S'abonner au bulletin

 

Une analyse de la dernière Invention à trois voix ( BWV 801) de Johann Sebastian Bach selon les critères du XVIIIe siècle

 

Par Claude Charlier ——

 

Fiche Technique : BWV 801

    Tonalité : Si mineur
    Type d'exposition : A + C
                                                  B

    Type de contrepoint : Simple ; Double renversable.
    Structure : Permutation des sujets.
    Mouvement contraire.

Légende des couleurs :

    Vert : Sujet 1.
    Rouge foncé : Sujet 2.
    Rouge clair : Sujet 2 par mouvement contraire.
    Bleu foncé : Sujet 3.
    Bleu clair : Sujet 3 par mouvement contraire.
    Bicolore : Note commune à 2 contrepoints.
    Noir : Contrepoint de passage.

Commentaire

Le recueil des Inventions se termine sur une double fugue, celui des Sinfoniæ se termine logiquement par une œuvre à trois sujets.

Les deux premiers thèmes sont exposés ensemble, le troisième sujet bénéficie d'une exposition indépendante.

Les trois thèmes ne sont jamais combinés simultanément. Je retiens plus spécialement les trois citations du deuxième sujet par mouvement droit (mesures 20, 21, 22), suivies directement des trois « répercussions » par mouvement contraire (mesures 23, 24, 25). Le troisième sujet, le plus souvent exposé seul, est aussi travaillé par mouvement contraire.

L'œuvre se conclut par une revue générale des effectifs engagés : respectivement le troisième, le premier et le deuxième sujets.

Postlude

Au terme de cette nouvelle étude des Inventions à deux voix et des Sinfoniæ à trois voix de Jean-Sébastien Bach, j'espère avoir mis en lumière les différentes techniques contrapuntiques qui sous-tendent l'ensemble des deux volumes.

Cette analyse de type historique, centrée sur les règles en vigueur au dix-huitième siècle, met en évidence une continuité de pensée et une unité dans le processus créateur du compositeur.

Cette unité ne prend nullement sa source dans le développement d'une seule idée mais, bien au contraire, dans la combinaison de cellules contrapuntiques qui en font la richesse et la diversité.

Dans les deux Livres du Clavier bien Tempéré, Jean-Sébastien Bach poursuit et développe ce même concept d'écriture.

Cet article est constitué par la dernière analyse des Sinfoniae à trois voix (réf : Editions Jacquart, ISSN 2031-6461, 2009) qui introduit dans la Collection « Bach en Couleurs » le livre « Pour une lecture alternative du Clavier bien Tempéré ».

- 1 -
Jean-Sébastien Bach fugue BWV 801

- 2 -
Jean-Sébastien Bach fugue BWV 801

À propos      S'abonner au bulletin   Liste musicologie.org   Collaborations éditoriales    


ISSN  2269-9910

musicologie.org 2011

musicologie

Mardi 12 Juillet, 2016 23:37

recherche

 

 

 

 

 

rectangle_actu

rectangle

rectangle