bandeau encyclopédie
Actualités . Biographies . Textes . Annonces . Livres . Cédés . Agenda . Bulletin (abonnement) . . Recherche + annuaires .  Documents .  Analyses musicales . Collaborations . Nous soutenir . Contact

[9e siècle] [10e siècle] [11e siècle] [12e siècle] [13e siècle] [14e siècle]
[15e siècle] [16e siècle] [17e siècle] [18e siècle] [19e siècle] [20e siècle]

A  B  C  D  E   G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X   Z

Encyclopédie de la musique

Obligato [italien] : Obligé. Terme musical des XVIIe-XVIIIe siècles. Indique l'obligation de l'exécution d'une partie musicale par l'instrument indiqué dans une composition.

Obligé :  Terme musical des XVIIe-XVIIIe siècles. Indique l'obligation de l'exécution d'une partie musicale par l'instrument indiqué dans une composition.

Obertas : Danse populaire polonaise de la famille de la mazurka. De vive allure elle est à 3/8 ou à 3/4. La chorégraphie décrit une trajectoire circulaire. La musique a un caractère instrumental [allemand : Oberek]


A. Tanzman, Quatre danses populaires polonaises pour orchestre

Observandum est (écrit anonyme du Xe siècle sur la musique)

Observations sur la musique (écrit anonyme sur la musique du XVIIIe)

Obstiné [italien : Ostinato] : formule mélodique de caractère répétitif  le plus souvent confiée à la basse.

Obukano : lyre du Kenya, appelée la contrebasse de l'Afrique orientale. Elle est à 8 cordes jouées avec les doigts, la caisse est en forme de coupe.


Obukano

Ocarina : Instrument à vent en terre cuite inventé en 1867 par G. Donati à Budrio en Italie. Cet instrument à les caractères e la flûte et du sifflet. Il est en forme de bec d'oie, d'où son non en italien de petite oie.

Octavam partem diametri(anonyme XIIe)

Octave [ s. f.] : Intervalle entre deux sons musicaux dans un rapport physique double (le son le plus aigu a deux fois plus de vibrations dans un temps donné que le son grave, ou a le double de fréquence). En Occident on assimile les deux notes formant l'octave à l'identique, les gammes, ou sons musicaux intermédiaires étant en théorie déduits de la division de l'octave.

Octavin [ s. m.]: registre ouvert à bouche de l'orgue présentant les caractéristiques d'un principal de 2 pieds.

Octavine [ s. f.] : Nom d'un petit clavier supplémentaires aux virginales anglais et allemands au XVIIe siècle.

Octo sunt toni IIIIor (anonyme XIIe)

Octobasse [s. f.] : contrebasse à trois cordes de grandes dimensions (4 mètres de haut). Elle est accordée une octave au-dessous de la contrebasse traditionnelle. Elle a été construite par le luthier Jean-Baptiste Vuillaume à Paris en 1849. On en jouait grâce à un système de leviers.


octobasse de Vuillaume

Octoechos : terme désignant le système des huit modes d'église.

Octuor [ s. m.] : Ensemble instrumental composé de huit instruments. Désigne aussi une composition destinée à cet ensemble.

O-daiko [ japonais] : Tambour géant japonais


Odaiko

Ode [ s. f.] : Genre poétique sans schéma métrique fixe sur un sujet profane. Dans l'Antiquité, l'ode était chantée accompagnée à la lyre. Le terme a toujours gardé des relations étroites avec la musique.

Ode anacreontica in lode della signora(écrit anonyme sur la musique du XVIIIe)

Of the gamut (anonyme sur la musique du XVIIe siècle)

Of the use and abuse of music (écrit anonyme sur la musique du XVIIIe)

Off-beat [ anglais] : Terme propre à la musique de jazz qui indique un jeu sur les contretemps.

Offertoire : Chant de la messe attesté au IVe siècle, qui prend place après le credo au moment de l'offrande du pain et du vin. Il appartient au propre et varie d'une fête à l'autre. A l'origine, ce chant accompagnait la procession des fidèles apportant leurs offrandes à l'autel. Il est devenu une antienne libre, souvent très ornée et virtuose.

Office des ténèbres : C'est un office de lectures qui prend place au Tridum Sacrum, les trois derniers jours de la Semaine sainte. Il est largement dramatisé. Il a pris le nom d' Office des ténèbres parce qu'il est célébré très tôt, dans la nuit et accompagne le levé du soleil.

Ohe Hano Ihu [ohe : bambou ; hano : son ; ihu : nez] : flûte à nez en bambou Hawaïenne. De 25 à 50 cm de long elle est percée de 3 à 4 trous.


Flûte à nez polynésienne

ojm : Orchestre des Jeunes de la Méditérranée et de Provence-Alpes Côte d'Azur (ojm)

oke-daiko [ou okedo-daiko, japonais] famille de tambours japonais qui ont un fût en lattes assemblées et des peaux tendues par des cordages

 
Okedo-daiko

Old-Time [anglais] : désigne le musique traditionnelle vocale et instrumentale du sud des États-Unis d'Amérique. Ses instruments principaux sont le violon, le banjo 5 cordes, la guitare, le dulcimer et la harpe à boutons (autoharp.

Olé : danse populaire espagnole à trois temps (3/8). D'un mouvement modéré et syncopée. Chantée à l'unisson elle est accompagnée de castagnettes et du battement des mains. Elle est ornée sur le mot «olé».

Olifant : instrument aérophone (à vent) avec une embouchure de cor. D'origine byzantine, il était taillé dans une dent d'éléphant. Répandu en Occident au Xe siècle, il était utilisé à la chasse, particulièrement dans les battues

Onde : On désigne par onde la manière dont le son se propage dans le milieu acoustique. L'onde sonore a une propagation radiale, comme l'onde provoquée par une pierre tombant dans l'eau, mais dans le cas du son, cette propagation radiale est sphérique et non plane. Elle se fait parallèlement à la direction de propagation.

Ondes Martenot : Instrument monodique électroacoustique à clavier, dont le principe de fonctionnement est l'exploitation des différences de fréquences émises par des générateurs sur des corps vibrants.

One-step : danse de couple, à deux temps, originaire des États-Unis, en vogue également en Europe vers 1910-1920.

Onzième :  intervalle d'un ambitus de onze notes dans l'échelle tonale (équivaut à une octave plus une quarte). L'accord de onzième est un accord de six sons, ou empilement de 5 tierces.


Un intervalle de onzième construit sur ré et l'accord complet dans l'ordre des tierces

Open-tuning : manière d'accorder la guitare afin que les cordes à vide forment un accord.

Opéra   : drame ou tragédie mise en musique

Opéra-Ballade : forme de comédie musicale en vogue en Angleterre au XVIIIe siècle.

Opéra-Ballet : forme de spectacle prisé en France aux XVII-XVIIIe siècle, ou alternent les parties chantées et dansées.

Opéra-chinois : non donné en Occident à une forme théâtrale chinoise rassemblant musique, texte et danse.

Opéra bouffe [italien opera buffa] : Opéra satirique, humoristique et léger, en vogue en France dans la deuxième partie du XIXe siècle ( opéra )

Opéra-Comique : Théâtre en musique sur des sujets légers et de ton populaire et des paroles parlées. Le terme est lié au théâtre de l'Opéra-Comique de Paris qui en a eu le privilège au XVIIIe siècle.

Opéra de chambre : Opéra de courte durée et à personnel réduit

Opéra de Quatt'sous, opéra en un prologue et huit tableaux. Livret de Berthold Brecht, adapté de l'opéra de Christopher Pepush et John Legay, The Beggar's Opera (l'Opéra des gueux), d'après la traduction allemande de G. Hauptmann.  Musique de Kurt Weil (1900-1950), créé à Berlin le 21 août 1928 avec Lotte Lenya

Opéra seria [italien] : = opéra sérieux ( opéra )

Opérette : théâtre musical sur un sujet léger où alternent chants, danses et scènes parlées. L'opérette a fleuri en France et en Autriche dans la seconde moitié du XIXe siècle.

Ophicléïde : Cor basse en métal  inventé par le Français Halary en 1817.L'ophicléïde a été employé par Spontini, Meyerbeer, Mendelssohn, Wagner pour renforcer la basse des vents. Il est remplacé de nos jours par le tuba ou le trombone.

Opus [latin] : = œuvre (abrégé : op.)

Oratorio [s. m.] : désigne une œuvre dramatique non mise en scène.

Orchestique : art de la danse et de la pantomime dans la Grèce antique.

Ochestration [s. f.] : art de combiner les sons des instruments entre eux.

Orchestre [s. m.] : ensemble d'instrumentistes.

Orchestre des Jeunes de la Méditérranée et de Provence-Alpes Côte d'Azur (ojm)

Orchestre des pays de Savoie

Orchestre National d'Île-de-France (ONDIF)

Orchestre National de Lorraine (ONL)

Orchestre national de Lyon (ONL)

Orchestre Symphonique du Jura (OSJ) : Fondé en 2002, première formation orchestrale professionnelle de la région, il allie les capacités de musiciens d'expérience internationale aux énergies d'étudiants avancés. Sa programmation appuie le travail des jeunes solistes et s'engage dans la création contemporaine. L'OSJ développe des projets en collaboration avec Sinfonica Aosta.

Orchestrion [s. m.] : désigne les instruments mécaniques destinés à imiter ou remplacer l'orchestre aux XVIIIe-XXe siècles.

Ordinaire [latin : ordinarium] :  ensemble des parties de la messe de la liturgie catholique dont le texte reste inchangé tout au long de l'année [Kyrie, Gloria ; Credo ; Sanctus et Benedictus ; Agnus Dei).

Ordinateur (et musique)

Organier : = facteur d'orgue

Organistrum [s. m.] : cordophone à roue médiévale. L'organistrum est formé d'une caisse de résonance et d'un long manche muni d'un clavier. Une manivelle actionne une roue qui frotte les cordes.


organistrum

Organologie : discipline consacrée à la connaissance des instruments de musique.

Orgue

Orgue à bouche (Sheng ; Khen) : Instrument à vent et anche libre de l'Extrême-Orient, qui semble être attesté au second millénaire avant notre ère. Il est formé d'un récipient avec une embouchure sur lequel des tuyaux sont fixés. Les tuyaux sont appareillés d'une anche et d'un trou de "débrayage" qui ouvert laisse l'air s'échapper, bouché propulse l'air vers l'anche. On peut rapprocher cet instrument de l'harmonica occidental

Orgue de barbarie : instrument mécanique inventé en 1700 par Giovanni Berberi di Modena (d'où le nom de l'instrument). Il est pourvu d'un cylindre muni de pointes qui agissent sur l'ouverture des tuyaux de d'orgue. Il a été l'instrument par excellence des musiciens ambulants. le Cylindre a par la suite été remplacé par des bandes de cartons perforés et aujourd'hui par des cartes à puce électroniques.

Orgue électronique : instrument à clavier dont les sons sont produits ou modifiés par des circuits électroniques.

Original Dixieland Jazz Band : Orchestre fondé à la Nouvelle-Orléans en 1913, avec Nick La Rocca (cornet), Georges Brunies (trombone), Yello Nunez (clarinette), Anton Lada (batterie). Ce groupe, formé de musiciens blancs, a connu avec divers personnels un immense succès, a enregistré le premier disque de jazz.

Oriscus : Neume de la notation grégorienne. Signe d'ornementation, il designe un vibrato. Il a la forme d'un «S» incliné.

Ornement : note groupe de notes ou effet sonore ajouté au cours d'une ligne mélodique mais qui ne se développe pas en tant que tel, comme le trille, le mordant, grupetto etc.

Orooro : instrument idiophone de Tahiti.


Orooro

Orpharion : instrument de la famille des cistres du XVIe-XVIIe siècles


orpharion

Orphéon : aux XIXe et XXe siècle, société chorale masculine d'amateurs. Les chanteurs étaient recrutés dans les classes moyennes et les milieux ouvriers. De 1852 à 1860, Charles Gounod dirigeait tous les orphéons de Paris. Lire l'article du « Nouveau dictionnaire pédagogique », 1911

Orphika : petit piano portable d'environ un mètre de long, inventé par C. L. Röllig à Vienne en 1795


orphika

Orsay (Musée d'Orsay) : Renseignements pratiques sur l'auditorium du Musée d'Orsay à Paris

Ostinato (obstiné) : Formule musicale qui tient son nom de son caractère répétitif (le rythme marqué par le tambour dans le Boléro de Ravel, par exemple)

Ouïe : ouverture pratiquée sur les tables d'harmonie sur certeines familles d'instruments à cordes comme les violons. Elles sont le plus souvent en forme de  « f ». Elles permettent le passage de l'air vibrant provenant de la caisse.

Ouïgours (Ouïghours) : La musique des Ouïgours (Ouïghours)

Ouverture [s. f.] : composition placée en début d'une œuvre.

rectangle textes
---

Téléchargements -  Presse internationale -  Universités - À propos.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil. ☎ 06 06 61 73 41

musicologie.org 2017
ISSN 2269-9910

Samedi 14 Janvier, 2017