé "Riflessioni intorno la Scuola musicale di Bologna, e l'importanza della scelta de' professori nel Liceo Musicale", pour hâter le choix d'un successeur à Pilotti, professeur de contrepoint au Liceo Musicale ; article communiqué à un journal de Bologne mais interdit par la censure d'un membre du Conseil communal (p. 368)... ; cf. A9. – 9. P. 375-389 : " De la mode en musique ". "Ce fragment, écrit à Naples à la fin de 1828, est extrait et abrégé d'un ouvrage considérable dont quelques fragments ont paru dans divers journaux" (Avertissement, p. 376). – 10. P. 391-462 : " Notice sur Bocquillon-Wilhelm ". Cf. A16. – 11. P. 463-475 : " Physiologie et physionomie de la voie humaine selon la doctrine des Anciens " ; cf. RGMP XIV/29 (18 juillet 1847), 237-238. – 12. I. " Précis sur la vie et les ouvrages de Jean Pierluigi de Palestrina " (p. 479-498) - II. " Avis sur l'exécution de la musique palestrinienne " (p. 499-504) ; cf. A21. - III. " Notice sur Joseph Baini " (p. 505-523). Cf. A17.

A16 Notice sur Bocquillon-Wilhelm ... écrite en mai 1842. Comptoir des Imprimeurs Unis, 1844 [1845?], 70 p.

[Tiré à part des Miscellanées (1844), p. 391-462 [A15]. Communication présentée à la Société libre des beaux-arts de Paris, séances des 4 et 18 octobre 1842 (cf. les Annales de la Société, t. XII, 1845, p. 212-270, Imprimerie de Ducessois) et parue dans le journal l' Artiste. – P. 63-66 : Appendice. Souvenirs d'enfance de 1793 à 1795, écrits par Boquillon en septembre 1835 et septembre 1836 respectivement. Guillaume-Louis Bocquillon, dit Boquillon-Wilhelm, 1781-1842, célèbre professeur de solfège parisien.]

A17 Notice sur Joseph Baini écrivain musical et compositeur, Imprimerie de Ducessois, s.d. [1845], 20 p.

[Notice parue d'abord dans la RGMP XI/27-28 (7-14 juillet 1844), 227-229 ; 235-237. Texte reproduit dans les Miscellanées (1844), 505-523 [A15], et dans la revue Le Plain-Chant 1, 2, 3 (1861). Cf. aussi Dipth. p. 17-60 (Notice) et les nos 3, 4, 7, 8, 11, 17, 24, 57, 59, 60, 64 à 66, 82, 91, 96, 100, ainsi que Nacqfr 271 et 272 : oeuvres musicales de Baini conservées par La Fage. Giuseppe Baini (1775-184?), biographe de Palestrina et maître italien de La Fage.]

A18 " Nouvelles observations physiologiques sur la voix humaine ", Rennes, H. Vatar, 1856. [Extrait de la Revue de musique ancienne et moderne, 1856, p. 753 ; cf. aussi RGMP XIV/29 (1844), 237-238.]

A19 * Quinze visites musicales à l'Exposition universelle de 1855 par ... suivies d'une Post-exposition [p. 166-188], de la liste des exposants [p. 201-217, classée par pays] et de celle des récompenses [p. 219-225], et d'un Rapport sur l'orgue de Saint-Eugène, Tardif, 1856, viij-232 p.

Contenu détaillé : cf. ?

A20 La musique moderne attaquée par un évêque et défendue par un roi. Typographie Charles de Mourgues Frères, 1859. 15 p.

[Extrait de La Maîtrise. A propos de la Difesa della musica moderna contro la falsa opinione del Vescovo Cirillo Franco tradotta di spagnuolo in italiano, opuscule acheté à Rome, fin 1858, par La Fage. L'évêque Cirillo Franco, "commandeur et administrateur du grand hopital de S. Spirito in Sassia" (p. 6), méprisait la musique "moderne" – celle du siècle de Palestrina ! (Il souhaitait, entre autres choses, le rétablissement des modes grecs dans la composition musicale.) Le "défenseur de la musique moderne" est le roi Jean IV du Portugal (1604-1640-1656).]

A21 Précis sur la vie et les ouvrages de Palestrina. Saint-Germain-en-Laye, Imprimerie de L. Toinon, 1862. 8 p.

[Compte rendu des Memorie storico-critiche della vita e delle opere di Giovanni Pierluigi da Palestrina compilés par Baini (Rome, 1828, 2 vol. ; réimpr. G. Olms, Hildesheim, 197?) et paru dans la Revue Musicale de Fétis, VI/14 à 20 (1829), puis repris dans les Miscellanées de 1844, p. 479-504 [A15].

P. 7-8 : "Avis sur l'exécution de la musique palestrinienne." -- La Fage vouait, à travers son maître Baini, une admiration sans borne à Palestrina, "le plus grave, le plus sévère, le plus religieux, le plus sublime des compositeurs dans le genre d'église" ( De la reproduction ... (1853), p. 5.]

IV. Plain-chant (A22-A30)

A2 2 Méthode de plain-chant, par Léonard Poisson, nouvelle édition publiée et annotée par J. Adrien de La Fage. in-8. 1834 ?

A23 De la Reproduction des livres de plain-chant romain, Blanchet, 1853, 160 p.

["Au lecteur" (p. 3-6) daté de "Paris, 2 décembre 1852" (p. 6). "Ceci est oeuvre d'artiste, non de savant" (p. 3). "Ce n'est pas seulement ici un livre d'exposition, c'est encore un livre de polémique, quoique je n'aie pas grand goût pour ce dernier genre ; mais comment faire ?" (p. 4). Revue chronologique des diverses tentatives de réforme des livres de chant grégorien en 70 sections ; au passage : Guido d'Arezzo (VI-VII, p. 11-15), s. Bernard et le chant cistercien (VIII-X, p. 15-18), Palestrina (XIV-XVII, p.23-30), Danjou (XXI-XXIV, p. 38-45). La Fage, qui ne manque pas de souligner l'incompétence musicale et musicologique de beaucoup de ses contemporains, n'accorde pas "la moindre apparence de probabilité" à l'antiphonaire "authentique de Saint Grégoire" découvert par le jésuite Louis Lambillotte, qu'il estime du XIIe siècle (XXI, p. 38). Section XXII (p. 39-42) : remarques sur le "Tonaire ou Tonarion" de Montpellier et son contenu (Faculté de médecine, H. 159; Paléographie Musicale VII-VIII) : "cette copie fac-similée [Paris, BnF lat. 8881] avec le plus grand soin et la plus scrupuleuse exactitude, est due à M. Théodore Nisard, l'un des musicistes de nos jours qui connaissent le mieux l'art musical du Moyen Age. C'est un véritable chef-d'oeuvre de calligraphie, qui évite le voyage de Montpellier à quiconque en voudra prendre connaissance" (p. 42 n. 1).]

A24 Lettre écrite à l'occasion d'un Mémoire de M. l'abbé Céleste Alix sur le chant romain en France, Blanchet, 1853. 16 p.

[Dédicace (p. 3) : "A M. l'abbé *** Organiste et professeur de Philosophie au séminaire de ....", qui lui demandait son avis sur ce Mémoire rempli d'erreurs historiques et artistiques. L'ironie mordante de La Fage, qui ne dédaigne pas le diasyrme, est ici à son meilleur : "Comme écrivain, M. Alix paraît appartenir à l'école de Châteaubriand ; il emploie fréquemment ces grands mots et ces phrases à effet qui parfois ne disent pas grand'chose, mais qui, en laissant l'intelligence vide et le jugement incertain, ont l'avantage de bien remplir la bouche de qui les débite et l'oreille de qui les écoute ; article qui de nos jours ne doit jamais être négligé" (p. 3).]

A25 " Prise à partie de M. l'abbé Tesson, dans la question des nouveaux livres de plain-chant romain ", Rennes, J. M. Vatar, s. d. [1856?]

[Extrait de la Revue de musique ancienne et moderne, no ?.]

A26 Cours complet de plain-chant ou Nouveau traité méthodique et raisonné du chant liturgique de l'Eglise latine à l'usage de tous les diocèses, Gaume Frères [Imprimerie : Chez Bonaventure et Ducessois], 1855-1856. XVI-872 p. ; 531 ex. mus.

[Avant-propos : plan, méthode et innovations du Cours (p. I-XV) ; Introduction (p. 1-3, §§ 1-7). Première Partie : Théorie, notation et exécution du plain-chant (p. 4-168 , §§ 8-244 ; 37 chap.). Seconde Partie : Application, usage et composition du plain-chant (p. 169-524 ; §§ 245-650 ; 15 chap.). Appendice (1856) : p. 525-872, §§ 651-817, 7 Articles (art. III-IV: De l'accompagnement du plain-chant, p. 580-626, §§ 684-722 ; art. V : De l'enseignement du plain-chant, p. 630-633, §§ 723-728 (principes pédagogiques) ; art. VI : Précis sur l'histoire du plain-chant, p. 633-740, §§ 729-811. Cet article se détaille ainsi : Division historique : "Cinq époques ou périodes principales." 1. Depuis Jésus-Christ jusqu'à Constantin, 1-300, "le plain-chant dans les langes"; 2. Depuis le IVe s. jusqu'à Saint Grégoire, 300-600, "enfance et adolescence du plain-chant" ; 3. Depuis Saint Grégoire jusqu'à Guido d'Arezzo, 600-1000 : "constitution définitive du plain-chant" ; 4. Depuis Guido jusqu'à la constitution de la musique figurée, 1000-1400 : "diffusion du plain-chant" ; 5. Depuis la fixation de la musique mesurée jusqu'aux révolutions françaises, 1400-1800 : "décadence du plain-chant". - Art. VII: Bibliographie du plain-chant, p. 740-768, §§ 812-824 : manuscrits et imprimés dans l'ordre chronologique, de 1474 à 1855 (no 1-137, p. 744-754, § 817) ; littérature du plain-chant divisée en 5 classes, de 1488 à 1856 (no 138-282, p. 755-765, § 819). P. 772-781 : corrections et additions ; p. 782-808 : table alphabétique et analytique des matières ; p. 809-872 : 531 ex. mus. empruntés à divers auteurs, dont "Adrien".Cf. aussi Nacqfr. 257 (1860).]

A27 Nouveau Traité de Plain-Chant Romain, à l'usage de tous les diocèses, E. Repos, 1859. IV-124 p.

A28 Routine pour accompagner le plain-chant ou Moyen prompt et facile d'harmoniser à première vue le plain-chant pris pour basse, sans avoir étudié l'harmonie et sans le secours d'un maître, à l'usage de tous les diocèses. Chez Régnier-Canaux, 1858 ; 2e éd. 1860, revue et corrigée. 203p.

[Dédicace : "A M. l'abbé Clergeau chanoine de Sens, ardent propagateur de l'orgue dans les églises et chapelles de France" (p. 4). L'Avertissement de la 1re éd. est daté du 30 juin 1858; celui de la 2e, du 30 novembre 1859 et comporte l'ajout de 14 lignes, à la fin de la p. 10, pour signaler les "fautes très-graves et très-nombreuses" dans le texte et, surtout dans les exemples musicaux de la 1re éd. dont les épreuves n'avaient pas été corrigées par l'auteur. "... mon livre est écrit pour ceux qui en harmonie ne savent rien et sont privés des moyens de l'apprendre" (Avertissement, p. 5). XII articles.]

A29 Tableaux de plain-chant romain composés d'une suite d'exercices, destinés à mettre les élèves en état d'arriver à la parfaite exécution du chant de l'Église, E. Repos, 1861, 16 p.

A30 " Adresse à nosseigneurs les archevêques et évêques ", in Congrès pour la restauration du plain-chant et de la musique d'église tenu à Paris, du 27 novembre au 1er décembre 1860, au siège de la Société d'encouragement, Paris, 1862.

[Adresse liminaire datée de "Paris, 15 février 1862". Adresse aux évêques ainsi signée : "Fait à Paris, en séance, le 30 novembre 1860. Les membres du bureau : L'abbé Victor Pelletier, Chanoine de l'Eglise d'Orléans, Président ; A. de La Fage, F. Benoist, J. D'Ortigue, Vice-présidents ; A. Rebutaux, Secrétaire général ; F. Colla, Trésorier."

11 résolutions "unanimes". Au nombre des participants célèbres : Gevaert, l'éditeur Heugel, Marmontel, Saint-Saëns, A.-J.-H. Vincent (p. 19-21).

V. Organologie (A31-A34)

A31 Orgue de l'église royale de Saint-Denis construit par MM. Cavaillé-Coll, père et fils, facteurs d'orgues du Roi. Rapport fait à la Société libre des Beaux-Arts par...Comptoir des Imprimeurs-Unis ; Simon Richault, 1845, 96 p. ; planche de l'orgue.

[Rapport paru d'abord dans le t. XIV des Annales de la Société des Beaux-Arts. Une 2e éd., légèrement retouchée quant au style et au fond (p. 47 : note de 15 lignes ajoutée ; p. 90 [91 de la 2e éd.], suppression de la note 1, quelque peu ironique : " Les facteurs d'orgue avaient par une conséquence nécessaire, le droit de porter l'épée. On sait au reste qu'ils partageaient ce privilège avec les perruquiers. ") fut publiée en 1846. La mise en page de cette 2e éd. est décalée de quelques lignes par rapport à la 1re, mais la pagination originale est conservée. P. 5-6 : "Société Libre des Beaux-Arts. Extrait du Registre des procès-verbaux, séance du 7 mai 1844 : Médaille d'argent, "sa plus forte récompense", à M. Alexandre Cavaillé-Coll pour les perfectionnements introduits par lui dans la facture des orgues, et particulièrement dans celui de l'église royale de Saint-Denis." - Section I. "Description abrégée de l'orgue" (p. 9-29). Section II. "Précis sur l'histoire de l'orgue" (p. 29-55). Section III. "Orgue de Saint-Denis" (p. 55-93). Table analytique (p. 94-96)

A32 Orgue de Saint-Eustache ; sa reconstruction. Emploi des produits de la loterie tirée à cette occasion; Lettre adressée à M. Eugène Süe. Comptoir des Imprimeurs-Unis, 1845. 16 p.

["J. Adrien de La Fage, Professeur de Musique ; A M. Eugène Süe, Homme de Lettres." (P. 3). La Fage réagit à la note insérée par Süe dans le Constitutionnel du 18 mai 1845 approuvant la recommandation de l'archevêque de Paris au curé de Saint-Eustache, l'une des plus pauvres de Paris, de "donner une destination noblement utile, généreuse et charitable, à la somme énorme [250 000 francs] provenant de cette lotterie [ sic] (p. 4). "Nous pensons comme eux que les bénédictions des familles secourues par cette intelligente aumône seront pour Dieu un concert plus agréable que les sons d'une serinette colossale, coutât-elle 250,000 fr." (p. 5). Dans sa réplique, La Fage se révèle un dialecticien redoutable : à quoi bon, dit-il, peintures et sculptures dans les temples, "chapiteaux des colonnes et des pilastres, les moulures, les dorures des autels ? à quoi bon les aubes de mousseline garnies de fines dentelles ? pourquoi les chapes et chasubles brochées d'or et d'argent ?" quand des calices d'étain, des patènes de plomb ou des ostensoirs de fer-blanc suffiraient largement ? pourquoi une église plutôt qu'une halle au drap ?... (p. 10-11; le quartier de Saint-Eustache, dont l'orgue avait été détruit par le feu, était un quartier ouvrier abritant entre autres une halle au drap...]

A33 Orgue de la paroisse Saint-Eugène, à Paris. Rapport fait par M. Adrien de La Fage au nom d'un jury composé de MM. Dietsch, Fétis, A. de La Fage, Niedermayer et d'Ortigues. H. Plon, 1856. 8 p.

[Orgue construit par Merklin, Schütze & Cie et présenté à l'Exposition universelle de 1855. Avec gravure de la façade de l'orgue ainsi que son plan.]

A34 " Composition des jeux du grand orgue de l'église Ste Clotilde construit par A. Cavaillé-Coll et inauguré le Lundi, 19 Décembre 1859. " [Notes ms. Rés. 1939 (11).]

VI. Bibliographie (A35-A-39)

A35 " Bibliografia. Intorno all' Histoire générale de la musique et de la danse par ... Première livraison, Paris, 1844. Vol. 2. Cenni critici di Luigi Picchianti (Estratto dalla Gazetta Musicale di Milano). Milan, G Ricordi, 1845, 10 p.

A36 Extraits du catalogue critique et raisonné d'une petite bibliothèque musicale. Rennes, De l'Imprimerie de H. Vatar [Chez Tardif], 1857. 120 p. + 40 p. de musique (16 pièces de musique polyphonique : canons, motets). "Tiré à cent exemplaires". [Paru d'abord sous forme de 3 articles dans la Revue de musique ancienne et moderne de Th. Nisard. Bibliographie annotée (parfois très longuement : p. 95-115, no XCIX. A. Gabrieli, 2e Livre de madrigaux à 6 voix, Venise, A. Gardano, 1580) de 99 éditions des XVIe et XVIIe s. de musique profane et religieuse de la bibliothèque personnelle de La Fage. P. 117-120 : "Table des compositeurs, musicistes, écrivains, éditeurs et imprimeurs cités."]

A37 " Gradus ad Parnassum ", in Bibliographie musicale I/6 (1872), 113-114. [Sur Fux].

A38 " Notices bibliographiques de musique pratique. Lafage " [Rés. 1939 (19) ; cf. Nacqfr 261, 693 fol. ; 262, 335 fol. ; 269 (assemblé en 1848) et 270 (de 1859), 355 p.]

A39 Catalogue de la bibliothèque musicale de feu M. J. Adrien de La Fage [...] Traités généraux et spéciaux . Histoire ; Biographie ; Oeuvres de musique pratique ... Partitions, etc. Liturgie et plain chant; Ouvrages sur l'art dramatique et le théâtre, etc. Paris, L. Potier, 1862. IV-200 p.
[Catalogue établi par les soins de ...?]

VII. Polémique (A40)

A40 " Lettre à Monsieur le Directeur du journal Le Correspondant ", Bonaventure et Ducessois, 30 novembre 1854 (p. 4), 4 p.
[A propos d'un article de A.-J.-H. Vincent, " Quelques mots sur la musique et la poésie anciennes", publié dans le Correspondant du 25 septembre 1854.]

VIII. Littérature (A41-A43)

A41 Pierre Bassi ou le Danger des secondes noces. Imprimerie de Dubuisson, 1855. 7 p. [Sur les tribulations matrimoniales d'Animuccia et de Pietro Bassi. " ... les femmes savent d'ordinaire si bien arranger les choses et mentent avec une si merveilleuse lucidité, qu'elles arrivent presque toujours à faire croire ce qu'elles veulent sur le compte de leur mari " (p. 2).]

A42 La première orange sanguine, Imprimerie Bonaventure et Ducessois, 1854, 39 p. [Dédicace : "A Lilie. Tout en elle" (p. 5). "Tiré à trente exemplaires" (p. 6). Jolie nouvelle inspirée par une légende algérienne, qui mériterait une réimpression.]

A43 Hiéron ou Le Tyrannique. Notes de La Fage [Rés. 1939 (1) ]" MS. d'une comédie satirique à la manière antique, préface et notes ", 135 p. [Rés. 1939 (2)]

IX. Notes et documents divers

"Calendrier musical . Octobre 1839." Rés. 1939 (8). Dates de compositeurs. Dépouillement du Journal des Débats pour les années 1814, 31 mai 1801, 1807.

"Cours de M. Adrien la Fage. 2e leçon, 31 janvier [18??] " [51 pages ms. ; Rés. 1939 (3).]

Lemmens [dossier renfermant des notes, brouillons de lettres, programmes. Papiers. Rés. 1939 (10)].

" Notes [bibliographiques] diverses ". Rés. 1939 (12) mss

" Notes biographiques* par Ad. de La Fage " [*Peut-être dans la dernière liasse de plus de 55 feuillets mss ; mais peut-être faut-il lire "bibliographiques". Liasse de notes et documents mss. Rés 1939 (16). Parmi eux :

" No 7 Mss. Article imprimé dans la Gazette musicale : "Sur quelques points de détail relatifs à l'emploi de l'orgue dans les églises", 6 feuillets ; "De la Vie et des Ouvrages de Jean Pierluigi de Palestrina", 32 feuillets n. p., texte à droite, notes à gauche ; "Liste des Ouvrages de Jean Pierluigi de Palestrina disposés dans l'ordre chronologique de leur publication", 3 p. (n. p.) ; "Sur la Chapelle Sixtine notes de A. de La Fage" (ms. du 3e article paru dans ??) ; "Revue critique. Grande Fantaisie de Concert pour Piano et Melodium ou orgue expressif sur des motifs de Robin des bois de C. M. de Weber par A. Lefebure-Wely organiste de la Madeleine. Chez Regnier-Canaux" (8 feuillets écrits au recto seul.) ; "Revue critique. I Archives musicales recueillies et publiées par F. Delsarte et Pièces de clavecin en concert avec un violon et un violoncelle par Rameau publiées en 1712. 1re livraison" (8 feuillets recto) ; "De la danse à la fin du XVe siècle" (12 feuillets) ; "Bibliographie musicale" (4 feuillets) ; "Revue critique" (9 feuillets) ; "L'Acoustique nouvelle ou Essai d'application d'une méthode philosophique aux questions élevées de l'Acoustique, de la Musique et de la Composition musicale par Louis Lucas, auteur de la Chimie nouvelle" (6 feuillets) ; "Manuscrits musicale d'un chartreux (Premier article)" (10 feuillets) ; "Banquet de Hierophon (?) Traduction nouvelle", 1 p.

"Notes de La Fage. Concours de chant. (Manuel des sociétés orphéoniques) " [Rés. 1939 (17)]

"Notes sur le Plain Chant " [Rés. 1939 (5, 6, 7)]

"Notes sur Rome, Milan, Venise, Turin, Naples ... " [Rés. 1939 (14). Liasse de notes manuscrites d'une écriture très petite.]

"Notes sur une petite bibliothèque ". 259 feuillets oblongs, ms. Dans une autre chemise : " Quelques Notes pouvant se rapporter à la Diphtérographie à la petite Bibliothèque de notes diverses - Presque toutes insignifiantes " [Rés. 1939 (18)]

"Notice pour une petite collection de Musique Sacrée conservée à Rome dans l'Eglise de .... Précédée d'un Discours dur les collections musicales des anciennes églises et accompagnée de notes et renseignements divers. Par ... " [Rés, 1939 (15)]

"Notices bibliographiques de musique pratique. Lafage " [Rés. 1939 (19)]

"Rapport sur le nouvel orgue construit pour l'église paroissiale de Saint-Louis d'Antiq [?] Par M. Aristide Cavaillé-Coll.Présenté à M. le Curé et a MM. les membres de la Fabrique par ... Au nom d'un comssion composée de MM. Cavaillé, Clement (Felix), La Fage (Adrien de), Lipajoux, Niedermeyer, d'Ortigue. " n. p. (6 feuillets). Daté de Paris 19 juillet 1858. [Rés. 1939 (11)]

"Titres de quelques livres de plain-chant qui se trouvent à Tours. " [Rés. 1939 (13)] Notes mss.

"Traduction d'une pièce par ? [sic] La Fage " [Pièce en 4 actes, sans titre.195 feuillets ms. de formats divers, écrits sur un seul côté. Rés. 1939 (2).

 

X Dépouillement des articles parus dans la Revue et Gazette Musicale de Paris

(à venir)

 Série Musique

I. Compositions religieuses(B1-B52)

B1 Alma Redemptoris mater. Depuis l'Avent jusqu'à la Purification. Pour deux Tenors ou deux Sopranos et Basse, avec accompagnement d'Orgue. Régnier-Canaux [1854 ?] (R. C. 1696.), 4 p. Second livre de Motets No 14.

B2 Alma Redemptoris mater. Antienne à la Sainte Vierge. Pour Choeur et Solo de Contralte avec accompagnement d'Orgue, Régnier-Canaux, 1855 (R. C. 527.), 9 p. Second livre de Motets No 23.
[Autre éd. : Bruxelles, Schott, s. d. [1855?], 3 p. (coll. Répertoire de musique d'église, 16).[TTB, avec accompagnement d'orgue.].

B3 Ave Maria. Motet (très facile) à la Sainte Vierge. Pour troix voix égales ou deux Sopranes et Basses, avec accompagnement d'Orgue, Régnier-Canaux (1855?) (R. C. 94.), 4 p. Second livre de Motets No 21.

B4 Ave Regina Coelorum. Depuis la Purification jusqu'à Pâques. Pour deux Tenors ou deux Sopranes et Basse, avec accompagnement d'Orgue, Régnier-Canaux (1854?) (R. C. 1697.), 3 p. Second livre de Motets No 15.
[Autre éd. : Bruxelles, Schott, s. d. [1855?], 3 p. (coll. Répertoire de musique d'église, 15). [TTB, avec accompagnement d'orgue.]

B4/2 Depuis l'Avent jusqu'à la Purification pour 2 ténors ou 2 sopranos et basse, avec accompagnement d'orgue, Régnier-Canaux, 1854.

B5 Ave Regina pour deux ténors et basse avec accompagnement d'orgue, in L'Illustration musicale de 1863, p. 2-3.

B6 Ave verum. Motet au Saint Sacrement. Pour Contralte ou Baryton, avec accompagnement d'Orgue, Régnier-Canaux (1855?) (R. C. 146.), 3 p. Second livre de Motets No 26.

B7 Ave verum Corpus. Motet au Saint Sacrement. Pour Soprane ou Tenor, avec accompagnement d'Orgue, Régnier-Canaux [1846 ?] (R. C. 1727.), 2 p. Second livre de Motets No 20.

B8 Ave verum Corpus. Motet (très facile) au Saint Sacrement. Pour Basse Solo, avec accompagnement d'Orgue, Régnier-Canaux (1864?) (R. C. 86.), 3 p. Second livre de Motets No 24.

B9 Ave verum. Motet au T.St. Sacrement pour 3 Voix égales [...] avec accompagnement d'orgue à volonté, 1860 [in La Chapelle, vol. I, p. 28-30 (no 10 ; en Fa) ; cf. D4.)

B10 Beati omnes con tutti gli istrumenti, coro e solo di basso, composto dal maestro Adriano de La Fage. 21 p., ms. (+ parties séparées).
Beati omnes. Andante a basso solo, soprano-tenor. [parties]

B11 Cantique d'Ezéchias à quatre parties. Paroles de Jean-Baptiste Rousseau, 1848. Ms. autographe, 4 fol. (p. 153-156).

B12 Cantiques français à plusieurs voix. Ms. autographe, 17 fol.

Recueil de cantiques français. (Paginé p. 21 à 44, puis 49 à 52 ; format oblong.)

No 10. La Passion (p. 22-23). No 11 : La Vierge à la Croix (p. 24-25). No 12 : Au Sacré-Coeur (p. 26-27). No 13 : Préparation à la Mort (p. 28-29). No 13bis : Autre rythme (p. 30-31). No 14 : Le Pécheur Converti (p. 32-33). No 15 : à Marie (p. 34-35). No 16 : A l'Ange gardien (p. 36-37). No 17 : Fuite du Monde (p. 38-39) . No 18 : Naissance de Marie (p. 40-41). No 19 : Venez à l'autel (p. 42-43). No 20 : Folie des Hommes [ biffé] Humains. No 14 [sic] : Hymne à la providence (p. 50-51). No 39 : Dieu annoncé par ses oeuvres ("1836 revu en avril 1843").

B13 * Cantiques Religieux et Moraux Mis en Musique Par . . .Chez Paul, Editeur de Musique, Galerie de l'Odéon No 14 Propriété de l'Auteur. s. d. [1826-1828 ?], VIII-144 p.

[Dédicace, p. III : "A Mes Elèves". 39 pièces. Ouvrage publié en (6?) livraisons. Contient "11 Motets ou morceaux composés sur des paroles latines ; 20 Cantiques religieux, la plupart avec couplets ; enfin 8 Cantiques moraux sur divers sujets et dans des genres différens "(p. VI). ] Cf. no 9.

B13/2 25 Cantiques religieux à trois voix égales avec Accompagnement de Piano ou Orgue ad libitum ... 1er Livre de Cantiques 2e éd., S. Richault, s. d. (11,803. R.), 92 p.

[1re éd. publiée sous le titre de Cantiques religieux et moraux ("Avis sur cette nouvelle édition", p. 1-2: "Dans la nouvelle édition du Livre Premier, des trente-neuf morceaux qui composaient le Recueil dix-sept seulement sont reproduits ici, les autres étaient des Motets ou des Cantiques moraux qui ne pouvaient faire partie de cette nouvelle édition n'offrant, comme son titre l'indique, que des Cantiques Religieux. Les sept Cantiques qui complètent le nombre de vingt-cinq n'ont jamais été publiés. L'ancien Recueil différait encore de celui-ci en ce que les morceaux y contenus n'avaient pour accompagnement qu'une basse continue" (p. 2).]

B13/3 * 25 Cantiques religieux à trois voix égales, avec Accompagnement de piano ou orgue ad libitum. Composés par . . .Second Livre de Cantiques. S. Richault, s. d. (11,808. R.) (Imprimerie Langlet, 18, rue Cadet.)
[= 1re éd. D6519. Dédicace : "à Son Ami, Stéfano Nicou-Choron."].

B13/4 *25 Cantiques religieux à trois voix égales avec Accompagnement de Piano ou Orgue ad libitum Composés par ... Second Livre de Cantiques, S. Richault, s. d. (11,862. R.), 80 p. ("Imprimerie Langlet, 18, rue Cadet.").

B14 *Trente-trois Cantiques pour le Mois de Marie à trois voix égales ou à quatre voix avec Accompagnement de Piano ou Orgue ad libitum Composés par ... Quatrième livre des cantiques. Chez Régnier-Canaux (R. C. 1837) s. d. [1855-1856 ? 1re partie, 56 p., 15 pièces + 8 p.: "Partie ajoutée pour le Tenor" ; 2e partie : no 16 à 33, p. 57-126. Dédicace : "A Son Ami Edmond Duval (d'Enghien)".]

B15 Cent Chansons Morales Mises en Musique par ..., Nicou-Choron et Canaux, s. d., 28 p. [22 chansons à 2 voix ; avant 1834.] Cf. no 4.

B15a Cent chansons morales à deux voix, à l'usage des écoles, Nicou-Choron & Canaux, 1re livraison, 3 fr. [1837-1841?] [Ce recueil, convenable aux écoles de tous les degrés, formera cinq livraisons " ( Séméiologie, p. 152).] B16 Coeli enarrant Gloriam Dei. Motet de tous les temps. Pour deux Tenors ou deux Sopranes et Basse, avec accompagnement d'Orgue, Régnier-Canaux, 1855 (R. C. 82.), 9 p. Second livre de Motets No 19. [Vm7. 69.477]

B17 Confirma hoc. Motet a 4. 5 p. [et orgue, 4 p.], ms.

B18 De profundis a otto voci, ms. [dédié à la mémoire de J.-L. Perne, 1836.]

B19 Domine, Salvum fac regem, prière pour le roi à une, deux ou trois parties, à l'usage des écoles primaires, suivie d'un O Salutaris, Charleville, Lhuyer; Paris, Masson, 1836.

B20 * Ecce panis. Motet au T St. Sacrement à 3 Voix égales par Adrien de La Fage, in La Chapelle, Journal de musique vocale et religieusesous la direction de E. Juvin. Une livraison de 8 pages in-4° par mois, soit par an environ 30 Motets à 1, 2 et 3 voix égales avec Accompagnement d'orgue facile, composé ou revu et doigté par L. F. A. Frelon / Avec le concours des meilleurs Compositeurs contemporains, et donnant des Transcriptions ou Réductions des Oeuvres les plus célèbres des Grands Maîtres, Paris, Aux bureaux de L'Orgue et de La Chapelle, 1re Année, 1859, p. 13-16, n° 6 [en ]. Cf. D4.

B21 [Messe à 3 voix], in* La Voix du Sanctuaire ou Recueil de Messes, Antiennes et Motets pour Voix Egales I (Soissons, Lithographie et Autographie de Fossé Darcosse, 1868), p. 22-36. [N° 5 : Messe de Adrien de la Fage. Kyrie ( Fa maj.), Christe ( fa min.), Gloria ( Si b maj.), Sanctus ( Ut maj.), Agnus ( Fa maj.). A la fin, p. 36, en pied de page : Dieu seul!!.. 13 février 1868. AF]

B22 Messe en fa[5e messe (fol. 47v-55v) d'un recueil ms. de cinq messes à 4 voix sans accompagnement : les no 1 (fol. 1v-14), 2 (fol. 15v-22v), 4 (fol. 36v-47) de S. Webbe (en ut, ré et fa), la 3e (fol. 23-36), en sol mineur, de P. Ricci. Ms. de 55 p. Édition imprimée : Cinq Messes à deux trois ou quatre voix Avec ou sans accompagnement composées par divers auteurs et publiées par . . .Chez Mme Hentz Jouve, s. d. [1832 ?], 80 p. Cf. D8 [1re, 2e, 4e messes : S. Webbe ; 3e : Pascal Ricci (ces 4 messes publiées à Londres en 1792 d'abord. La Fage y a ajouté des parties d'alto et de ténor.). La 5e, en fa, de La Fage (p. 63-80). Extrait de l'Avis liminaire [ orthographe et ponctuation respectées] : "Nous avons fait graver ce Recueil pour l'usage de la paroisse des Missions étrangères [l'église Saint-François-Xavier], lorsque vers le milieu de l'annee 1831. Nous avons été appelé à fonder et diriger un choeur de Musique dans cette Eglise. Nous croyons les cinq Messes qu'il contient propres a être exécutées les Dimanches simples et il serait fort à désirer que l'on substituât de la Musique de ce genre à ces Plains-Chants mausade, longs, lourds, lugubres, trainans, monotones, souvent mal composés, presque toujours mal chantés et accompagnés comme ils peuvent l'être par l'instrument Visigoth, qui, sous le nom de serpent, nous offre un triste et déplorable vestige de la barbarie musicale de nos Pères." ( Avis). Samuel Webbe, 1740-1816.] ["Ces messes n'ont point été réduites mais originairement composées pour deux voix. Elles sont par elles-mêmes d'un bon effet, et acquièrent beaucoup plus de brillant par l'addition des parties qui en complètent l'harmonie. Prix 18 fr. et avec les parties ajoutées, 24 fr. Chaque messe séparée 3 fr. 50 c." ( Séméiologie, p. 152).]

B23 Missa cui titulus: Omnes sancti pour deux voix de dessus et basse sans accompagnement, 1831.

B24 Missa. Recueil ms., p. 79.

B25 Missa a cappella a quattro voci del m° G. ... Malta, Giugno 1835; ms., 34 fol.
[Messes, fragments de messes, motets et hymnes ; ms. en partie autographe, 201 fol.]

B26 Missa tertia . Requiem in anniversariis [1830 ; à 4 voix. Ms. autographe, Vm1. 293, p. 41-65.] [Vm1.292] [Messe (p. 1-47) - Fragments de musique religieuse (Credo bref, Kyrie, Gloria) - Office de la Nativité de N. S. Office de Pâque. contrepoint(s) fleuri(s) à 4, p. 123-155 - "Offices particuliers des tems de l'Avent, de la Septuagésime et du Carême", p. 159-201 (plusieurs laissées en blanc). Recueil de 201 p.]

B27 Motet court et facile à trois voix égales, composé pour l'Association de St Joseph (20 mars 1825) avec 2 violons, violoncelle et orgue. Ms. autographe, 8 p.

B28 Motets de La Fage. Ms. frç., en partie autographe, 187 fol.

B28a Recueil de Motets composés par ... Livre premier. Motets à trois parties et orgue". Ms. en partie autographe, 187 p.

B29 Choix de motets recueillis ou composés pour l'usage de l'église paroissiale de St. Etienne du Mont par Juste Adrien de LaFasge, maître de chapelle de la dite église. 1830. Tome premier. Ms. autographe, 2 vol. [T. I : 216 p. ; t. II : 134 p. ; pagination irrégulière. Oeuvres de Choron, Michael Este, Haendel, G. Lasceux, Palestrina, Perne, N. Roze, Joh.Ph. Schmidt, Abbé Vogler.]

B30 Choix de Motets à 2 dessus et basse, recueillis ou composés pour l'usage de l'église paroissiale St Xavier aux Missions étrangères, autographe, 1831, 74 p. [10 auteurs]

B31 Motets composés à diverses époques, par ..., Recueil A, terminé en 1836. Ms. autographe, 217 p.

B32 * Motetorum liber primus, Chez : l'auteur ; Nicou-Choron ; Canaux, s. d. [1833-1835?], 200 p. [Oeuvres de Barbier de Saint-Preux, Marie-Pierre Chénié, Chollet, Delaunay, P. Desvignes, H. Dumont, J.-A. Lafage, Métoyen., Perne, Poidevin, L.-A.-E. Ponchard, abbé Nicolas Roze.]

B33 *Motetorum liber primus, Hentz-Jouve, 1833. [L. 3243.1 = 1re livraison.] [72 motets parus en 8 livraisons. Extrait de la Préface :" Ce premier livre se compose des prières les plus usitées dans l'ordinaire de l'Office, de celles surtout qui se chantent habituellement aux saluts, et qui, par conséquent, sont d'un usage journalier. La musique des soixante-douze morceaux qui forment les huit livraisons du recueil, est écrite tantôt pour les quatre voix ordinaires, tantôt pour deux dessus et basse, ou pour voix égales, soit d'hommes, soit d'enfans ; il s'y rencontre de plus deux morceaux à voix seule avec accompagnement d'orgue et trois ou quatre pièces à cinq voix."J'ai tâché d'écrire le tout dans un style simple et facile, afin d'en rendre l'usage plus général. Le plus souvent je laisse prédominer la mélodie dans la partie supérieure, et je ne crains pas de dire que ceux qui manquent d'expérience, en matière de chant d'église, seront les seuls à s'en plaindre. J'ai reconnu, dès long-temps, qu'on ne pouvait trop s'appliquer à rendre l'exécution aisée: cela plaît non seulement aux exécutans, mais plus encore aux auditeurs." 5 [8?] livraisons (" 72 morceaux à une, deux, trois, quatre et cinq voix. Cet ouvrage paraît de mois en mois par livraisons de 24 à 32 pages à partir du 1er Septembre 1833. Dédicace : " Justus Adrianus De La Fage Patri Dilectissimo Et Dulci Memoriae Amantissimae Matris ". La date peut être déduite de "la perte récente" du "laborieux et excellent Choron", mort le 29 juin 1834.]

B34 Motetorum liber secundus, Nicou-Choron & Canaux, 1837, 200 p. [" Ce second livre se compose de quarante motets à une ou plusieurs parties avec accompagnement d'Orgue. Il forme sept livraisons de 30 à 36 planches chacune. Prix marqué 9 fr. " ( Séméiologie, p. 152). Édition: Paris, Régnier-Canaux, 1868: livre VI, 2e partie.]

B35 O Pastor Israel. Motet du temps de l'Avent. Pour Tenor et Choeur, avec accompagnement d'Orgue, Régnier-Canaux (1854?)( R. C. 90.), 7 p. Second livre de Motets No 25.

B36 O salutaris, motet pour Baryton solo, réduit avec accompagnement de deux serpents, composé par J. A .... Partition. Ms. autographe, 4 p.

B37 O salutaris hostia. Motet d'élévation pour quatre voix d'hommes et orgue ad libitum, in L'Illustration Musicale. Répertoire moderne des compositeurs contemporains, E. Repos, 1863, p. 1-4.

B38 O Salutaris Hostia. Motet d'élévation. Pour Soprane ou Tenor seul, avec accompagnement d'Orgue, Régnier-Canaux (1854?) (R. C. 1700.), 3 p. Second livre de Motets No 18.

B 39 Office des morts arrangé en harmonie sur le plain-chant, Chez : l'Auteur ; Nicou-Choron, 1835? [1837-1841?]. [Avis (p. 3-4) daté de Paris, 16 septembre 1836.] 108 p. ["Ce Recueil contient les Antiennes de Vêpres, les 5e, 6e et 9e Répons des Vigiles ; les différentes Messes avec les Répons des absoutes ; enfin des récits et faux bourdons pour la prose Dies irae, le Psaume De Profundis et divers Motets d'élévation ; Prix 12 fr." ( Séméiologie, p. 151).

B40 Ordinaire de l'Office divin, arrangé en harmonie sur le plain-chant par divers auteurs ; Publié par ...A Paris, Chez : l'Auteur, rue Coquenard, No 35; Nicou-Choron ; Canaux, s. d. Cf. D13.

Première partie, Matin.[1-8 ; IX-XVI ; 1-160 p.] Préambule (p. 1-8) daté de Décembre 1835. Contenu : 1 hymne au saint Esprit (p. IX-XVI d'Ad.), 6 "Messes alternées par l'Orgue" (p. 1-44), 12 "Messes sans Orgue", p. 45-156), 1 Prière à la Sainte Vierge (p. 157-158, Adrien). Les messes III (p. 18-24), VI (p. 39-44), VII (p. 45-60), X (p. 93-108), XII (p. 122-135), XIII (p. 136-140), XVII (p. 150-153) et XVIII (p. 153-156) sont de La Fage.] Seconde partie, Après-midi. [Préambule (p. 3-4), daté de Janvier 1836], 140 p. Entre les p. 138 et 139 : " Adeste. Motet a 3 Voix pour le Tems de Noël (= no XLVI. Ms., p. 139-146). Suit : Office des Morts arrangé en harmonie sur le plain-chant par ... Mêmes éditeurs. Avis (p. 3-4) daté du 16 septembre 1836. 108 p. [" Tous les morceaux qui composent cette première partie sont de moi à l'exception du Libera me, qui appartient au savant Perne " [...] La seconde partie se compose de pièces écrites en faux-bourdon, c'est à dire dans les quelles la teneur est immédiatement au dessus de la Basse : leur ensemble forme l' ordinaire de l'office des morts. " (p. 3). " Pour aujourd'hui se laisserai en repos les serpents et les serpentistes ; il faut rendre à ceux-ci cette justice qu'ils commencent à s'appercevoir que le serpent n'a jamais été et ne sera jamais un instrument propre à l'accompagnement des voix ; aussi tous ceux qui n'ont pas atteint la cinquantaine tâchent-ils d'apprendre quelqu'autre instrument : à la bonne heure. Ce que je suis bien aise de constater en ce moment, c'est que l'Orgue devient chaque jour plus en usage pour l'accompagnement de l' Office " (p. 4). Ouvrage paru d'abord en souscription et en " livraisons de 24 à 32 pages à partir du 1er Septembre 1833", "A Paris, Au dépot de l'auteur, chez Mme Hentz-Jouve ...". Environ une dizaine de livraisons, dont l'une expédiée de Naples le 8 mars 1834.

45 pièces liturgiques de Perne, Métoyen, Roze, Barbier, Cholet, Desvignes, Chénié et La Fage (no 45, 23, 3, 32, 15, 16, 39, 40, 42 à 44, 36, 28, 29, 19, 26, 17, 35, 33, 12, 13, 27, 18.][1833? = 2e éd. de l'éd. de Mme Hentz-Jouve, 1833, 2 vol. ?] [" ... le plain-chant ronflé, ruminé ; mâché, marmoté, hurlé, glapi, bavé, vomi, râlé ; jamais chanté, et, ce qui sera long-tems la honte de la France, accompagné par le serpent ! ", fin du Préambule, p. 4.] [En deux parties: la première pour le matin, 10 livraisons, 92 p.; la seconde pour l'après-midi, 8 livraisons, ii-140 p., 45 n°s, dont 25 signés "Adrien".] [1re partie (ADRIEN). III Messe des solennels mineurs a 3, p. 18-24. Veni Creator a 2 En mouvement contraire, p. 38. VI messe, des sémi-doubles a 3, en Ré, p. 39-44. VII. messe des annuels a 3, en si b, p. 45-60. (7 livraisons) 2e partie (ADRIEN): III. Ant. Redemptoris mater a 3, p. 13-16; Si b ; XII. Ant. Regina mater misericordiae a 3, p. 43-47; ut m; XIII. Ant. Salve Regina mater a 3, p. 48-50 ; Si b; XV. Prose Ave verum corpus a 3, p. 53-55 ; Ré ; XVI. Même prose a 3, p. 55-60 ; Ré ; XVII. Les trois Répons du Saint Sacrement a 3, 60-68 ; Répons A : Memoriam fecit mirabilium, Ré ; R/ B : Unus panis et unum corpus ; R/ C : Homo quidam fecit.

XXIII. Hymne D. Adorate supplex Latens Deitas a 3, p. 89-94 ; M ; XXXV Le St. jour de Pâques au salut. Prose. Alleluia O filii et filiae a 3, p. 124-131 ; si min. ; XXXVI. Au Sacré coeur de Jésus: Cor Jesu sacratissimum miserere nolis a 3, p. 132 ; XXXVII. Réponse au V. Benedicamus des Annuels : Deo dicamus gratias deo , p. 132, min. ; Autres réponses, XXXIX-XL, p. 134-135 ; XLII-XLIV, p. 136-138; a 3. Prière au très saint sacrement a 3, p. 138.

Seconde partie.- Après-midi. Mme Hentz-Jouve, 1833, 2 vol. (6 livraisons. 4 antiennes à ?

[Oeuvres de Saint-Preux, Marie-Pierre Chénié, Chollet, Delaunay, P. Desvignes, H. Dumont, La Fage, Métoyen, Perne, Poidevin, Ponchard, Nicolas Roze.]

2e éd. Régnier-Canaux, 1868 ["Sixième Livre de Motets ... Seconde partie Contenant Quinze morceaux très faciles à deux voix qui peuvent se chanter par une voix seule avec ou sans accompagnement d'orgue", 52 p.]

B41 Panis angelicus. Motet à 3 voix et orgue. Partition. Ms. autographe, 4 p. [A la p. 1 : liste des motets de l'auteur. A la p. 3 : brouillon au crayon d'un Ave Regina. A la p. 4 : brouillon.] Recueil de Motets en plain-chant à une et à plusieurs voix tirés des meilleurs auteurs : Roze, Lasceux, Imbert, etc. Revus et mis en ordre par ..., Paris, V. Masson ; Charleville, Chez Lhuyer, 1836, 80 p. [Avertissement (2 p.) daté de Paris, 1er septembre 1836.]

B42 L iber psalmorum et canticorum pluribus vocibus in contrapuncto simplici, vulgo fauxbourdon, ad usum parrochiae Sancti Francisci Xaverii apud missiones exteras. Composuit J. Adrianus de La Fage, hujus capellae magister. Ms. autographe, 60 p.

B43 Psalmi vespertini quaternis vocibus cum organo, Nicou-Choron & Canaux [1837-1841?]. [" Ce Recueil contient les Psaumes des Vêpres de toute l'année mis en musique à quatre parties, deux ténors ou deux dessus et deux basses. Ces Psaumes peuvent être chantés comme Motets " ( Séméiologie, p. 152).]

B44 Ps. L, Miserere, à 5 voix, et Introît de la messe des morts, Requiem, à 4 voix. Ms. franç., en partie autographe, 19 fol., 5 fasc. de parties séparées.

B45 Regina Coeli Laetare. Pendant le temps Pascal. Pour deux Tenors ou deux Sopranes et Basse, avec accompagnement d'Orgue, Régnier-Canaux (1854?)(R. C. 1698.), 4 p. Second livre de Motets No 16.

B46 Requiem a voci e strumenti gravi, composé et dedié à la mémoire de son ami Charles-Louis Naissant, par J. A. ..., 1827. Ms. autographe, 316 p. [+ parties séparées pour orchestre et choeur, 2 vol. ms.][Vm1. 307] [Vm1. 308] parties séparées.

B47 Salmi vespertini, 2 soprani e 2 bassi. Ms. autographe, 27 fol. [1837?]

B47a Salmi vespertini a quattro voci, due Tenori e due Bassi, di G. Adriano del Faggio. Ms. autographe, 73 fol. [+ parties séparées, 2 vol.]

B48 Salve Regina. Depuis la Trinité jusqu'à l'Avent. Pour deux Tenors ou deux Sopranes et Basse, avec accompagnement d'Orgue, Régnier-Canaux (1854?) (R. C. 1699.), 5 p. Second livre de Motets No 17.

B49 Sub tuum praesidium. Motet à la Sainte Vierge. Pour Soprane ou Tenor, avec accompa-gnement d'Orgue , Régnier-Canaux (1855?)(R. C. 76.), 4 p. Second livre de Motets No 22.

B50 Te Deum laudamus a Sette nello stile della cappella pontificia composto da Adriano de La Fage. Luglio 1846. Partition avec réduction des voix pour orgue. Ms. autographe, 31 fol.

B51 Oeuvres de musique sacrée de J. Adrien de LaFage. Messes. Tome premier. Ms. Autographe, 1826-1836, 90 p. [3 messes]

B52 Antiennes, hymnes et faux-bourdons pour Vêpres et Complies, ms., 131 fol.

II. compositions profanes (B53)

a) vocales

B53 * L'Age véritable. Duetto ou Choeur à 2 Parties. Paroles du Président Favre. Musique de J. A. ..., in Orphéon. Répertoire de Musique Vocale en choeur sans accompagnement à l'usage des jeunes élèves et des adultes composé de pièces inédites et de morceaux choisis dans les meilleurs auteurs par M. B. Wilhem ..., Paris, tome deuxième, 1842, p. 183-184 (n° 86.). Paroles :

    Quand tu voudras savoir au vrai ton âge,
    Ne me dis pas: J'ai soixante ans et plus. (bis)
    Tu compterais les jours que tu n'as plus (bis)
    Compte tes jours [bis] dès que tu seras sage.

b) instrumentales

B54 *Preludio [pour piano]. Ms. autographe, copié au net et daté : "Paris, 15 février 1859. Adrien de la Fage". 1 p. ( 15 mes. ; Allegro ; en sol ; écriture en imitation.) Ms. 12283.

III. solfèges et exercices (C1-C5)

C1 Solfèges de divers Auteurs célèbres disposés à trois parties, voix égales, par ... à l'usage des Classes de musique. Première Série formée de cinquante solfèges faciles, Canaux, s. d., 160 p.

[2e éd. : Comptoir des Imprimeurs-Unis - Madame Veuve Canaux (Imprimerie Ducessois), s. d., 160 + 200 p. Livre I : 50 solfèges, 160 p. Livre II : 40 solfèges, 200 p.]

[" Seconde série composée de quarante solfèges plus difficiles et plus étendus que ceux de la première série [...] Ces solfèges ont été adoptés dans un grand nombre d'écoles publiques et particulières. Une troisième série paraîtra en 1846 " [verso de la couverture de sa Sémeiologie.]

C2 *Choix de Solfèges et morceaux divers à plusieurs voix, d'une exécution facile. A l'usage des Collèges, Pensionnats, Communautés, Ecoles primaires, Classes de Musique &c..&c..&c. Recueillis et Composés par . . . Chez David, s. d. [1825 ?], 52 p., 81 ex. en duos (40, p. 1-20), trios (33, p. 21-44) et "quartettos" (8, p. 45-52).

C3 Solfeggi Per voce di Contralto composti da G. Adriano De Lafage, Napoli aprile 1834, in:

Oeuvres pratiques. Solfèges et fragments d'étude. Recueil A (Don no 9275). 85 fol. [Vm1.281

Contenu : (fol. 1-25v ; fol. 26-41v laissés en blanc). - "Solfeggi per Voce di Basso" (fol. 42-46; fol. 46v-48v en blanc). - Essais divers de composition, fol. 49-54 (à 3 voix), 57, 58, 60v, 61-63v (Fuga, Allo Mod.), 65-71 (exercices de contrepoint), 74-81v.

"Solfèges à 3 voix égales. A capriccio. Dieppe juillet 1832." No 1 (82rv), 2 (83rv, Lundi 16 juillet ; no 3 manque), 4 (84 ; Mercredi, 18 juillet. Allo Agitato), 5 (84v, 19 juillet 1832), 6 (85, 20 juillet 1832, Alla breve), 7 (85v. "La Marseillaise. Harmonisée à 3 voix. 20 juillet").

C4 Canoni Composti dal Maestro Adriano de La Fage. 168 p. (plusieurs laissées en blanc : p. 56-100, 161-164). P. 1-55 : 46 canons originaux.

[A partir de la p. 101 : "Canoni da diversi autori, raccolti per studio e piacere da G. Adriano de La Fage" : Albasmela, F. Anerio, Baini, Basili, A. Bendinello, Henri Berton, G. M. Bononcini, G. B. Borri, etc.", 35 compositions en tout.]

No 1 : "Roma Maggio 1849." No 7 : "Napoli 13 settembre 1849" [jusqu'au 28 sept. ?]. No 8 : "Firenze 6 febbraio 1847." No 20 : "Montecassino 15 aprile 1850." No 21 : "Roma, 27 aprile 1850." No 26 : canon dédié "Ad Martium Gastanum Carafani, Principem Colubramus, musicae et autori Carissimus" [Michel Carafa de Colobrano, 1787-1872, disciple de Cherubini et ami de Rossini, compositeur d'opéras célèbre en son temps.] No 33 : "A Niccola Benvenuti, Maestro del Duomo di Pisa. Pisa, 12 febbraio 1851." No 36 : "Paris, 25 mai 1852." No 39 : "28 juillet 1839." P. 101-154 : "Canoni di varij autori, Raccolti per studio e piacere" (166 canons). P. 165-168 : "Recueil de Contrepoints sur le plein [sic] chant, composés pour diverses églises par M. A. Delafage" (d'une autre main).

C5 Esempij di Pratica musicale, ricavati dalle opere didattiche di Andrea Ornitoparco, Gioseffo Zarlino, Orazio Ponzio, Pietro Cerone, Giov. Maria Bononcini, Zaccaria Sevo, Angelo Berardi; Messi in partitura per agevolare lo studio dei diversi generi di Contrappunto, 177 p. Ms. [Études de contrepoint]

IV. Arrangements(D1-D20)

D1 Antiquailles musicales ou Choix d'anciennes chansons françaises arrangées à quatre parties avec acc. de piano ad libitum. Livre Premier. Ms. 12282. 51 fol. ; 25 pièces.

[" A la fin de l' Essai sur la Musique de La Borde, se trouve un Recueil d'anciennes chansons françaises des XVIIème et XVIIIème siècles arrangées à quatre parties. L'harmonie [ estbiffé] en général mal disposée et incorrecte ne répond aucunement à la pureté et à la grâce de la mélodie, en sorte que l'on ne fait presque point usage de cette collection. Choron avait entrepris un travail de même genre et il a publié ainsi [ sic] pièces arrangées à quatre parties avec basse continue ; on en reproduira plusieurs dans ce nouveau Recueil qui sera divisé en Livres contenant chacun Vingt-cinq pièces. Les morceaux déjà traités par Choron et auxquels on n'aura fait qu'ajouter l'accompagnement de Piano seront indiqués comme lui appartenant; ils feront partie du Second Livre. " (p. 3)

1. Mon coeur charmé de sa chaîne (N. N.) . 2. Quand le bien aimé reviendra (de Nicolas Dalayrac dans Nina ou La folle par amour, paroles de Marjollier (?) . 3. Dedans une plaine (Ronde N. N.) . 4. Dans l'asile de l'innocence (De François Devienne dans Les Visitandines. Paroles de Picard.) 5. O ma tendre musette (Paroles de La Harpe) . 6. Il pleut bergère (Paroles de Fabre d`Églantine). 7. Au clair de la lune (Attribué à Jean Baptiste Lully). 8. Te bien aimer ô ma chère Lélie (Romance de Charles-Henri Plantade. Paroles de [vide]. 9. L'amour ma belle(Paroles du duc de La Chémoislle (?). 10. Un jour de cet automne (chanson gasconne). 11. Vous l'ordonnez je me ferai connaître (De Jean Paisiello dans Le Barbier de Séville. Paroles de Beaumarchais.) 12. L'autre jour Lisette se pâmait (Contredanse de N. N.). 13. Dans notre village (De N. N. Ronde). 14. Dans les gardes françaises (de N. N. N. b. Cet air est écrit ici tel qu'on le chante ordinairement aujourd'hui. On le trouvera plus loin tel que je l'ai trouvé dans un ancien MS.). 15. Quand la mer rouge apparut (De N. N. N. b. Cet air se chante aujourd'hui différemment il est donné ici d'après le Recueil de Ballard intitulé: [blanc]. 16. A peine au sortir de l'enfance (d'Étienne Méhul dans Joseph. Paroles d'Alex. Duval.). 17. L'autre nuit je réfléchissais (De Ducray Duménil. Paroles et Musique.). [18.] Portrait charmant. 19. Vieillard qui d'amour est épris (De Nicolas Dalayrac dans La soirée orageuse. Paroles [vide].) 20. Un jour Pierrot voyant Margot (N. N.). 21. Pauvre Jacques quand j'étais près de toi. 22. Le premier pas se fait sans qu'on y pense (De Doche dans [vide] Paroles [vide]. [23.] Je ne vous dirai pas j'aime. 24. Pour chanter un rigaudon. 25. Notre meunier chargé d'argent (De Nicolas Dalayrac dans Camille).

D2 Chants de la Messe en rit mozarabe de Tolède [10 feuillets oblongs à 6 portées de 4 lignes rouges, notées en notes blanches, carrées et losangées.

D3 Incipit Daniel Ludus [Transcription du Jeu de Daniel en rondes, sans mesure. Cahiers de 15 pages n. p. Rés. 1939 (4). Cf. RGMP XV/34 (1848), 256-259.]

D4 La Chapelle. Recueil de musique vocale et religieuse contenant 53 motets, hymnes à la Sainte-Vierge, au Saint-Sacrement et pour diverses fêtes de l'année, avec paroles latines, publiés sous la dir. de A. De La Fage. Désiré Ikelmer, 1884, 168 p. [Divisé en 3 volumes : *Vol. 1 : Ecce panis à 3 voix égales, p. 13-16 (n° 6, en = B20); Ave verum. Motet au T. St. Sacrement pour 3 Voix égales ... avec accompagnement d'orgue à volonté, p. 28-30 (n° 10, en Fa = B9).

D5 Oeuvres pratiques. Graduale parisiense. "Graduale novum iuxta Usus Parisiensis. Recognovit et emendavit J. Adrianus de La Fage. In ecclesia Sancti Francisci Xaverii apud missiones exteras Cappellae Magister. 1832", 236 p. Glorias (p. 5-8). - Propre du tems : du 1er dimanche de l'Avent au 24e et dernier dimanche après la Pentecôte (p. 9-155). - Propre des saints : du 30 novembre (S. André) au 4 novembre suivant (S. Charles Borromée). Le 11 novembre : St Martin, évêque de Tours (laissé en blanc) (p. 156-230). - Salve Regina (p. 235). - P. 236 : laissée en blanc.

D6 [LECOCQ, abbé, Faux-bourdons, Châlons-sur-Marne, 1867.]

D7 Manuel de l'organiste. Plain-chant romain harmonisé. Chant à la partie supérieure. Édition colligée par . . . Désiré Ikelmer, 1884, 102 p. [Faux-bourdons en notation moderne à 3 voix. Contenu (Table des matières): 1. Messe des Solennels ( Asperges me, p. 2-5). 2. Messe de Dumont, 1er mode ( Kyrie,Gloria, Credo, Sanctus, Agnus Dei, p. 6-16). 3. Ordinaire des Dimanches à Vêpres ( Deus in adjutorium - Dixit Dominus - Confitebor - Beatus vir - Laudate puer - In exitu Israel - Alleluia - Hymne Lucis creator - Mémoire de la Sainte Croix - Sancta Maria - Mémoire des S. S. apôtres Pierre et Paul - Magnificat, 6e mode - Benedicamus Domino ; p. 17-29). 4. A Complies ( Converte nos - Deus in ajutorium - Cum invocarem - Hymne Te lucis ante terminus - In manus tuas, Domine - Antienne Salva nos ; p. 30-35). 5. Psalmodie des huit modes (Pour les psaumes des autres fêtes de l'année, p. 36-40). 6. Antiennes à la T. Sainte Vierge ( Alma redemptoris mater - Ave regina coelorum - Regina coeli loetare - Salve regina - Hymne des S. S. anges gardiens - Hymne de la Toussaint - Rorate coeli - Adeste fidèles - Hymnes de Noël - Hymne de l'Épiphanie - Hymne du Carême - Vexilla regis - Stabat mater - Miserere mei ; p. 41-65). 7. Proses ( Victimae Paschali Laudes - O Filii - Hymne de Quasimodo - Hymne de l'Ascension - Prose de la Pentecôte - Hymne de la T. S. Trinité - Prose du T. S. Sacrement - Inviolata - Pange lingua - Ave velum - O Salutaris - Adoro te - Sub tuum presidium - Parce Domine - Ave, Maris Stella - Te Deum ; p. 66-98). Cf. l'abbé Lecocq, Faux-bourdons, Châlons-sur-Marne, 1867.]

Service du matin pour toutes les fêtes de l'année, contenant 18 messes solennelles en plain-chant harmonisé, chant à la partie supérieure, par E. Sergent (Cet ouvrage fait suite au Manuel de l'organiste). Désiré Ikelmer, 1884, 92 p. [Fauxbourdons à 3 voix en notation moderne]

D8 Cinq Messes à deux trois ou quatre voix Avec ou sans accompagnements composées par divers auteurs et publiées par J. ..., Paris, Chez Mme Hentz Jouve, s. d. [v. 1831], 80 p. Cf. B22 [Messes n° 1,2 4 : Dr S. Webbe (Londres, 1792, n° 1-4) ; n° 3: Pascal Ricci ; La Fage leur a ajouté les parties d'alto et de ténor. Seule la Messe n° 5 ( Missa quinta in F., p. 63-80, a 3) est de lui.]

D9 Motet au Saint-Sacrement, Guillaume Lasceux ; motet d'élévation, Nicolas Roze; Motet au Saint-Sacrement, Adrien de [La Fage] ; Messe à eux voix et basse continue alternant avec l'orgue, Alexandre Speranza. Transcriptions de A. de La Fage

D10 *" Musique Sacrée par Divers auteurs Serie Q. Tome I. Mélanges. [p. 2 : "Recueil 79 Ecrit par DeLaFage"], 194 p., ms. oblong. [1. Dixit Dominus a quattro (breve concertato) di Giambattista Casali, p. 4-18. 2. Beatus Laurentius a 8 di Ruggiero Giovanelli Stupendo !!!, p. 20-34. 3. Pie Jesu Domine, Marche funebre Composée pour l'inhumation de S. E. le Cardinal De Bellay archevêque de Paris (1808) Par P. Desvignes maître de musique de la basilique Notre-Dame. Réduite avec accompagnement d'orgue ou piano Par ..., p. 37-41. 4. Xristus e Miserere a 4 [biffé] 3 del Sig. Maestro Niccolò Zingarelli, p. 44-87. 5. Benedictus a 8 de N. N., p. 90-116. 6. Te Deum a 8 di N. N. [ajouté au crayon bleu : (N)anini ?], p. 118-151. 7. Laetamini Graduale plur. Martyrum S. P. a 4 di Pietro Guglielmi, p. 154-164. 8. Verbum Caro factum est a Soprano solo e Coro di Messer. Marco da Gagliano. Copiato da J. Adriano de Lafage per studio a piacere. 1842, p. 166-173. 9. Litanie di N. N., p. 174. 10. De profundis a Otto voci di J. Adriano de Lafage, p. 177-193.]

D11 Nouveau recueil d'airs et de cantiques ..., Paris, s. d., 4 vol. [Quelques morceaux inédits, recueillis pas ... Papiers Cre, Aa. 39]

D12 Quelques morceaux inédits dans le style de Giovanni Pierluigi da Palestrina. Recueillis à Rome par ... 1829, ms.de 122 p. [Papiers Cre, Aa. 3] [Neuf pièces ; le no 1 de Victoria (Missa brevis à 4 voix O quam gloriosum est regnum), le no 9 (séquence Dies irae) de Giuseppe Ottavio Pitoni, les nos 2 à 8, motets de Palestrina.]

D13 Ordinaire de l'office divin, arrangé en harmonie sur le plain-chant par divers auteurs ; Publié par J. Adrien de La Fage. Première Partie. Matin. A Paris, Chez : l'Auteur, rue Coquenard, No 35; Nicou-Choron ; Canaux. 8, IX-XVI, 1-160 p. [Préambule (p. 1-8) daté de Décembre 1835. Description complète : cf. B40.] Seconde Partie. Après-Midi. [Préambule (p. 3-4) daté de Janvier 1836. 140 p.

D14 PALESTRINA (Jean Pierluigi), V [Cinq] Messes tirées du répertoire de la Chapelle Sixtine ... Éd. revue et corrigée avec soin, Paris, Mme Vve Launer, s. d. [1855?] (V. L. 3430), 184 p. [Contenu : Missa Papae Marcelli a 6 v. ; 2. Missa per i Defuncti a 6 v. ; 3. Missa canonica a 4 v. ; 4. Missa `O Regem coeli' a 5 v. ; 5. Missa Aeterna Christi munera a 4 v.]

D15 --, Vingt Motets tirés du Répertoire de la Chapelle Sixtine à Rome, composés par Jean Pierluigi Da Palestrina ; édition revue et corrigée avec soin, par M. Adrien ..., Paris, Mme Vve Launer, s. d. [1850?; ca 1854 B. N.], 124 p.

D16 Quelques morceaux inédits dans le style de Giovanni Pierluigi da Palestrina. Recueillis à Rome par ... 1829, ms.de 122 p. [Neuf pièces ; le no 1 de Victoria (Missa brevis à 4 voix O quam gloriosum est regnum), le no 9 (séquence Dies irae) de Giuseppe Ottavio Pitoni, les nos 2 à 8, motets de Palestrina.]

D17 Recueil de Contrepoints sur le plain-chant composés pour l'usage de diverses églises. Recueil A. P., 1831 ; ms., 217 p. Recueil B, 1836, ms., 235 p.
Oeuvres pratiques. Contrepoints sur le plainchant. Recueil B. 234 p." Recueil de Contrepoints sur le plainchant. Composés pour l'usage de diverses églises par ... Paris, 1836." Contenu : 1. Stabat à 5, février 1831 (p. 5). 2. Stabat à 4 (p. 6). 3. Stabat à 3 (p. 6). 4. Répons, Introit (1er mode) et Communion (6e mode), du propre de SS. Philippe et Jacques, avril 1831 (p. 7). 5. "Basse continue pour les versets de récit du Dies irae", 10 mai 1831 (p. 13). 6. Adorate supplex à quatre parties, voix égales, mai 1831 (p. 21). 7. Laudate Ierusalem a 4 de même (p. 21). 8. Introit et propre de S. Vincent de Paul, 10 juillet 1836 (p. 24). 9. Introit de Saint Joachim et de Sainte Anne (p. 31). 10. Hymne de S. Vincent de Paul (p. 35). 11. Hymne de Saint Joachim, Sainte Anne (p-. 35). 12. Introit de l'Annonciation, mars 1836, pour l'église Saint-Paul et Saint-Louis (p. 36). 13. [A continuer]

D18 Recueil de motets en plain-chant à une et à plusieurs voix, tirés des meilleurs auteurs (Rose, Lasceux, Imbert, etc.), revus et mis en ordre ..., Charleville, Chez Lhuyer; Paris, 1836. 80 p. [Oeuvres de M. Imbert, G. Lasceux, Maréchal, N.Roze]

D19 Vespéral et Graduel pour les principales fêtes de l'année. Oeuvres de Aubel, Du Mont, Frelon, Haydn, de Villemin. Harmonisation d'Aubel, Sergent.

D20 wilhelm, b., Orphéon. Répertoire de musique vocale..., 1839-1848.

V. Œuvres perdues ou non identifiées

Creditori, opéra-comique [1re représentation : Florence, 1828].

[Romances françaises et italiennes]

Musique instrumentale [avant 1827 ; publiée à Paris chez David, Hentz-Jouve,et Janet] :

Air varié en trio pour deux flûtes et violon.

Air varié pour deux flûtes et piano.

Duo pour flûte et harpe.

Six duos faciles pour deux flûtes.

Fantaisie pour flûte et piano sur des airs de Rossini.

Fantaisie pour flûte et piano sur un air de La Dame Blanche

 

C O N T E N U

des

ESSAIS DE DIPHTÉROGRAPHIE MUSICALE
ou NOTICES, DESCRIPTIONS, ANALYSES, EXTRAITS
et reproductions de manuscrits relatifs à la pratique,
à la théorie et à l'histoire de la musique

par ADRIEN DE LA FAGE (1801-1862)

Oeuvre posthume (Paris, 1864)

[Réimpression: Frits A. M. Knuf, Amsterdam, 1964]

Préambule

Notice sur la vie et les ouvrages de Joseph Baini

Appendice. I. Testament de Joseph Baini, 49

II. Oeuvres théoriques et pratiques de Joseph Baini, 4

III. Renseignements sur la vie et les ouvrages de Joseph Baini, 59

ESSAIS DE DIPHTÉROGRAPHIE MUSICALE

1. Raphaelis Brandolini Lippi junioris, De musica et poetica opusculum in quo Conradolum Stangam prothonotarium apostolicum perpetua oratione alloquitur (Rome, Bibl. Casatanense c.V.3, XVIe s.), 61

2. [Guido d'Arezzo], Tractati cantus per anni circuitum. Fragmenta musica (Paris, Bibl. Nat. lat.10.509, XIIe s.), 67

3. Giuseppe Baini, Tentamen renovationis musicae harmonicae-syllabicae-rhythmicae super cantu gregoriano saeculo septimo in ecclesia pervulgatae Friderico III, potentiss. ac sapientissimo Borussiae Regi Josephus Baini, capellae summi pontificis chorididascalus, D. D. (Bibl. Casatanense), 79

4. Giuseppe Baini, Ad tentamen renovationis musicae harmonicae syllabico rhythmicae super cantu gragoriano saeculo septimo in ecclesia pervulgatae Appendicem Friderico Guillelmo Borussiae, regis primo genito, principi bonarum artium amantissimus Josephus Baini, capella summi pontificis chorididascalus, D. D. (ibid.), 84

5. Joannis de Sacrobosco, Tractatus de sphaera ; Odonis, Guidonis, Isidori Seviliensis et aliorum opuscula de musica [Rome, Bibl. Vallicellane, B. 81, XIIe-XIIIe s. (XIe-XIIe), f° 1-128; Vatic. lat. 9496, XIIe s., f° 1-], 87

6. Regole per il Canto fermo ossia Gregoriano (Bibl. Casatanense o.III.196), 92

7. Controversia musicale fra Giuseppe Baini, capp° cantore pontificio et di sig. esaminatori della vener. congragazione de' Musici di S. Cecilia, di Roma, insorta per il pubblico concorso delli 2 maggio 1809, in cui fu rimesso a nuovo esame il giovinetto Giuseppe Giovannini, alunno nella vener. pia chiesa degli Orfani. 1809 (Bibl. Casatanense o.M.88), 95

8. Seconda lettera di Giuseppe Baini, cappellano cantore pontificio ai venera. sigi maestri esaminatori della congregazione di S. Cecilia, sullo stesso soggetto (ibid.), 100

9. Propositions harmoniques (ibid.)

10. Polyanthea technica, in qua singulariter omnes artes ad usum vitae humanae necessariae demonstrantur, cum instrumentis ad eas pertinentibus, origo et perfectio cujuscumque et nomina authorum indicantur ... (ibid.), 109

11. Mottetto a quatro cori del sig. maestro D. Marco Santucci premiato dall'Accademia Napoleone in Lucca l'anno 1806, esaminato e criticato da Giuseppe Baini cappellano-cantore pontificio. 1807-1808 (ibid.), 113

12. Ugolino d'Orvieto, Musica Disciplina (Bibl. Casatanense, c.II.3), 116

13. Severo Bonini, Prima parte de' Discorsi et Regole sopra la Musica (Florence, Bibl. Riccardiana 2218), 167

14. [Ps.-] Hucbald, Guido, (Ps.-) Odon, Opera musica (Paris, Bibl. Nat. lat. 7211), 180

15. Guglielmo de Pesaro, Arte della Danza (Florence, Bibl. Maglibechiana XIX.D.88), 195

16. Oeuvres de Hugon et de Paschase; Pierre Abélard, Planctus (Vatic. Regin. 288), 200

17. Giuseppe Baini, Disquisizione sopra le Note di canto delle sei Sequenze o Ritmi di Pietro Abelardo detti Pianti, esistenti nel codice Cristino n° 288 della Biblioteca Vaticana (Bibl. Casatanense), 200

18. Manuale monasticum (Florence, Bibl. Medicea-Laurenziana 158), 214

19. Guizelain Danckerts, Trattato ... sopra una differentia musicale sententiata nella detta cappella contro il perdente venerabile don Nicola Vicentino per no haver potuto pruovare che niun musico compositore intende di che genere sia la musica che esso istesso compone come si era offerto [...] (Bibl. Casatanense O.III.118, fonds Baini; 1551), 224

20. Philippe de Vitry, Jean de Murs, Nicolai di Capua, Opuscula & Fragmenta - Libri ascetici (Bibl. Vallicellana B. 83, XVe s.), 239

21. Francesco Ruspoli, Sonetti, col commento di Stefano Rosselli (Bibl. Maglibechiana VII.572), 248

22. Boèce, De Institvtione Mvsica (Naples, Bibl. des Philippins ou Girolimini, XXIV-V, XIVe s.), 255

23. Opuscula greca (ibid., XXII-I, XVe s.), 257

24. Giuseppe Baini, Saggi su diversi Metodi di Solfeggio, divisi in due Dissertazioni, 1808 (Bibl. Casatanense o.III.88), 257

25. Missae tres ad organum, choro alternante (Paris, Bibl. Jules Labarte, ms. du XVIe s.), 261

26. Girolamo Mei, De Modis musicis veterum libri quatuor (Florence, Bibl. Riccardiana 815, XVIIe s.), 271

27. Guido d'Arezzo, Opera - (Ps.-) Odon, Dialogus et Tonarium - Isidore de Séville, extraits des Etymologiae - Notker de Saint-Gall, Prologus sequentiarum - Excerpta et Fragmenta musical. [Florence, Bibl. Maglibechiana 565 (= Bibl. Naz. Fondo Conv. Sopp. F. III. 565, XIe-XIIe s.)] 273

28. Guido d'Arezzo, Opera - (Ps.-) Odon, Dialogus et Tonarium - Isidore de Séville, extraits des Etymologiae - Notker de Saint-Gall, Prologus sequentiarum - Excerpta et Fragmenta musical. (Florence, Bibl. Riccardiana, XIVe s., copie du ms. précédent), 289

29. Giovenale Ancina, Regole del canto figurato e del contrapunto (Rome, Bibl. Vallicellana O 29) [sur l'accord du luth], 290

30. Officia sanctorum ad usum grecae ecclesiae, 290

31. Fragmenta musica (Rome, Bibl. Vallicellana B.22 et B. 86), 290

32. Miscellanea [extrait d'" Alcuin " = Aurélien de Réôme, chap. VIII, d'après Rome, Bibl. Vatic. 4162, XVe s.], 290

33. Prima et tertia Lamentatio in Sabato Sancto cum notis musicis (Bibl. Vallicellane, B. 32), 291

34. Lactance, Opera ( De morte persecutorum) - Prudence, De Musica carmen (Paris, B. N. lat. 2627, XIIe s.), 291

35. Giov. Maria & Giov. Bernardino Nardini, Regole ... per fare contrappunto a mente sul canto fermo (Rome, Bibl. Corsini alla Lungara) [le texte manque], 303

36. Giov. Maria & Giov. Bernardinio Nardini, Raccolta di due preziosi monumenti, cioè il Tesoro di varj tempi scoperto in due composizioni e le Regole dichiarate ... per fare contrappunto a mente sopra il canto fermo, 1619 (Bibl. Casatanense), 303

37. Bacchius, Introduction à la musique (Bibl. Vallicellana C. 2, XVe s.), 306

38. Raccolta di varie scritture spettanti all'Istoria, Erudizione varia, Costumi et altre cose curiose (ib. R. 56), 307

39. Nicolas de Capua, Compendium musicale (Bibl. Casatanense c. VI, XVe s.), 308

40. Soeur Delia Bonito, Messe à deux voix, 1723 (Naples, Tribune de l'église Saint-Claire), 338

41. Liber missarum (ibid.), 338

42. Alius liber missarum (ibid.), 338

43. Libri chorales (Mont-Cassin, choeur de l'église), 339

44. Aurélien de Réôme, De musica liber (Bibl. Casatanense G.III.6, XVIe s.), 343

45. Juvénal Ancina, Opuscula propria manu scripta vel subscripta (Bibl. Vallicellana O.26), 344

46. Antiquarum notarum musicalium in officio ecclesiastico exemplar et fragmentum (Bibl. Vallicellana R.32), 345

47. S. Augustin, De Musica - Anonymi scriptoris fragmenta [Florence, Bibl. Medicea-Laurenziana, Plut. XXIX.16, XVe s. (1440/1460), originaire de France], 345

48. Pierre de la Rue, Messe " Fors seulement la tente où je demeure " à 5 voix (Malines, Archives de la ville, début XVIe s.), 350

49. Boèce, Musica Enchiriadis; Anonyme, Opera musica [Florence, Bibl. Maglibechiana XIX.D.19, f° 1-5, XVe-XVIe s. (= Bibl. Naz. II.I.406, XVe s.), 355 [Il s'agit d'un traité d'organum et de déchant des XIIe-XIIIe s. originaire de Saint-Martial de Limoges, conservé également dans les mss. de Pise, Bibl. Univ. IV.9, 2e partie, p. 52-57, et de Venise, Bibl. Marciana VIII, 85 (3570), f° 24-27 (le seul complet), tous deux du XVe s. Édition critique par Albert Seay, " An Anonymous Treatise from St. Martial ", Annales Musicologiques 5 (1957), p. 13-42. Cf. aussi J. Handschin, " Zur Geschichte der Lehre vom Organum ", Zeitschrift für Musikwissenschaft 8 (1926), 333-340.]

50. Raban Maur, De origine rerum (Mont Cassin 132, XIe s.), 363

51. Controversia fra il P. M. F. Gio. Battista Martini da Bologna [...] ed il sig. D. Tommaso Redi da Siena, mastro di cappella di Loreto, insorta per la risoluzione del canone di Giovanni Animuccia Fiorentino, posto in una della cantorie della S. Casa di Loreto (Bibl. Casatanense o.III.88; copie de la main de Baini), 373

52. Johannes Ciconia [Jean Cicogne], Jean de Murs, Marchetto de Padoue, Anonymes, Matteo de Testadraconibus, Opera musica (Florence, Bibl. Riccardiana 154, début XVe s., )375

53. Psalterium monasticum (Mont Cassin 430, XIIIe-XIVe s.), 384

54. Marchetto de Padoue, Jean de Murs, Johannes Ciconia (Pise, Bibl. Univ. IV,9 (606), XVe s.), 385

55. Teofilo Macchetti de Venise, " monaco camaldolese, maestro di cappella nell'insigne primaziale della città di Pisa ", Curiosità musicali nelle quali si tratta della Musica in generale: e si dimostrano alcune inconvenienze che si hanno nelli scrittori specialmente in ordine ai modi, e tuoni armoniali degl'Antichi nel Tempo nella moderna applicazione (ibid., II. 30, début XVIIIe s.), 389

56. Teofilo Macchetti, Trattato delle Misure della Musica antica (ibid. II. 31), 391

57. Johannes Presbyter, De Musica antica et moderna (Mont Cassin 318, XIe s., d'après le ms. 371), 392

57. [= 58., etc.] Giuseppe Baini, Risposta ... all'opusculo del sig. Maestro Giuseppe Rossi ..." Alli intendenti del contraponto." Opusculo dove, oltre la principal questione circa gli accordi da darsi alla scala si dilucidano alcuni punti quanto interessanti altretanto oscuri della scienza musica
(Bibl. Casatanense o.II.220, 1809; ms autographe de Baini), 408

58. Guido d'Arezzo, Opera [Pistoia, Bibl. Fabronienne 142 (Bibl. Capit. 100), XVIIe-XVIIIe s.], 410

59. Giuseppe Baini, L'artificio e le regole da osservari nel comporre tre sorti di canoni (Bibl.Casatanense o.II.191), 411

60. Giuseppe Baini, Trattato delle fughe sopra sogetti ricavati dal canto fermo(Bibl.Casatanense o.II.191), 411

61. Guido d'Arezzo, Opera; Phèdre, Fabulae (Bibl. Vaticane, Regin. 1616, XIe-XIVe s.), 417

62. Miscellanea ecclesiastica (Bibl. Casatanense c.IV.1, XIIe s.), 418

63. Anonyme, Tractatus de musica (Bibl. Vallicellana C. 105, XIVe s.), 422

64. Giuseppe Baini, Dissertazione sopra i tuoni del canto gregoriano con l'aggiunta in fine delle Regole per gl'Istromenti ebdomadarj, scritta a maggior chiarezza per interrogazioni e risposte, ad uso de' cappellani-cantori pontificj (Bibl. Casatanense o.II.196), 428

65. Giuseppe Baini, Breve Notizia istorica e Regole del contrappunto solito farsi dai cantori pontificj nel cantare il Canto gregoriano e per incidenza si tratta la questione se i cantori della cappella Giulia nella basilica vaticana siano più antichi o almeno fosse immutato il loro corpo formare a parte li cappellani-cantori pontificj (ibid.), 428

66. Giuseppe Baini, Regole circa il modo di cantare le Lezioni, le Lamentazioni ed i Capitoli, e di intuonare il canto gregoriano, secondo lo stile osservato dai cappellani-cantori della cappella pontificia; epilogate da uno de' cappellani suddetti, l'anno 1806 (ibid.), 428

67. Evangeliarum (Monte Cassino 229, Xe s.), 469

68. 69. 70. Miscellanea (Mont Cassin 412l 459; Vatic. 378), 470

71. Liber sacramentorum seu Missale (Mont Cassin 339, Xe s.), 472

72. Missale antiquum (Mont Cassin 127, XIe s.), 472

73. Vita S. Remigii (Mont Cassin 494, Xe s.), 474

74. Breviarium monasticum (Mont Cassin 212, XIe s.), 476

75. Hymnorum liber (Mont Cassin 54, XIVe s.; 62 pièces), 476

76. Missale seu Graduale [Mont Cassin 540, XIIe s. (1100)], 476

77. Antiphonarium monasticum [Mont Cassin 542, XIIIe s. (1200)], 477

78. Antiphonarium et Processionale cassinense (Mont Cassin 659, XVIe s.), 477

79. Troparium et Prosarium (Mont Cassin 546, XIe-XIIe s., )478

80. Opera varia quorum compacturae adhaerentia sunt vetustiorum codicum folia, nonnullas ecclesiasticae musicae laceras eheu! partes continentia (Mont Cassin 87, 125, 150, 194, 198, 310, 426, 515), 479

81. Psalterium et Breviarium (Bibl. Casatanense o.III.2, XIVe s.), 481

82. Giuseppe Baini, Soggetti di fuga n° 100 per la composizione estemporanea nel concorso pubblico al magistero di Musica ecclesiastica in Roma. In esecuzione dell'art. 12 dei nuovi decreti emanati li 12 ottobre 1825, anno del Giubileo. 1826, 15 aprile (Rome, Archives de la Congrégation de Sainte-Cécile,) 481

83. Anonyme, Orazione in lode della Musica [Florence, Bibl. Riccardiana, XVIIe s. (v. 1664), 19 p.]. L'auteur ne fait autre chose que resasser les passages les plus connus des écrivains de l'antiquité, 482

84. Ps.-Odon, Dialogus; Jean d'Afflighem [Cottonis], De Musica liber [Vatic. Regin. lat. 1196, XIVe (XIIe) s.], 483

85. S. Thomas d 'Aquin, Oeuvres; Alain (de Lille?). F° 57: Incipit ars musica. Inc. : " Quatuor ut reges infra sua regna sedentes; / Hinc protus ac deuterus, tritus tropicusque tetrardus " (Vatic., Grand Fonds 4357), 483

86. 87. Miscellanea (Ps.-Alcuin, " Diximus et iam tonos consistere in musica per quos omnis modulatio...") (Vatic. 4162, XVe s.), 484

88. Breviarium antiquum (Bibl. Casatanense, c. V. 1, XVe s.), 484

89. Liber et Ordo hymnarum totius anni (Bibl. Casatanense c.III.1, XVe s.), 485

90. Missale plenum; de tempore, de sanctis, de communi (Bibl. Casatanense c.V.2, XIVe s.), 485

91. Giuseppe Baini, Canone in onore du S. Cecilia [1818] - Te Deum laudamus a otto voci - Canoni composti o risoluti da G. Baini - Canzone francese del secolo XII° ridotta alla nota moderna (Bibl. Casatanense et Archives de la chapelle pontificale), 486

92. Antonio Maria Salvini, Il Pellegrino fortunato. Orazione fatta nell'esequie di Domenico Melani (12 novembre 1693; célèbre castrat) (Florence, Bibl. Maglibechiana, XVIIe s., 18 p.), 490

93. Lorenzo Giacomino Tedalducci (traducteur), Epistole di Platone et di Dione, tradotte dal greco in toscano da [...]; versione di alcuni problemi d'Aristotele concernenti la musica (Florence, Bibl. Riccardiana 1612, XVIIe s., 97 p.; trad. dédiée à Macino Boboli), 492

94. Directorium chori more capellae pontificiae ad usum sacerdotis Laurentii Berti (Bibl. Casatanense o.VI.142), 492

95. Intuonazioni ad uso della cappella pontificia (Bibl. Casatanense o.VI.97), 492

96. Giuseppe Baini, Risposta ai Dubbj proposti aal sig"MDSU"r Maestro Basily dal Maestro Catrufo con lettera dei 29 7bre 1843, da Londra (Bibl. Casatanense o.II.75), 493

97. Guido d'Arezzo & Ps.-Odon, Opera (Paris, Bibl. Nat. lat. 7461, XVe s.), 495

98. Miscellanea [Notices sur Dante et Pétrarque; Francesco Villani, Vitae illustrium Florentinorum, dont Francesco Landini: " Di Francesco Cieco et altri musici fiorentini " ; notice reproduite en entier] (Florence, Bibl. Mediceo-Laurenziana, Plut. 61 n° 41, XVIe s.), 496

99. Musica graeca (Bibl. Casatanense, Fonds Baini), 497

100. Carteggio di D. Giuseppe Baini, cantore pontificio (Rome, Bibl. de Monsignor Giovanni Brunelli; Recueil de lettres autographes de divers personnages adressées à Baini avec ses réponses ; 197 pièces), 499

Corrections et additions, 536

Table alphabétique et analytique des matières, 545-568

Exemples de musique, [50]1-131

 

Manuscrits anciens relatifs à la théorie musicale

2 (Paris, Bibl. Nat. lat. 10.509 : traités anonymes; cf. RISM B III 1, p. 114-117)

5 (Ps.-Odon, Guido d'Arezzo, Isidore de Séville; cf. RISM B III 2, p. 85-89)

12 (Ugolino d'Orvieto)

14 (Paris, B. N. lat . 7211: Musica et Scolica Enchiriadis, Guido d'Arezzo, Ps.-Odon; cf. RISM B III 1, p. 101-105)

20 (Philippe de Vitry, Jean de Murs, Nicolas de Capoue; cf. RISM B III 2, p. 89-91)

22 (Boèce)

27 (Guido d'Arezzo, Ps.-Odon, Isidore de Séville, Notker de Saint-Gall; cf. RISM B III 2, p. 25-32)

28 (Guido d'Arezzo, Ps.-Odon, Isidore de Séville, Notker de Saint-Gall)

34 (Guido d'Arezzo; mesures de monocorde; cf. RISM B III 1, p. 93-94)

39 (Nicolas de Capoue)

44 (Aurélien de Réôme)

47 (S. Augustin, De Musica; cf. RISM B III 2, p. 35-36)

49 (Boèce, déchant, Musica Enchiriadis; cf. RISM B III 2, p. 33-34)

50 (Raban Maur)

52 [Jean Cicogne (Ciconia), Jean de Murs, Marchetto de Padoue, Matteo de Testadraconibus; cf. RISM B III 2, p. 50-52]

54 (Marchetto de Padoue, Jean de Murs, Jean Cicogne; cf. RISM B III 2, p. 81-84)

57 (Joannes Presbyter: Mont Cassin 318; glossaire musical; cf. RISM B III 2, p. 64-69)

58 (Guido d'Arezzo; cf. RISM B III 2, p. 84-85)

61 (Guido d'Arezzo; Fables de Phèdre; cf. CSM 4, p. 60. Ce recueil factice de 124 fol. est composé de 3 parties: I. f° 1-16: XIIe s.; II. f° 17-20: XIe s.; III. f° 21-124: XIVe s.; cf. RISM B III 2, p. 118.)

63 (traités anonymes; cf. RISM B III 2, p. 91-92)

84 (Ps.-Odon, Jean d'Afflighem; cf. RISM B III 2, p. 116)

85 (S. Thomas d'Aquin; traité anonyme)

97 (Guido d'Arezzo, Ps.-Odon; cf. RISM B III 1, p. 109-110)

Références utiles

elwart, a(ntoine) " Nécrologie : J. Adrien de La Fage ", RGMP XXIX/12 (23 mars 1862), 97-98. [P. 98 : " ... tous les concours d'orphéons les plus éloignés de la capitale, prouve l'intérêt qu'il prenait au progrès de l'art musical en France. Il est mort le 8 de ce mois, à l'âge de soixante-trois ans. Ses obsèques ont eu lieu le 10, en présence de quelques amis fidèles. "

denne-baron, Dieudonné, " Adrien de La Fage ", in L'Illustration musicale. Répertoire moderne des compositeurs contemporains, paraissant le 10 de chaque mois par livraison de 16 pages de musique, chant, piano, orgue ou notices biographiques et bibliographiques, no 1863 [= année], 16 col.
[Avec un portrait de La Fage et un Ave Regina (B5) pour deux tenors et basse avec accompagnement d'orgue, E. Repos, p. 2-3 ; O salutaris hostia (B37). Motet d'élévation pour quatre voix d'hommes et Orgue (ad libitum), p. 1-4.]

DAMSCHRODER, David & WILLIAMS, David Russell, Music Theory from Zarlino to Schenker. A Bibliography and Guide, Stuyvesant (N. Y.), Pendragon Press, 1990 (Harmonologia, no 40. XLIII-522 p.
P. 57-58 : "Alexandre-Étienne Choron [1771-1834]" Bibl. sur Choron, de 1843 (La Fage) à 1982.

RIPM - RÉPERTOIRE INTERNATIONAL DE LA PRESSE MUSICALE. A Retrospective Index Series. H. Robert Cohen, dir. gén. Principales revues dépouillées :

Revue Musicale (de Fétis, père et fils), Paris, 1 (8 fév. 1827) - 11 (27 déc. 1835), 461 livraisons hebdomadaires de 24 à 32 p. (15 vol.). Modèle probable : l'Allgemeine musikalische Zeitung de Leipzig. Le 1er novembre 1835, la revue fusionne avec la Gazette musicale de Paris (fondée par l'éditeur Maurice Schlesinger [1798-1871] et parue du 5 janvier 1834 au 25 octobre 1835) pour former la Revue et Gazette musicale de Paris.
Dépouillement préparé par Diane Cloutier, Ann Arbor, U. M. I., 1991, 2 vol., liii-593 p. (dépouillement intégral et index). 0-8357-2147-7

La Gazette musicale de Paris (1834-1835) et La Revue et Gazette Musicale de Paris(1er nov. 1835 - 31 déc. 1880 ; publication interrompue pendant la guerre franco-prussienne, du 28 août 1870 au 1er octobre 1871), 47 vol. + 3 suppléments : Album de chant (1842-1843), Album de piano (1848-1859), Album de danses (1848-1867).
Dépouillement préparé par Doris Pyee-Cohen et Diane Cloutier, Baltimore (Maryland), NISC, 1999, 5 vol. parus (sur 13 annoncés). 0-924291-27-3

Yves Chartier 1999

 

Musicologie.org
56 rue de la Fédération
93100 Montreuil
06 06 61 73 41

À propos - contact
S'abonner au Bulletin
Liste musicologie.org

Flux RSS

Biographies de musiciens
Encyclopédie musicale
Articles et études
La petite bibliothèque

Analyses musicales
Cours d'écriture en ligne

Nouveaux livres
Nouveaux disques
Agenda

Petites annonces
Téléchargements

Presse internationale
Colloques & conférences
Universités françaises

Collaborations éditoriales

Soutenir musicologie.org


ISSN 2269-9910

Références / musicologie.org 2014

Lundi 15 Décembre, 2014 16:34

musicologie.org