rectangle

À propos du site

S'abonner au bulletin
Liste de discussion
collaborations éditoriales

Biographies
Encyclopédie musicale
Discographies
Articles & études
Textes de référence
Iconographie

Analyses musicales
Cours d'écriture en ligne

Petites annonces
Téléchargements

Vu et lu sur la Toile
Presse internationale
Forums et listes

Colloques & conférences
Universités françaises
Universités au monde
Quelques bibliothèques
Quelques Institutions
Quelques éditeurs

Nouveaux livres
Périodiques

Bulletin Officiel
Journal Officiel
Bibliothèque de France
Library of Congress
British Library
ICCU (Opac Italie)
München (BSB)
BN Madrid
SUDOC
Pages jaunes
Presse internationale

bandeau encyclo
S'abonner au bulletin (courriel vide)

 A  B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 A  B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[ 9e siècle ] [ 10e siècle ] [ 11e siècle ] [ 12e siècle ] [ 13e siècle ] [ 14e siècle ]
[ 15e siècle ] [ 16e siècle ] [ 17e siècle ] [ 18e siècle ] [19e siècle] [20e siècle]

Archiluths :
Théorbe, chitarone,
luth théorbé

Théorbe

Instrument de la famille des archiluths, il apparaît en italie à la fin du XVIe siècle. Au XVIIe siècle Praetorius doistingue deux types de théorbes : le romain et le padouan. Le théorbe romain, de plus grandes proportions, est appelé chitarrone. Le théorbe est un luth au manche modifié à deux chevilliers, dont un double. Les cordes à la touche sont doublées, et 4 à huit paires, tendus hors de la touche, ne peuvent sonner qu'à vide.  Il y a deux tailles de théorbes. Un plus petit est appelé tiorbino. C'est le plus grand qui est surtout utilisé.Il a copncurrencé le luth aux XVII et XVIIIe siècles.

Chitarrone

Instrument de la familles des archiluths (grands luths). Il est attesté en Italie vers 1570. Il est l'instrument le plus grave des archiluths. Sa caisse de luth basse peut comporter  jusqu'à trois rosaces. L'instrument a un manche très long (jusqu'à plus de 1 mètre), muni de frettes, a deux ou trois chevilliers. Instrument d'accompagnement, il est surtout utilisé pour assurer la basse continue à la place du clavecin.


Chitarone Tieffenbrucker 1593.  Castello Sforzesco, Milan


Chitarone XVIIe siècle
Conservatoire de Paris


Chitarone Martin Schott, Prahue, 1680. Národni Muzeum, Prague


Luth-théorbe Matthias Fux, Wien 1685, avec son étui
Musikinstrumenten-Musum Berlin


1


2


3

1. Chitarone Vendelio Venete,  Padoue 1609. Musée national de Hongrie
2. Théorbe Joachim Tielke,  Hamburg 1718. Musikinstrumenten-Museum Berlin
3. Luth-théorbe (archiluth), fin XVIe siè_cle, modifié aux XVII-XVIII siècles. Muzikinstrumenten-Museum Berlin


Théorbe. Reconstrucion
de Harwood & Isaac,
Cambridge


Théorbe Martin Bruner, 1764.
Národni Muzeum, Prague 


Luth-théorbe Tieffenbrucker, 1610. Wagner Museum, Lucerne

 © musicologie.org 2007 - 2008