bandeau encyclopédie
Actualités . Biographies . Textes . Annonces . Livres . Cédés . Agenda . Bulletin (abonnement) . . Recherche + annuaires .  Documents .  Analyses musicales . Collaborations . Nous soutenir . Contact

[9e siècle] [10e siècle] [11e siècle] [12e siècle] [13e siècle] [14e siècle]
[15e siècle] [16e siècle] [17e siècle] [18e siècle] [19e siècle] [20e siècle]

A  B  C  D  E   G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X   Z

Encyclopédie de la musique

 

Madrigal : désigne deux formes de musique vocale d'origine italienne des XIVe et à partir du XVe siècle

Madrigalisme (ou figuralisme) : mot désignant une ensemble de formules expressives ou illustratives musicales systématisées dans le madrigal

Mandoline (italien : mandolino ; espagnol : mandolìna).


Mandoline

Mangambeu : voir Sanza

Manuscrit du Puy : Recueil de chants pour la liturgie du temps de Noël utilisé et enrichi à la cathédrale du Puy-en-Velay du XIe au XVIe siècle.

Manuscrit Bauyn : Manuscrit de 400 pages de pièces de clavecin du XVIIe siècle (ms. Rés. Vm7 674-675, Bibliothèque nationale de France)

Manuscrits

Mikagura (n. m.) : désigne la musique (de cour) accompagant le culte shintoïste des ancètres de la famille impériale

Marímbula : voir Sanza

Maronite (musique maronite) : Les Maronites sont des Chrétiens installés au Liban et en Syrie depuis le Ve siècle. Voir : article du père Miled Tarabay sur les maronites du Liban et leur musique

Mathématiques (mathématiques et musique)

Mbira : voir Sanza

Menuier (s. m. ; dérivé du latin minutus = petit) : Petit cor de chasse attesté par la littérature du Moyen Âge : A tant en la forest oi / Un Menuier - II. moz soner (Perceval, manuscrit H 349,« manuscrit de Perceval », École de médecine de Montpelier, XIIIe siècle, f° 185b.) ; Et d'eures en autres sonoit / Le Menuier par grant vigor (idem, f° 185e.) — Est aussi employé eu XIIIe siècle comme adjectif avec cor : Adont sonerent, .XXX. cor menuier (Anseïs de Metz, XII-XIIIe siècle)

Merline (s. f. ; de merle, latin : merula) : Orgue mécanique destiné à faire chanter les merles. Les dictionnaires du XIXe siècle donnent diverses définitions confluentes. La Chârtre : Espèce de serinette à sons plus graves que ceux de la serinette ordinaire, et qu'on emploie pour apprendre des airs aux merles — Mozin (1811) : Orgue mécanique à l'unisson de la voix des merles et un peu plus fort que la serinette — Dictionnaire de musique C. Blaze (1828) : Orgue à cylindre qui sert à siffler les merles et les bouvreuils. — etc.

Militaire (musique militaire)

Minimalisme (musique minimaliste)

Mode (modal, musique modale)

Monteverdi Choir : chœur fondé par John Eliot Gardiner en 1964, à l'occasion d'une représentation des Vêpres de la Vierge de Monteverdi à la chapelle de King's College de l'université de Cambridge. Le site du Monteverdi Choir

Motet

Moyen-Âge

rectangle textes

Musica ficta (musique feinte)

Musicologie

Musicothérapie : Canadian Association for Music Therapy   || National Association for Music Therapy || Pédagogie Musicale Orff  

Das Musikwerk

Musique ancienne

Musique celtique : Encyclopedia of Traditional Celtic Music -|- Celtic music archive (Standford)

Musique contemporaine : Entretemps animé par le compositeur François Nicolas, site de réflexions métamusicales, très riche en textes  -|- GRM (INA/GRM) (Groupe de recherche musicale)    -|-   Intemporel (Société nationale de musique, Paris) (IRCAM)   -|-   Positionen - Beiträge zur Neuen Musik

Musique de film : Film music on the Web

Musique dégénérée (Entartete Musik) : Concept de purification raciale (aussi narionaliste et politique) de la musique, sous le régime hitlérien en allemagne, propagée à partir d'un exposition à Düsseldorf, en mai 1938.

Musique électronique

Musique feinte (musica ficta)

Musique mécanique : Un très beau site hébergé par (naturellement) le Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM) est consacré à la musique mécanique et aux automates musicaux. Musica Mecanica

Musique traditionnelle

Musique underground : Internet Underground Music Archive

Musiques du monde (ethnomusicologie)

Mystère : genre théâtrale composite qui à l'origine met en scène des sujets religieux. Il est particulièrment répandu France au XIV- XVIe siècle. Les témoins documentaires du drame liturgique remontent au Xe siècle.   Les trois Marie au sépulcre, le plus ancien drame connu a été copié (et sauvé) par Ethelwold un moine bénédictin anglais dans sa Regularis Concordia (965-975) dont la source serait  l'abbaye de Fleury-sur-Loire (Saint-Benoît). Le drame liturgique est en latin, s'adresse avant tout aux moines et illustrent le dogme. Au XIVe siècle il devient un spectacle public, joué par des profesionnels. D'où peut-être le mot Mystère qui confondrait l'éthymologie avec ses divers sens dérivés : initié, métier, le mystère de la passion, service. Les textes empruntent aux Écritures aux hagiographies et aux miracles des saints.
Ces mystères étaient étaient joués dans l'Eglise. Puis devenant profanes, sur le parvis de l'église. La musique y était libre, mais le jeu se terminait en général par un Te Deum.
|| des sites :   Le théâtre médiéval (Université de Rennes) ;    Le spectacle théâtral médiéval : du mystère à la farce (Université de Bucarest par  Mihaela VOICU) ; nombreux textes accessibles à partir du réseau Ménestrel  || un livre :  COHEN GUSTAVE, Le théâtre en France au moyen âge : I, Le théâtre religieux. Paris 1928.

Téléchargements -  Presse internationale -  Universités - À propos.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil. ☎ 06 06 61 73 41

musicologie.org 2017
ISSN 2269-9910

Mardi 10 Janvier, 2017