bandeau encyclopédie
Actualités . Biographies . Textes . Annonces . Livres . Cédés . Agenda . Bulletin . Recherche .  

[9e siècle] [10e siècle] [11e siècle] [12e siècle] [13e siècle] [14e siècle]
[15e siècle] [16e siècle] [17e siècle] [18e siècle] [19e siècle] [20e siècle]

A  B  C  D  E   G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X   Z

Ency­clo­pédie de la musique, index « T » 

Taiko [japonais] : tambour en général

Tamen a vita (anonyme sur la musique XIe, Allemagne)

Tanbur (s. m.) : Instrument cordophone à long manche. La caisse est très arrondie, ovale (Égypte, Espagne, Afrique du Nord) ou piriforme (Asie centrale). Les cordes, de six à neuf, sont pincées.

Tanbur

Tárogató

Tchongouri (n. m) : luth à quatre cordes, sa caisse en forme de poire est faite de pièces de bois collées. Instruemnt traditionnel géorgien.

Teatro dei Fiorentini (Napoli)

Tempérament

Tétracorde

Théorbe : Instrument de la famille des archiluths, il apparaît en italie à la fin du XVIe siècle. Au XVIIe siècle Praetorius doistingue deux types de théorbes : le romain et le padouan. Le théorbe romain, de plus grandes proportions, est appelé chitarrone. Le théorbe est un luth au manche modifié à deux chevilliers, dont un double. Les cordes à la touche sont doublées, et 4 à huit paires, tendus hors de la touche, ne peuvent sonner qu'à vide.  Il y a deux tailles de théorbes. Un plus petit est appelé tiorbino. C'est le plus grand qui est surtout utilisé.Il a copncurrencé le luth aux XVII et XVIIIe siècles.

Théorie (en musique)

Thèses

Timbre (n. m) : Qualité sonore par laquelle on reconnaît la source d'émission (voix, instrument). Il est le résultat de l'intensité relative des harmoniques qui composent le son  Système sonore appliqué contre la peau inférieure des caisses-claires qui leur donne la particularité de leur son granuleux et de résonance aiguë. C'est en général une série de ressorts métalliques que l'instrumentiste peut par une disposition d'embrayage mécanique appliquer ou non contre la peau    Mélodie existante dont on se sert pour mettre en musique différents textes, ou des textes nouveaux à des chansons existantes.

Timbré (adj.) : Son assuré sonnant clairement selon sa spécificité. Pour la voix, cohérence du timbre sur l'étendue de la tessiture.

Tiple

Tirol

Ton (allemand) : accent

Tonaire

Tonalité : Désigne de manière générale la qualité des musiques dites tonales, c'est à dire composées à partir des gammes majeures et mineures et respectant un certain nombre de hiérarchies, comme le caractère conclusif de la tonique (la note qui donne son nom à la gamme), suspensif de la dominante (la 5e note de la gamme), l'attraction de la sensible (la 7e note de la gamme) vers la tonique etc. La musique tonale privilégie l'emploi de blocs ou d'agrégats de notes, les accords dont les enchaînements répondent à des règles formelles (l'harmonie tonale). Les accords accompagnant souvent une mélodie. On s'accorde à dater les débuts de cette technique esthétique aux années 1600 (Monteverdi) et sa déliquescence dans la musique romantique de la seconde moitié du XIXe siècle.

Tonzeichen (allemand) : accent

Toroksip

Traités anciens de théorie musicale

Trombone

Trompette

Tropes (masculin) : Dans le chant grégorien, les tropes sont des chants rajoutés dans un chant initial, comme un complément, un commentaire. Contrairement aux proses ou prosules, rajouts de paroles sur les mélismes d'un chant initial plutôt soliste, les tropes concernent le chant du chœur : introït, communion, offertoire, ordinaire. Tropare signifiait «trouver» (des chants). On retrouve ce mot dans «trouvère» et «troubadour».

Troubadour Voir aussi : GÉRARD ZUCHETTO, Petite introduction au monde des troubadours : XIIème – XIIIème siècles : A l'aube de la litterature moderne…

cliquer pour une meilleure image Tsuzimi [japonais] : instrument de la musique classique japonaise. C'est un tambour en forme de sablier. Les deux membranes sont fixées sur des cercles de bois plus larges que les orifices du fût. Un cordage relie les deux cercles et on peut varier la hauteur du son d'une main sur le cordage.

 

Tupan ( ou davul ) :  grand tambour cylindrique de la musique militaire ottomane (davul), puis des musiques populaires turques, balkaniques sous des noms variés (tupan en Bulgarie). Les deux membranes sont frappées par des mailloches de consistance différente, produisant un jeu sur de timbre.

Turquie (musique en Turquie)

Txalaparta [s. f.], Instrument traditionnel basque composé d'une ou de plusieurs planches posées en général sur des paniers renversés ou des tréteaux. Les planches ont environ 2 mètres de long, 20 à 25 cm de large pour 8 centimètres d"épaisseur. Dans le cas de Txalaparta à plusieurs planches, on emploie des essences différentes. Les instrumentistes, face à face ou côte à côte frappent les planches avec deux bâtons.

Tympanon

 

rectangle textes

 

Musicologie.org

56 rue de la Fédération

93100 Montreuil

06 06 61 73 41

À propos - contact

      ISSN 2269-9910

 

   La petite bibliothèque

   Analyses musicales

   Cours d'écriture

 

 

 

   musicologie.org 2016

  Téléchargements

  Presse internationale

 

  Collaborations

  Nous soutenir

Lundi 4 Juillet, 2016