bandeau encyclopédie
Actualités . Biographies . Textes . Annonces . Livres . Cédés . Agenda . Bulletin (abonnement) . . Recherche + annuaires .  Documents .  Analyses musicales . Collaborations . Nous soutenir . Contact

[9e siècle] [10e siècle] [11e siècle] [12e siècle] [13e siècle] [14e siècle]
[15e siècle] [16e siècle] [17e siècle] [18e siècle] [19e siècle] [20e siècle]

A  B  C  D  E   G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X   Z

Encyclopédie de la musique

Rabâb ou Rebab (mot persan) : Instrument cordophone répandu dans les pays de culture ancienne islamique. Son corps est taillé d'un seul bloc, il comporte un manche rond relativement long, sa table d'harmonie est faite d'une peau tendue.  Il comporte deux cordes, très écartées du manche. Il se joue généralement, posé verticalement à terre ou sur un genou, avec un archet très courbé, dans certaines régions en pinçant les cordes. Cet instrument se retrouve sous différentes variantes. Il est attesté dans le Moyen-Âge occidental, le rebec lui est aparenté. (illustration : joueur de Rabab, enluminure des Cantigas de Santa Maria, XIIIe siècle)

Rabel ou ravel (mot espagnol) : instrument cordophone populaire espagnol. Il est monoxyle (façonné dans un bloc de bois), apparenté au rabab (rebab) arabe et au rebec. Il possède une corde ou deux, la seconde est destinée au bourdon. Il est joué avec un archet. C'est un instrument populaire dont le corps est généralement rectangulaire, avec des angles arrondis jusqu'à le rapprocher de la forme de la guitare, parfois du rebec selon les lieux et les époques. Le manche est plat. Un site complet sur cet instrument

Race music (anglais) : musique raciale. Aux État-Unis, à l'époque de la ségrégation raciale, ce terme désignait le musique noire-américaine dans les classifications.

Race records (anglais) : Disques raciaux. Aux État-Unis, à l'époque de la ségrégation raciale, ce terme désignait les enregistrements  de musique noire-américaine.

rectangle textes

Rada (tambour rada) : tambour tradtionnel des cérémonies religieuses (vaudou) afro-haïtiennes, Rada, Nago et Ibo  Il est monoxyle, évasé vers le haut où est tendue une peau de vache. Il est peint et décoré. Il est frappé à la main et au maillet. Il forme une famille de trois instruments : manman (le grand), segon (intermédiaire), piti ou boula (le petit)

Tambour rada

Radif : Collection organisée en 12 systèmes, des modèles mélodiques servant de base à la musique savante persane. Ces modèles mélodiques sont ceux des 12 ou 14 modes, les dastgah et des séquences mélodiques qui s'y répartissent, les gushéh. Ils ont été rigoureusement classés au XIXe siècle sur un patrimoine musical ancien. Il y a plusieurs radif, des collections étant arrangées pour des instruments particuliers. Ils sont transmis de maître à élève, les maîtres ajoutant leur propres inventions.

Rag : voir ragtime.

Râga...

Ragga : reggae réalisé avec des machines et joué par un disk jockey (DJ)

Raggmuffin : Style de reggae influencé par le rap.

Ragtime ( en anglais = mesure déchirée) : Ce terme apparaît aux États-Unis d'Amérique vers 1890. C'est une musique pour piano originaire de Saint-Louis vers les années 1870, qui déforme la musique de salon en l'adaptant à la manière du jazz band noir américain. La main gauche pulse le rythme régulier en faisant alterner les basses et les accords, en décalant les temps forts. La main droite joue la mélodie ou les autres parties en dehors des temps. Au début des années 1900, le ragtime devient un genre virtuose avec des pianistes comme Scott Joplin, James Scott, ou Joseph Lamb.

Raï ( en arabe = opinion, avis) : C'est un genre populaire de l'Oranais (en Algérie), qui était pratiqué lors de fêtes et mariages. Une partie du répertoire est traditionnel, une autre partie est irrévérencieuse et aborde les questions tabous de l'Islam. Dans les années 30, le Raï adopte les influences musicales françaises, latino-américaines, espagnoles. Cette musique devient relativement populaire dans les années 1950, pour se développer après l'indépendance (1962).  Aux instruments traditionnels (flûte, derbouka et bendir) s'ajoutent la guitare électrique, la trompette, le saxophone, puis dans les années 1970, les synthétiseurs, les boîtes à rythmes. Le Raï fusionne avec les musiques rock, pop, funk, reggae et disco. Elle devient la musique des jeunes voulant se libérer du poids normatif de la tradition. Les années 1980 marquent l'âge d'or de cette musique rebelle qui fut souvent interdite.
http://www.el-annabi.com/annaba/le_rai_musique_algerie.htm

Rag-dung : Très longue trompette en cuivre et argent de la tradition lamaïste (Tibet, Népal, Ladhak, Sikkim, Buthan). De profil fortement conique, elles est fabriquée en tronçons qui s'emboîtent de manière téléscopique, et qu'on peut « replier ». Elle a un son très grave.

Raks Sharki : (danse du ventre), danse traditionnelle orientale interprétée dans les mariages et les fêtes, notamment en Égypte.

Rallentando (italien) : Indication musicale pour « ralentir »

Ranchera :  caractérise le style de la musique mexicaine touristique, particulièrement popularisée par le cinéma.

Rankett ou Rackett (allemand) : autre mot pour « cervelas », instrument aérophone.

Ranquette (allemand : Rankett) ou Sordun : jeu d'orgue à anches battantes et résonateur, au caractère grave.

Ranasringa ou narsingha : cor en cuivre de la musique des Indes du nord. Il est en forme de « S ». Après avoir été un instrument guerrier, il est surtout joué dans les cérémonies religieuses.


Ranasringa du Népal


Ranasringa du Tibet

Rap : Le Rap est une musique caractérisé par le débit rythmé d'un texte sur une musique produite par un disk-jockey. Apparu dans les Années 1970 dans les soirée festives aux États-Unis, les paroles ont évolué vers la critique sociale et la musique s'est structurée jusqu'au début des années 1980.  Musicalement le rap transforme les machines du disk-jockey en instruments de musique, par l'emploi de  « breaks » (des morceaux de musique déjà enregistrés) et du « scratch », bruit provoqué par la modification manuelle de la vitesse de rotation des disques sur les platines.

Rappresentazione sacra (italien) : Théâtre de geste en musique et langue vernaculaire, qui s'est développé en Italie (à partir de la Toscane) à partir du XIVe siècle. C'est une amplification du drame liturgique. Les sujets religieux sont surtout des mises en scène des passions (martyrs).

Rara(musique rara) : Genre musique populaire de Haïti issu du des percussions rituelles vaudou. Cette musique qui comporte de nombreux rythmes intenses caractéristiques est notamment jouée dans les carnavals. Elle se retrouve dans la chanson engagée ou  « vaudou-rock » des opposants à la dictature.

Rasin-mizik = (musique racines) : Musique contestataire Haïtienne qui prone le retour aux racines de la musique introduite par les esclaves. Porteuse de critique sociale, elle fusionne la musique rara (vaudoue) et le jazz étasuniens, puis, dans les années 1980, le rock (vaudou-rock).

Rauschpfeife (allemand) : Chalumeau dont la double anche n'est pas mise en vibration directement par la bouche, mais par l'air comprimé dans un bocal (comme la cromorne) dans lequel on souffle. Voir chalumeaux.


Rauschpfeife


Le bocal

 

Ravanastron : Instrument cordophone des Indes. Il comporte un manche rond emboîté dans une petite caisse de résonance cylindrique et deux cordes de soie. C'est un « Rebab ». Voir ce mot.


Ravanastron

Rave (rave party) : Rassemblement d'amateurs de musique techno.

Rebec,   instrument cordophone à archet du moyen âge, typique des jongleurs, qui semble avoir une filiation avec le rabab arabe. Sa caisse de résonnance est creusée dans la masse en forme de poire ou de cuiller. Elle fut d'abord recouverte d'une table d'harmonie en peau puis en bois. Sa forme et taille, ainsi que le nombre des cordes étaient variables   [Encyclopédie de Diderot et d'Alembert ] s. m. (instrum. de Musique) sorte d'instrument de musique hors d'usage ; il étoit tout d'une piece & à trois cordes ; on en jouait avec un petit archet, & avec une mesure précipitée. Voyez Mersenne Harmonicorum, lib. III. Ce mot vient vraisemblablement du celtique ou bas-breton reber, qui signifie un violon, & rebeter, joueur du violon. (D. J.) iconographie

Rebute [Encyclopédie de Diderot et d'Alembert ] , s. f. (instrument de Musique) instrument qu'on nomme à Paris guimbarde. Il est composé de deux branches de fer, ou plutôt d'une branche pliée en deux, entre lesquelles est une languette d'acier attachée par un bout pour faire ressort ; elle est coudée par l'autre bout. On tient cet instrument avec les dents, de maniere que les levres ni autre chose ne touchent à la languette. On la fait remuer en passant la main promtement par-devant, & frôlant le bout recourbé, sans autre art que la cadence de la main, la modification de la langue & des levres acheve le reste ; ensuite la respiration donne un son frémissant & assez fort pour faire danser les bergers. Cet instrument s'appelle dans quelques endroits épinette, dans d'autres trompe ; mais son plus ancien nom est rebute, peut-être parce que celui qui en joue semble rebuter continuellement la languette de cet instrument. (D. J.)

Regale [Encyclopédie de Diderot et d'Alembert ] , s. f. (Musiq.) sorte d'ancien instrument composé de plusieurs bâtons de bois résonnant, attachés près-à-près, & qui vont en augmentant ; on les touche avec une boule d'ivoire, qui est au bout d'un petit bâton. Il est dit dans la satyre Ménippée : " Le charlatan espagnol étoit monté sur un petit échafaud, jouant des régals ". Surquoi M. Dupuy fait cette note : Régal est une épinette organisée, autrement un petit jeu d'orgue & de flute, fort commun en Éspagne & en Italie. En France, cet instrument s'appelle un positif. (D. J.)

Régulier [Encyclopédie de Diderot et d'Alembert ] , mode, (Musique) on appelle mode régulier celui qui a une cinquieme juste au-dessus de sa finale ; & la cadence réguliere est celle qui tombe sur les cordes essentielles du mode. (D. J.)

Renaissance

Rhythme [Encyclopédie de Diderot et d'Alembert ], s. m. (Musique) , peut se définir généralement, la proportion que les parties d'un tems, d'un mouvement, & même d'un tout ont les unes avec les autres : c'est, en musique, la différence du mouvement qui résulte de la vîtesse ou de la lenteur, de la longueur ou de la briéveté respective des notes.

Rhythmicon (n. m. ; on peut trouver Polyryhtmophone) : instrument commandité par Henry Cowell, et inventé par Leon Theremin, qui transforme les fréquences des notes en pulsions rythmiques. Il peut jouer 16 rythmes simultanément. Voir dans la notice « Henry Cowell »

Rigaudon : Danse originaire du sud de la France...

Rigodon : Dans la langue populaire...

Rococo

Rohrblatt (allemand) : anche (sauf pour les orgues)

Rosalie : Argot musical, désigne une répétition fastidieuse d'un motif musical, modulant successivement à un degré supérieur [italien : rosalia ; anglais : rosalie : allemand : Schusterflrck]

Rossignante : Argot ancien pour flûte

Rossignol : Argot ancien pour Hautbois

Rossignolage : Argot pour chant.
«Mlle de Phrim... (quatre quartiers de noblesse, mais pas un rotin de dot) a résolu faute de mieux de se faire cantatrice. — Quand on n' a pas de grives, avouait-elle à un de nos amis on ... — On mange des merles ? —  Non... On se fait rossignol ! Et Mlle de Phrim... se destine au rossignolage (Le Journal)» [Dictionnaire La Chartre 18.. (IV) de la langue verte, p 380]

Rueda, en espagnol, « roue », danse populaire espagnole.

Rueda de casino

Rumba, musique et danse cubaines

Rythmique (s. f) : Méthode d'enseignement des rythmes musicaux basée sur les mouvements du corps. Cette méthode a été mise à jour par le compositeur suisse Émile Jaques-Dalcrose dans les années 1903-1915, notamment dans son Institut de Hellerau près de Dresde, puis à celui de Genève à partir de 1915. Largement adoptée dans le monde, cette méthode a aussi influencé la danse moderne et le sport (gymnastique rythmique) Ensemble de ce qui touche à l'organisation des rythmes et des durées dans une composition musicale, un style musical.

Ryūteki ou ōteki [ n. m. ; japonais] : flûte traversière à sept trous, jouée dans la musique traditionelle de cour japonaise


Ryūteki

Téléchargements -  Presse internationale -  Universités - À propos.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil. ☎ 06 06 61 73 41

musicologie.org 2017
ISSN 2269-9910

Lundi 20 Février, 2017