musicologie

Actualités  Biographies  Encyclopédie  Textes  Livres  Cédés  Annonces  Recherche

J - 30 à Montpellier

Opéra Berlioz-Le Corum. Photographie © Luc Jennepin.

Si la fusion des régions, si la crise — dont la musique fait les frais plus que d'autres — ont fait redouter l'amoindrissement voire la disparition du Festival Radio France Montpellier, l'heure est à l'optimisme fébrile : dans un mois très exactement ouvrira sa 31e édition, plus riche que jamais. Seul problème, mineur, l'appellation ! Déjà longue pour les années antérieures, celle-ci s'enrichit de l'élargissement de la région (Festival Radio France Montpellier région Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées). Difficile de faire plus long. Plus de 200 concerts, de genres très variés, dont 175 gratuits, dans 36 communes extérieures à la métropole montpelliéraine, difficile aussi de faire davantage.

Opéra Comédie. Photographie © Marc Ginot.

L'Orient est au rendez-vous, éternel, mystérieux, exotique, proche ou extrême, avec des œuvres allant de Zoroastre (dir. Raphaël Pichon) à la Symphonie lyrique de Zemlinski, en passant par Iris de Mascagni (à redécouvrir) et Marco Polo et la Princesse de Chine d'Isabelle Aboulker, la liste serait longue à énumérer. Tous les instruments, ou presque, toutes les formations chambristes, la voix dans tous ses éclats sont illustrés par les plus grands interprètes d'aujourd'hui comme par ceux de demain. Radio-France, plus impliquée que jamais, à travers France Musique, France Culture et ses autres chaînes, permettra à des millions d'auditeurs de bénéficier de ces concerts. Mais, la musique vivante est irremplaçable, en temps réel, en communion avec les artistes. Vous aimez Karine Deshayes, Sonia Yoncheva, Natalie Dessay, Philippe Cassard, Denis Matsuev, Lucas Debargue, le quatuor Diotima (pardon aux dizaines d'oubliés), vous aimez les grandes formations symphoniques (cinq parmi les plus prestigieuses, dont l'Orchestre National du Capitole de Toulouse, nouveau venu…), les chœurs ? Alors, n'hésitez pas, rendez-vous à Montpellier, où la musique règne sans partage du 11 au 26 juillet !1

Eusebius
10 juin 2016

1. Corrigeons vite : Les Rencontres de Pétrarque (du 11 au 15), une rétrospective de l'œuvre de Frédéric Bazille au Musée Fabre (Frédéric Bazille, la jeunesse de l'impressionnisme), l'œnologie, la gastronomie, le farniente, la mer à deux pas permettent au festivalier de rythmer agréablement son séjour.

 

Eusebius, eusebius@musicologie.org, ses derniers articles : Mozart joué par le PMO, chanté par Myrto Papatanasiou, éclairé par un rappeur, dirigé par Claire GibaultL'ensemble Racines du temps à DijonDe découvertes en découvertes, avec les Traversées baroques Opéra de Dijon : le défi de MédéeDon Giovanni chez lui à Prague — Vraiment, c'est Mozart qu'on assassine ? Le scandaleux abandon de la Villa Bertramka — Naissance de Vénus : musique française a cappella, par Arsys — « Qu'au loin s'enfuient les songes, et les fantômes de la nuit… » Curlew River, de Benjamin Britten — Plus sur Eusebius.

 

 

musicologie.org
56 rue de la Fédération
F - 93100 Montreuil
06 06 61 73 41

ISSN  2269-9910

▉ Contacts
▉ À propos
<
▉ S'abonner au bulletin
▉ Collaborations éditoriales
▉ Cours de musique
▉ Téléchargements
▉ Soutenir musicologie.org
▉ Colloques & conférences
▉ Universités en France
▉ Analyses musicales

▉ Articles et documents
▉ Bibliothèque
▉ Presse internationale
▉ Agenda
▉ Analyses musicales

Recherche dans musicologie.org

 

© musicologie.org 2016

bouquetin

Samedi 11 Juin, 2016 1:29