rectangle

À propos du site

S'abonner au bulletin
Liste de discussion
collaborations éditoriales

Biographies
Encyclopédie musicale
Discographies
Articles & études
Textes de référence

Analyses musicales
Cours d'écriture en ligne

Annonces et annuaires
Téléchargements

Vu et lu sur la Toile
Presse internationale
Forums et listes

Colloques & conférences
Universités françaises
Quelques bibliothèques
Quelques Institutions
Quelques éditeurs

Nouveaux livres
Périodiques

Bulletin Officiel
Journal Officiel
Bibliothèque de France
Library of Congress
British Library
ICCU (Opac Italie)
München (BSB)
BN Madrid
SUDOC
Pages jaunes
Presse internationale

bandeau encyclo
S'abonner au bulletin (courriel vide)

 A  B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[ 9e siècle ] [ 10e siècle ] [ 11e siècle ] [ 12e siècle ] [ 13e siècle ] [ 14e siècle ]
[ 15e siècle ] [ 16e siècle ] [ 17e siècle ] [ 18e siècle ] [19e siècle] [20e siècle

Nachhall ( s. m. ) [ ou Echo ( s. n ) ] (allemand) = echo (italien : eco (s. m ) - anglais : echo

Nagado-daiko [japonais] : Le nagado-daiko est aujourd'hui le plus répandu des taiko (tambours japonais), il est un instrument de fêtes, mais aussi de cérémonies religieuses. Il a un fût long en forme de tonneau et un son très réverbéré

Nagasvaram

Nazisme (et musique)

Negro Spirituals : Chants des esclaves d'origine africaine du sud des États-Unis.  Mélange de mélodies traditonnelles et du répertoire chrétien.

Nénie [du grec] : chant funèbre chanté à Rome pour l'enterrement des femmes. Brahms a mis en musique pour choeur et orchestre (opus 82 pour choeur et orchestre) la nénie de Friedrich Schiller Auch das Schöne muß sterben (Le beau doit aussi mourir)

Néobaroque ; Néoclassicisme : Deux mouvements esthétiques après la première guerre mondiale qui se donnent comme "restauration" "retour à l'ordre", retour à "l'histoire". Busoni appelle de ses voeux un nouveau classicisme. On revient aux symphonies à quatre mouvement (Prokofoev), au concerto grossso (Casella), on s'inspire de la musique ancienne (Pergolese avec Stravinski), on rejoue des instruments anciens (le clavecin avec W. Landowska)

Neume : On désigne aujurd'hui par ce mot (au masculin) les signes avec lesquels on notaite le musique eu Moyen-Âge. Mais à cette époque, on désignait par neume au féminin des formules stéréotypées (une par mode) qui étaient chantées sur la dernière syllabe des antiennes aux cérémonies les plus solennelles. Elles n'étaient pas notées, mais connues par coeur des chantres.


 Les neumes, selon leurs différentes graphies et correspondance en
notation moderne

Neuvième : Intervalle de 9 degrés, soit une octave et un ton ou une octave et un demi ton. 


Intervalles de 9e majeure et 9e mineure

Notation (musicale)

Notation dasiane : notation musicale utilisée vau IXe siècle dans quelques traités de théorie musicale. On plaçait les mots sur une échelle diastématique repérée par des symboles. Exemple extrait d'un traités anonyme IXe siècle, la Musica enchiriadis

source : HANS SCHMID (éditeur), Musica et scolica enchiriadis una cum aliquibus tractatulis adiunctis. «Bayerische Akademie der Wissenschaften, Veröffentlichungen der Musikhistorischen Kommission» (3), München, Bayerische Akademie der Wissenschaften, H. Beck 1981, p. 16

 

A  B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z